On a mis le cap sur vers la Gaspésie pour un week-end en amoureux, c’est la St-Valentinaprès tout! Riche de l’expérience de l’année précédente au Cap Castor, on est revenus non par choix, mais parce qu’on était convaincus qu’un voyage dans les Chic-Chocs pour nous ne saurait être complet sans faire des virages mémorables en compagnie de Sarah-Maude et Danny au Cap Castor. On a été tout aussi charmés et excités qu’on l’avait été en 2019. Le domaine est passé de 12 à 18 pistes depuis, les lignes de pistes sont fabuleuses et le domaine entier était couvert de poudreuse même s’il n’y a pas eu de bordée importante depuis plusieurs jours et que l’achalandage bat son plein (ça ne parait même pas). 

Le domaine a bien changé depuis l’an dernier. Il faut savoir que l’entreprise familiale ne ménage pas d’efforts en saison estivale pour continuer à développer le domaine. Si six nouvelles pistes ont vu le jour, je parierais que quelques nouvelles seront accessibles l’an prochain. Qu’à cela ne tienne, le domaine peut vous pousser, dans son état actuel, à un désir incontrôlable d’y retourner d’année en année. Danny a pris le temps de nous expliquer l’impressionnante étendue de son domaine.

Le déroulement de la journée va comme suit: rencontre au chalet en abord de la 132 à peine 10 min de route de Saint-Anne-des-Monts. Préparation à la journée: instructions d’usage, validation des connaissances en sécurité en terrain avalancheux, et déplacement d’une dizaine de minutes tracté par une motoneige pour se rendre au pied des secteurs skiables.

Les dénivelés vont jusqu’à 260m, les itinéraires de grimpe sont possibles pour les débutants comme les randonneurs alpins expérimentés. Les descentes sont des pistes boisées vraiment bien préparées allant de serrées à bien dégagées et les pentes permettent aux plus experts de s’en donner à coeur joie, notamment dans le secteur du Pic Castor avec quelques pentes à 45 degrés, dont une piste offrant un impressionnant 50 degrés. Chaque groupe de skieurs est accompagné d’un guide afin de garantir le bonheur et la sécurité des clients.

J’ai personnellement un faible pour le versant des pistes Castrante, Queue de Castor et Castorama. Mais le dénivelé de 260m de la Hop la Vie ne me laisse pas indifférent. En bonus, presque toutes les descentes ont un point en commun non-négligeable: la vue imprenable sur la mer! 

Pour l’heure du midi, le lunch qu’on avait préparé avait été placé dans la cabane centrale, chauffée, pour récupérer afin de mieux repartir sous un soleil radieux et ainsi finir la journée avant le coucher de soleil. À Saint-Anne-des-Monts, Marie4poches offre d’excellents choix de lunchs préparés pour les sportifs de passage, incluant thermos de soupes à prix bien raisonnable. De retour au chalet à la fin de la journée, on a partagé une bonne cervoise locale de la Microbrasserie Le Malbord et nous avons prit le temps de parler de notre aventure.

Le Cap Castor en est à sa seconde année d’opération formelle. Mais il existe dans une forme beaucoup plus modeste depuis 18 années; né à la base d’un propriétaire terrien encouragé par ses copains et copines skieurs voyant le potentiel de la géomorphologie du terrain.L’engouement des skieurs et snowboarders de fouler la neige poudreuse et alimenter le besoin d’adrénaline a fait que le Cap Castor est de nos jours un incontournable pour mes sorties en Gaspésie.

Pour moi, le Cap Castor est fait pour les passionnés, mais avant tout par des passionnés. J’ai entendu Danny dire: « Si vous savez pas ou est la poudreuse; moi, je connais quelqu’un qui le sait », je pense qu’il parlait de lui et Sarah-Maude. L’attrait de Cap Castor c’est le constant renouvellement de sa surface de glisse dû à sa localisation en abord de la mer, combiné au design des pentes qui récoltent la neige transportée par le vent. Vous viendrez y chercher des souvenirs incroyables, acquis dans un encadrement simplement parfait, où la sécurité est tout aussi importante que le plaisir. Tentez l’expérience!