Situé à seulement 15 minutes à l’ouest de Banff, Sunshine Village est littéralement au cœur des Rocheuses, à l’intérieur même du parc national. En quittant la route Transcanadienne 1, on rentre encore plus profondément dans le bois et monte jusqu’à la station. Rendu au stationnement principal, il est impossible de voir l’étendue du domaine. Sa configuration particulière exige de prendre une télécabine pour nous transporter à la base du village. Il faut prévoir 17 minutes pour compléter le trajet. Pour les amateurs de premières traces, il est important de prévoir le coup et d’arriver plus tôt que l’ouverture officielle.

Tout comme chaque station membre de SkiBig3, chaque billet inclut également le transport en navette. La fréquence varie de 30 à 45 minutes, il est donc possible de s’adapter très facilement à l’horaire.

Peu importe où on couche à Banff, il y a un arrêt près.

3 versants, 3 montagnes différentes

La station se décompose sous 3 noms : Goat’s Eye, Lookout et Standish.

Chaque versant offre son terrain de jeu unique, bien que les élévations de Goat’s Eye (2806 m) et Lookout (2730 m) soient les plus impressionnantes.

Lookout et Standish offrent du calibre pour tous les goûts. Goat’s Eye concerne plutôt les experts. Il existe quelques pistes intermédiaires pour naviguer autour du domaine, mais c’est définitivement le secteur où les ski bums s’en donnent à cœur joie.

Il est plus facile de débuter sur le versant Standish si on veut se familiariser avec l’endroit par soi-même, car les espaces peuvent être déroutant. Le programme SnowHosts permet d’avoir un tour guidé tous les jours à partir de midi sur une durée de 3h.

On peut facilement s’orienter sur le domaine, celui-ci ayant une circonférence de 360 degrés autour de la base du village. C’est un endroit parfait pour les familles ou les groupes, tout le monde y trouve son compte à chaque descente.

Le paysage grandiose et son vaste terrain

À Sunshine, notre coeur chavire rapidement sous le charme des Rocheuses. La beauté des paysages sous nos yeux et la définition des pistes incroyablement larges nous forcent constamment à jeter notre regard au loin plutôt qu’à réfléchir au prochain virage !

Qu’on se laisse border par une piste aussi facile que Green Run (#34) ou encore par une plus exigeante comme Bye Bye Bowl (#33), le résultat demeure le même : on est estomaqué par la beauté des peintures se dévoilant devant nous.

Green Run. Le rapport donnait 7 cm de nouvelle neige, alors qu’on sentait plutôt 15 à cet endroit.
Bye Bye Bowl. Le nom donne vraiment l’impression de dire: Bye Bye Boss !

Tee Pee Town Luruxy Express Quad

La première remontée chauffante au Canada appartient à Sunshine. Son efficacité est déconcertante. Protégés par les fameuses bulles oranges, les sièges chauffants (du début à la fin du trajet) permettent de faire grimper notre température corporelle et braver le froid de l’hiver. Étant exposé en haute altitude à la cime des arbres, le vent peut venir de loin. Le confort que procure cette remontée n’a pas d’égal.

Un siège chauffant comme en auto, mais avec une plus belle vue.

Neige cultivée, non fabriquée

La situation privilégiée de Sunshine lui permet d’être indépendante de fabrication de neige sur presque tout le domaine skiable. Seulement 4 canons sont installés à la base, qui sert pour le chemin du retour seulement sur la piste Banff Avenue. Il existe toutefois une autre manière de jouer avec la neige. Chaque année, 30 km de filet sont installés par les fermiers des montagnes sur différents secteurs ciblés afin d’emmagasiner l’or blanc lors des grands vents.

Ce précieux cadeau du ciel cultivé judicieusement peut alors être redistribué adéquatement aux alentours, offrant une surface équivalente sur de plus grandes distances.

Les filets noirs à la droite de la photo représentent la section cultivée par les fermiers

Lorsqu’on visite un endroit comme Sunshine, on est inévitablement secoué par la beauté du spectacle. La journée ne semble jamais assez longue.

Une dernière avant de retourner au village, pour ensuite emprunter Banff Avenue jusqu’à la base.

Sachez qu’en étant dans l’ouest, le soleil se lève tard, mais se couche plus tard, la visibilité demeure très bonne même en après-midi. Une belle manière d’étirer la journée le plus possible est de retourner au stationnement via Banff Avenue. Au lieu de faire le trajet de retour en télécabine, il est fortement recommandé d’exiger une descente supplémentaire à nos jambes.

S’inspirant une dernière fois des couleurs arc-en-ciel mise en valeur sur les télécabines, on s’y surprendra même à fredonner l’air de « Sunshine reggae ». L’ambiance dans notre tête est déjà en mode après-ski !

Ceux qui font le retour en télécabine profitent plutôt de l’après-ski au village..