Une fois de plus, l’hiver est à nos portes. Du côté luge, ce sera déjà la quatrième saison au Québec. Voici donc, en quelques lignes, un bref historique de cette nouvelle venue dans les activités de glisse hivernales.

En 2012, le Massif de Charlevoix devient la première station à offrir l’activité au grand public,  avec une piste de 7.5 kilomètres. Ce fut un grand succès et, malgré une augmentation annuelle des places disponibles sur réservation seulement, il faut s’y prendre généralement des semaines d’avance pour assurer sa place. Deux ans après le Massif, le Domaine du Radar, situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Sainte-Marie-de-Beauce, inaugure sa propre piste de 2.4 kilomètres. Signe de sa popularité croissante, la capacité du véhicule de remontée a été récemment  doublée. Finalement, pour l’hiver 2015, la station de ski mauricienne Vallée-du-Parc inaugurera une nouvelle piste de 2.2 kilomètres, accessible également sur réservation obligatoire.

Pour pouvoir se faire une meilleure idée de ce qui s’offre aux futurs lugeurs, voici des informations plus détaillées ainsi que quelques conseils personnels et ce, une station à la fois.

Le Massif de Charlevoix

  • Arrivez 30 minutes d’avance et familiarisez-vous avec votre luge, fournie par le Massif.
  • Vous aurez à effectuer 15 minutes de transport assuré par la station, en dameuse, l’arrière de celle-ci est chauffé mais pas la remorque.
  • À vos marques, partez! Aucune limite de vitesse pour les quatre prochains kilomètres. Les sorties de piste sont souvent inévitables mais les remparts de neige et les filets (appelés filets à poissons par les moniteurs) remettent rapidement les acrobates sur le droit chemin.
  • Après ces quatre premiers kilomètres, une petite marche de dix minutes vous permet d’accéder à un relais chauffé pour une petite pause.
  • Vous poursuivrez avec un kilomètre et demi très rapide, du genre montagnes russes, suivi d’un virage à 180 degrés, que les mêmes moniteurs appellent en cachette « virage de la mort »: 2 rangées de filets,  que j’ai moi-même testé, pour ceux qui arrivent « un peu » vite.
  • Puis, vous effectuerez une brève marche par le pont des soupirs car la dernière section est devant nous. C’est la plus rapide avec un bon ‘’S’’ et encore plus de montagnes russes. Plusieurs vont dépasser les 50 km/h.
  • Pour terminer, rassemblement aux pieds des télécabines, avec des visages souriants, souvent même ébahis. Mais aussi déçus… oui c’est déjà fini.
  • En guise de consolation, il y a peut-être eu des annulations de dernière minute…

Le Domaine du Radar

  • Aucune restauration sur place mais un refuge chauffé.
  • La remontée s’effectue en autobus scolaire également chauffé.
  • Les lugeurs partent un à la fois sur une piste d’environ trois mètres de large, ce qui rend les dépassements un peu plus difficiles mais qui ajoute du piquant à la descente.
  • La piste, située sur une ancienne route militaire, est de configuration facile mais la proximité des bords, jumelée à une vitesse pouvant aussi atteindre les 50 km/h, rend la descente très enivrante.
  • Plusieurs soirées de descentes aux flambeaux sont prévues.
  • Les luges, semblables à celles du Massif, sont fournies.
  • L’ouverture d’une seconde piste un peu plus corsée aura probablement lieu plus tard cet hiver. À suivre…

Vallée-du-Parc

  • Une attente pour le grand départ bien au chaud dans le grand chalet.
  • Agrippez votre luge et c’est le télésiège qui vous transporte jusqu’au sommet
  • Les consignes d’usage et une descente avec moniteurs, ponctuée de brefs arrêts.
  • Une piste de quatre mètres de large avec des bouts droits, des virages, des sections rapides, des sections plus lentes, et assurément beaucoup de plaisir.
  • Une petite marche de cinq minutes, une autre remontée suivi d’une descente encore plus grisante car vous êtes beaucoup plus à l’aise sur votre engin.
  • Comme toute bonne chose a une fin… il faut rapporter les luges au chalet et profiter d’un bon breuvage chaud pour se remémorer, entre amis, les dernières aventures.

J’espère que ces informations contribueront à vous faire passer un bon moment. Les sites internet de ces trois stations sont également une bonne source de renseignements. Notez que les stations utilisent toutes le même type de luge, très approprié pour le public en général. Pour finir, voici une série de vidéos, histoire de vous donner encore plus envie!