Le ski en Europe n’a pas besoin de présentations: c’est de notoriété publique qu’il est le meilleur possible à travers la chaine montagneuse des Alpes. Longue de 1 200 kilomètres et étalée à travers différents pays, ses pics enneigés fournissent des zones de ski à découvrir absolument au moins une fois dans votre vie de skieur! Voici une très courte liste de destinations qui, à mon humble avis, offrent un excellent ski pour un séjour d’une semaine. Notez que j’énumère aussi certains secteurs moins « connus », dont la publicité ne traverse pas toujours l’Atlantique jusqu’à vous! J’aborderai quatre pays: l’Autriche, la France, l’Italie et la Suisse. Je propose également quelques conseils de voyage à la toute fin du texte!

L’Autriche

Le pays phare du ski en Europe est bien sûr l’Autriche, qui bénéficie d’un climat froid en hiver puisqu’il s’agit de la portion la plus continentale du massif montagneux. C’est là qu’on retrouve le plus grand nombre de stations de ski de haute altitude, dont l’avantage principal est d’offir de très longues saisons qui s’étendent d’octobre à juin grâce à leurs équipements sur zone glaciaire.

 L’Autriche dispose des meilleurs équipements de ski et des infrastructures les plus modernes : remontées mécaniques, chalets d’accueil, restaurants d’altitude… Les nombreux villages des vallées alpines ont entrepris de se rapprocher et de proposer des méga-domaines skiables reliés et interconnectés entre eux! De manière générale, les billets et forfaits des uns sont toujours valables chez les autres… Ainsi, choisir une vallée en Autriche permet de skier dans un nombre important de montagnes, si bien que même avec une bonne planification, 7 jours de ski, incluant les aléas météorologiques, ne suffisent pas toujours à en faire le tour! Un autre des avantages de skier en Autriche est la grande qualité des hébergements de type hôtels, trouvables autant en  en ski-in qu’en village. L’Autriche est le pays alpin où il est le plus facile de se loger très correctement dans des établissements qui proposent des pensions complètes, disposent de spas relaxants, ainsi que de chambres à la taille et au confort nord-américain.

La France

La France est l’autre grand pays du ski en Europe. Bien connu des francophones d’Amérique, cette destination est la favorite des skieurs québécois en Europe. L’avantage y est la langue, la gastronomie de montagne et les grands espaces des champs d’altitude.

 Pour les bons skieurs, le domaine skiable à visiter au moins une fois est L’Espace Killy ! Situé dans la partie haute de la vallée de la Tarentaise, ce domaine skiable est l’union des stations de Tignes et de Val d’Isère. A elles deux, elles comportent deux zones glacières distincts, 90 remontées mécaniques desservant 154 pistes sur un dénivelé de 1900 mètres. Il s’agit clairement du meilleur du ski de France : engagé, sportif, sur un terrain de haute montagne. (Intéressé par les remontées mécaniques? Suivez ces liens: Tignes ou Val d’Isère!)

L’incontournable en France : le Pays du Mont-Blanc. Il s’agit du regroupement des stations de ski des villages qui entourent le massif de la plus haute montagne d’Europe. Chamonix – capitale du ski d’alpinisme – bien sûr avec les Grands Montets, qui permet de skier de 3200 mètres d’altitude au village d’Argentière, et l’excellent ski de printemps hors-pistes, autour de l’Aiguille du Midi. Si ces secteurs vous intéressent, lisez les deux excellents articles d’un autre collaborateur, Michel Gignac, qui a visité Chamonix ainsi que la Vallée Blanche.

À quelques kilomètres de là, vous pouvez découvrir le Grand Massif qui regroupe les stations de Flaine, Samoëns et Les Carroz. Le tout est relié et interconnecté. La visite est possible dans une (très) longue journée de ski.

Autre domaine skiable très intéressant : l’Evasion Ski ! Autour de Megève, de Saint-Gervais et des Contamines-Montjoie: cette station station isolée de la vallée dispose du meilleur enneigement régional. Il faut au minimum deux jours bien remplis pour parcourir l’ensemble des pistes des villages concernés. Le terrain est très varié entre du ski en forêt et des zones d’alpages à l’espace immense. Un ski de qualité dans la Savoie française classique et traditionnelle. (Intéressé par les remontées mécaniques des Contamines-Montjoie? Suivez ce lien!)

L’Italie 

L’Italie est certainement, des quatre grands pays Alpins abordés dans ce texte, la destination la plus dépaysante, exotique et la moins dispendieuse. Le meilleur du ski transalpin est dans les Dolomites, où les paysages sont les plus beaux des Alpes, vraiment hors du commun. Gros avantage également : une cuisine délicieuse et bon marché et de nombreux hôtels de pension familiale.

Faire un voyage ski en Italie est accessible à tous niveaux : le Dolomiti SuperSki qui contient des dizaines de stations dont Cortina d’Ampezzo, Alta Badia, Val Gardena et Kronplatz. Avec un unique forfait, vous avez accès à 1200 kilomètres de pistes divisées dans 12 zones qui comportent chacune plusieurs stations de ski reliées entre elles évidemment. L’itinéraire le plus étonnant reste la « Sella Ronda » qui permet aux skieurs d’effectuer une vaste boucle autour du Piz Boé de plus de 40 kilomètres. Cette boucle est réalisable dans les deux sens ! L’idéal étant de se loger dans un hôtel de l’un des villages qui bordent l’itinéraire.

 La Suisse

La Suisse, le plus petit pays de la région, est le cœur des Alpes. On s’y sent un peu « coupé » des autres pays: quatre langes en un pays, une monnaie différente (Franc suisse plutôt que l’Euro), cette nation n’étant pas membre de l’Union Européenne. Le meilleur du ski en Suisse est certainement à aller trouver dans la partie alémanique du pays. L’avantage est que les deux principales villes du pays sont reliées directement à Montréal. Bémol, un séjour en Suisse coûte plus cher que dans les autres pays… mais c’est vraiment une expérience à vivre!

 Zermatt et Saas Fee sont deux stations majeurs du ski suisse, situées à quelques dizaines de kilomètres l’une de l’autre. Il s’agit de deux villages montagnards très particuliers où les voitures sont interdites ! Zermatt est accessible uniquement en train. Les deux stations de ski disposent de glaciers, ce qui en garanti l’enneigement. Zermatt, au pied du célèbre Matterhorn, emblème national, est relié à Cervinia dans le Val d’Aoste italien. Dans les deux cas, le ski est très varié, passant du ski sportif de haute montagne aux longues pistes parfaitement damées jusqu’au ski à travers la forêt. Cette destination haut de gamme marie le confort à une expérience sportive unique. (Intéressé par les remontées mécaniques? Suivez ces liens: Zermatt ou Saas Fee!)

En résumé: les points forts de chaque endroit

Autriche: on aime les immenses domaines skiables, l’enneigement garanti, la qualité des infrastructures en station et les hébergements et restaurants tout autour. Bémol: pas de liaison directe à partir de Montréal, dépaysement linguistique. On vous parlera dans un anglais approximatif!
France: on aime l’accueil chaleureux, les domaines skiables étendus, la gastronomie en montagne (attention, amateurs de fromages!) et surtout, la possibilité de communiquer en français!
Italie: on aime les domaines skiables bien équipés, la gastronomie italienne, et surtout, le fait que tout y est moins cher qu’ailleurs! Bémol: la location et la conduite d’une voiture sont parfois hasardeuses, surtout en montagne. L’italien peut parfois poser problèmes… on vous répondra en anglais dès qu’on sentira que vous n’êtes pas de l’endroit.
Suisse: on aime l’accessibilité de l’endroit (vols directs à partir de Montréal vers Zurich et Genève), ainsi que l’aspect bilingue, voire francophone, du pays. Bémol: les domaines skiables sont un peu plus petits (c’est à relativiser pour les habitués du Québec!), et le coût de séjour y est supérieur à d’autres pays européens.

Quelques conseils pour se rendre sur place

Zurich : Cet aéroport est idéal pour se rendre dans les stations de ski de suisse alémanique (Le Grison, Zermatt) et l’ouest de l’Autriche (le Vorarlberg). Vol direct depuis Montréal à l’année (Swiss).

Genève : Cet aéroport donne un accès très aisé aux stations de ski françaises du département de la Haute-Savoie, c’est-à-dire Chamonix et l’ensemble du Pays du Mont-Blanc. Il est facile d’y louer une voiture (éqjuipée de bons pneus d’hier) et il y a énormément de bus direct pour les stations. Vol direct depuis Montréal (Air Canada).

Venise : Un bon aéroport pour se rendre sur l’est des Alpes italienne (Cortina d’Ampezzo), et permet une escale variée au séjour. Attention, pas de voiture avec pneus d’hiver disponibles en location, et peu de navettes.

Munich : L’aéroport de Munich est idéal pour se rendre dans le Tyrol autrichien. Toutes les voitures sont équipées de pneus d’hiver et il y a de nombreuses navettes vers les stations de ski. Vol direct de Montréal (Lufthansa).

À considérer: Lyon et Nice. Pour des régions françaises différentes des Alpes : la Savoie et les Alpes du sud. Turin, pour le Val d’Aoste, région autonome et  francophone entre la Suisse et la France.

Si vous êtes nomade à travers un voyage itinérant, généralement les Alpes sont une zone difficile à voyager en transport en commun. Louer une voiture vous offrira une liberté optimale. Attention toutefois : en Europe les pneus d’hiver ne sont pas toujours garantis (hormis en Suisse, en Allemagne et en Autriche), et il est parfois difficile de trouver une voiture dotée d’une transmission automatique.