L’hiver enfin arrivé à Tremblant, 10 janvier 2024

De bonne heure ce matin, le site web de Tremblant annonce 20 cm de nouvelle neige! La tempête de la nuit dernière fait rage encore sur les routes jusque sur la Montée Ryan, mais à la toute dernière minute, à 8h00, après avoir passé le dernier carrefour giratoire, voilà que la neige se change d’un coup sec en pluie! Avec une température déjà autour de 0°C ce sera du ski dans des conditions plutôt collantes, du moins pour la base du versant Sud. Heureusement, au sommet à 625 mètres plus haut, et sur une bonne partie du versant Nord, le climat n’est pas le même!

J’aurais pu acheter mon billet de ski au Chalet des Voyageurs en bas du Cabriolet, mais j’ai préféré le prendre près de la base des télécabines pour pouvoir garder un oeil sur mes skis tout en récupérant mon billet. Aucune attente aux guichets extérieurs mais gardez en tête qu’il y a aussi un ou deux guichets intérieurs, situés derrières les guichets extérieurs. Ce truc peut vous faire sauver du temps quand la file est trop longue à l’extérieur. Ce matin, l’embarquement aux télécabines a commencé dès 8h20.

Les télécabines du versant Sud.

Au cours de la journée, la majorité des remontées mécaniques n’ont pas fonctionné à pleine vitesse. Je n’en connais pas la raison, mais la plupart des gens ne semblaient pas s’en rendre compte.

La remontée Expo est restée fermée sans annonce préalable, et la remontée du versant Edge était fermée pour un entretien mécanique prévu. Vers 10h-11h, l’attente à la remontée Duncan Express commençait à se faire ressentir (10-12 minutes d’attente dans la ligne des personnes seules) mais à part ce moment, ailleurs pendant la journée il n’y avait pratiquement pas d’attente aux remontées.

Début de la journée, au versant Nord.

Certains amateurs plus téméraires de premières traces ont gravi par leurs propres moyens les sommets Edge et Expo, qui sont demeurés inaccessibles par remontées mécaniques tout au long de la journée. D’ailleurs, je ne connais pas la politique officielle de Tremblant à ce sujet: est-ce qu’une piste desservie par une remontée mécanique qui est fermée est nécessairement fermée elle aussi? Je me pose la question…

À défaut de gravir par mes propres moyens le versant de la remontée Expo, je me suis rabattu sur les pistes un peu plus oubliées, mais qui demeurent tout de même accessibles à partir d’une remontée mécanique en opération. Je pense ici à la piste Expo Bas, par une petite traverse (indiquée) dont l’entrée est située dans la piste Duncan Bas. Aussi, le bas de la piste Fuddle Duddle accessible par une petite traverse (non indiquée) dont l’entrée est dans la piste Sissy Schuss.

La piste Expo Haut, inaccessible par remontée mécanique aujourd’hui.
La piste Expo Bas, accessible par la petite traverse dont l’entrée se trouve dans la piste Duncan Bas.
Le haut de la piste Fuddle Duddle.

La pluie à la base du versant Sud s’est vite estompée, mais le bas de la piste Nansen a commencé à montrer des signes de conditions de printemps pendant la journée. Il y a définitivement plus de neige au versant Nord qu’au versant Sud. Il suffit justement de comparer le bas de la Nansen et le bas de la Beauchemin Bas pour s’en rendre compte.

Ça colle!

Aujourd’hui (10 janvier), au sommet de la remontée Duncan Express, on pouvait voir panneau qui sert une mise en garde aux skieurs à l’effet qu’il n’y a aucune piste facile du côté des pistes Duncan, Jasey-Jay Anderson, Supérieur, etc. C’est effectivement le cas en temps normal, mais avec les conditions d’aujourd’hui, cet avertissement rappelait aux skieurs débutants de ne pas s’y aventurer. Ces pistes n’étaient pas damées, et avec une bonne épaisseur de neige collante reçue, les skieurs novices auraient pu avoir des mauvaises surprises.

Tremblant s’est tout de même assuré de damer vers la fin de la tempête (plutôt qu’au début!) les trois pistes vertes emblématiques de la station, soit la Nansen, la Ptit Bonheur et l’Algonquin, pour garantir aussi du plaisir de glisse aux débutants. C’est dans ces pistes que j’ai fait les plus beaux virages… et comme je me le répète souvent, c’est dans ces trois pistes que je ferai probablement mes tout derniers virages à vie, lorsque le moment sera venu!

La remontée Soleil ne s’est mise en marche que vers 10h00. Ma seule descente sur ce versant fut dans la piste Algonquin qui était très belle. Le parc à neige était en construction dans les pistes Curé Deslaurier et Promenade. J’ai skié la piste Équilibre (1ere photo de mon texte), celle-là même où j’avais fait quelques descentes en septembre dernier sur la nouvelle surface synthétique de ski d’été. La surface synthétique est toujours là, mais désormais ensevelie sous la neige.

Une journée comme celle-ci avec une bonne bordée de nouvelle neige collante partage les skieurs en deux groupes… les plus expérimentés et les novices. Jusqu’à maintenant pour cette année, c’était probablement la journée la plus difficile à skier! Donc un petit clin d’oeil ici aux skieurs qui en étaient à une toute première expérience de glisse… ne vous en faites pas, les autres seront plus faciles.

Le versant Nord est toujours une valeur sure quand les conditions sont variables. Ici l’hiver était bien présent, dans la Andy Moe.
Descente dans la Beauchemin Haut.
La piste Lowell Thomas.
L’entrée de la piste Le Tunnel.
Une boîte aux lettres dans un endroit secret au coeur de la montagne.
Fin de la journée, à La maison de la crêpe, dans le village du versant Sud.
Article précédentStoneham et Mont Sainte-Anne, la très avantageuse Carte Canon – 155$
Article suivantMONT BLANC/SKI SAINT-BRUNO, Promo interstation
Skieur autodidacte depuis le début des années 80, il slalome les stations en solo, entre amis ou en famille en quête de pur plaisir. Amateur de premières traces, il est habituellement sur les pistes de bonne heure pour savourer les meilleures descentes de la journée : "Rien ne sert de courir; il faut partir à point!"