La première tempête de 2021 a frappé de plein fouet les Laurentides dans les dernières 48h. Au total, c’est environ 35cm de neige qui sont tombés en deux temps: la neige tombée hier était lourde, humide alors que la nuit dernière, les 10-15cm extra étaient bien plus légers et secs. La meilleure idée était donc d’en profiter aujourd’hui, étant donné le peu de base naturelle qu’il y avait avant cette tempête.

Donnez-moi une montagne avec 35cm de neige nouvelle et l’expérience est totalement différente.

Ayant peu visité le mont Blanc au cours des dernières années, je connaissais essentiellement cette montagne pour son terrain damé et enneigé mécaniquement. Aujourd’hui, c’était la journée de l’année où les cordes étaient enlevées les unes après les autres dans les nombreuses pistes laissées naturelles faute d’enneigement mécanique et même quelques sous-bois. Aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle. Quand vous voyez ceci, c’est synonyme la plupart du temps des meilleures pistes et conditions sur la montagne:

De l’autre côté de cette pancarte évidemment, voici le genre de conditions auxquelles nous avions accès: neige poudreuse, poudreuse tracée avec une base naturelle meilleure dans les pistes à aire ouverte que dans les sous-bois. Éric ici en action dans le sous-bois Chianti:

Votre humble zoneskieur en action dans le sous-bois:

N.B. Le fond n’était cependant vraiment pas loin et la neige nouvelle était assez traître par endroit: les roches n’étaient souvent masquées que par quelques centimètres de neige. Je n’ai pas tenu le compte des roches et souches accrochées au long de cette journée!

Dans les pistes ouvertes, la couverture était moins traître que dans les sous-bois. La station n’a pas enneigé les pistes Tigre et Panthère sur le versant Faustin, deux de nos préférées aujourd’hui: c’était mou et avec une relativement bonne couverture. Seule la Tigre s’est fait « gratter », surtout dans sa partie du bas mais que dire des bordures de la Panthère tout au long de la journée!

Du côté du versant mont Blanc, certaines pistes ont été enneigées mécaniquement mais ce fond n’était pas glacé, donc même avec la neige nouvelle, ces pistes pour l’occasion transformées en champ de bosses étaient aussi des plus agréables. Par contre, la piste Exhibition était de loin la plus intéressante:

L’attente aux remontées, toujours ce facteur clé.

Que dire de l’attente aux remontées? Ma priorité #1 cette année est définitivement d’éviter les foules et même les cohues rapportées hier, samedi. On a vu des files d’attente de 30 minutes à certains endroits. Aujourd’hui, au gros maximum, vers 11h, sur le versant Faustin, l’attente s’est élevée tout au plus à 5-7 minutes. Le reste de la journée, elle était carrément de moins de deux minutes par descente, voire inexistante.

La météo des prochains jours sera enfin plus froide, offrant aux stations une bonne fenêtre d’enneigement. Nous entrons dans « le coeur de l’hiver » et les foules se feront probablement plus rares. Habillez-vous chaudement pour en profiter pleinement.

Bon ski!