Voici tout simplement le récit d’une très belle journée en mode découverte personnelle. Je n’avais jamais mis les skis sur les pistes de la station du centre du Québec et je dois avouer que j’aurais dû le faire bien avant. Au lendemain de la plus importante chute de neige sur la station, au dire des locaux, les conditions de glisse étaient parfaites. Les pistes étaient bien damées, on avait pris le soin d’en conserver des portions vierges au grand plaisir de plusieurs et les sous-bois étaient très invitants.

Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski

Au-delà des conditions
Bien sûr, je vous parle de conditions bien souvent éphémères, mais ce qui ressort de la première visite est bien au-delà de la simple neige. L’attention mise sur les détails, partout. La propreté des lieux et bien sûr la bonne humeur palpable de ses clients. Tout semble se passer en douceur à Gleason. Il y a des pistes pour tous les goûts, allant de deux pistes pour débutants avec un angle de descente régulier permettant aux moins expérimentés d’y apprendre jusqu’à une piste du genre snowcross et ses courbes inclinées.

Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski

Randonnée alpine

Lors de mon passage, j’ai remarqué encore une fois la popularité de la randonnée alpine. Plusieurs adeptes remontaient l’ancienne piste du T-bar vers le sommet. Un couple rencontré sur place a délaissé les remontées mécaniques depuis quelques années pour les peaux d’ascension. Le couple disait mettre environ 25 minutes pour remonter au sommet.

Et ce n’est pas parce que Gleason n’a pas de remontées mécaniques. La station a deux télésièges quadruples fixes avec tapis d’embarquement qui sont très bien calibrés. Pas de choc brutal dans les mollets comme senti dans certaines stations dont je vais taire le nom. Il y a aussi un télésiège double recyclé, me dit-on provenant du Mont-Sainte-Anne. Celui-ci a été mis en marche afin de déblayer les sièges encombrés par la neige fraîchement tombée la veille. Il y a aussi un tapis d’ascension dans la zone d’apprentissage. On voit que la station est prête pour la Relâche.

Ski adapté
La station semble bien équipée pour le ski adapté. Au gré des descentes nous avons croisé deux clients qui profitaient de ce service. Avec les masques, il était impossible de voir le sourire sur leur visage, mais à leur parler, croyez-moi, le plaisir s’entendait clairement. Je n’ai qu’un mot à dire, Bravo !

Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski
Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski

Les installations
Le chalet est de toute beauté, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. On peut s’y procurer un repas à manger dehors ou dans sa voiture. Le système bien rodé amène la clientèle à passer par le Wiski Bar pour commander, attendre sur des tabourets bien espacés et à ressortir rapidement par une porte passant par la cuisine.

Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski

Parlant d’installations, Gleason a été victime d’un feu qui a ravagé un bâtiment pour la machinerie. Même la partie qu’on s’apprêtait à inaugurer, qui semble peu touchée par l’incendie, est une perte totale.

Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski
Photo Jacques Boissinot / Zone.Ski


Tant pis, on s’est rapidement retroussé les manches et on a assemblé un immense abri où il ne reste que la toile à installer. Souhaitons que la station reprenne rapidement son « tempo ».

J’ai passé une journée très agréable au Mont-Gleason et j’espère y retourner souvent. Bon ski et bonne Relâche.