VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Grand-Fonds, Sous le charme et la neige, 26 janvier 2020

J’ai offert à mon filleul la formule ‘safari-ski’ en trois jours pour visiter trois de nos plus beaux domaines skiables. Après le Valinouët, puis le Mont Édouard, le Mont Grand-Fonds était notre ultime destination. Le plan était nickel, on allait profiter des 335 m de dénivelée sous une nouvelle couche de neige en ce beau dimanche.

On a quitté L’Anse St-Jean aux petites heures après une nuit qui a laissé plus de 15 cm de poudreuse sur la voiture. On savait alors que l’on n’allait pas se déplacer sans raison. Je me suis arrangé comme à l’habitude pour arriver à la station de La Malbaie bien avant la cohue, histoire d’être fin prêt dès l’ouverture de la chaise. J’étais loin de me douter que Grand-Fonds gère magnifiquement l’achalandage et que même une journée de fraîche, les files d’attente n’existent pas, pas plus qu’on se marche sur les skis en piste.

Mais que dire du sentiment de tracer dans la poudreuse presque tout l’avant-midi, sans attendre : c’est tout simplement génial! J’en ai encore le sourire aux lèvres à mon retour à Montréal ce soir. On a allègrement profité de l’Émérentienne (12) en abord du Versant du Lynx; on était ensuite seconds dans la Téméraire (9A), sous le télésiège lorsqu’un pépin technique a affecté mon filleul. Fort heureusement, la station est desservie par une boutique et atelier Sports Experts, leur technicien Nicolas s’est rapidement chargé de remédier à notre problème.

J’ai remarqué un nombre impressionnant de jeunes skieurs, tellement à l’aise avec leur montagne, à un point tel qu’il n’est pas rare de croiser des groupes de plus de 6 jeunes skieurs ou planchistes dont les prouesses en pistes très difficiles, et mêmes extrêmes font tourner la tête.

Plus tard en fin de journée, j’ai rencontré le chef des opérations de la Station, M. Parker Hickey, un vétéran cumulant plus de 40 ans dans le domaine du ski. Il a œuvré entre autres au Yukon (Mount Sima), en Ontario (Beaver Valley) et au Massif de Charlevoix. Il se dit bien fier et confiant de posséder une équipe bien rodée qui fait du Mont Grand-Fonds une station vraiment agréable en tout point de vue, au bar, comme aux chaises en passant par les patrouilleurs.

Saviez-vous que le Mont Grand-Fonds est en fait un partenariat entre la ville de La Malbaie et la Corporation du Parc Régional du Mont Grand-Fonds qui en assure les opérations? Ce partenariat y est sans doute pour quelque chose avec les succulents menus restaurant et l’ambiance conviviale du bar le Sommet.

Saviez-vous aussi que la station a investi près de $700,000 cette année pour une nouvelle dameuse qui permet l’entretien moderne des surfaces travaillées? Ça donne des pistes franchement agréables sur le damé, mais l’équipe sait très bien gérer les pistes à bosses et sous-bois au naturel pour le grand plaisir des skieurs.

En milieu d’après-midi, on s’en est donné à cœur joie dans la portion ouverte du Versant du Lynx. Il ne reste que deux pistes à y ouvrir formellement, ces itinéraires sont visibles depuis la piste les Lions (F03), mais il manque encore un peu de couverture pour qu’elles soient praticables en toute sécurité et je vous avoue que je planifie déjà y retourner pour en tester les angles super abruptes.

Poudreuse oblige, je ne me suis pas laissé tenter par la remontée à ski de randonnée, mais le Mont est organisé pour les adeptes de l’ascension qui peut être pratiquée en passant par la Paddy pour accéder au domaine skiable autorisé. Ce sera aussi pour la prochaine fois.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Frédéric Jean
Frédéric carbure à sortir des sentiers battus, ceux qui sont juste sous nos yeux. De son aveu, il faut parfois partir en expédition pour les apprécier! Il partage la passion de vivre son sport et ses loisirs intensément avec ceux qui aiment profiter de la nature et de la faune. Il prone que l’équilibre, c'est travailler fort et savoir jouer tout aussi fort!