Skier en région


Photo Jacques Boissinot / ZONESKI

Les stations de la grande région de Québec affichaient complet pour la vente de billets, entre autres Stoneham et Le Relais qui n’ont plus de billets disponibles pour les prochains jours. Le Mont-Orignal se voulait une bonne destination pour profiter de l’air pur sur les pistes. La station est située à une heure de route du pont Pierre-Laporte en direction du Lac-Etchemin, en passant par l’autoroute Robert-Cliche (73). Nous avons vérifié la disponibilité de billets avant de quitter pour aller skier en après-midi. Plusieurs stations en Chaudière-Appalaches offrent une belle alternative à la cohue du temps des fêtes. On vous invite à vérifier auprès de votre station favorite et de réserver vos billets en ligne là où c’est offert.

Photo Jacques Boissinot / ZONESKI

Les canons crachent l’or blanc

Sur la route, l’absence de neige dans les champs était notable, voir même apeurant. La pluie avait fait des ravages au lendemain de Noël. L’équipe d’enneigement a dû travailler très fort, car le Mont-Orignal offrait cinq pistes ouvertes. Sans ce travail acharné des travailleurs en stations, il y aurait peu de chance de pouvoir skier au Québec. À l’approche du Mont-Orignal, on pouvait voir les panaches de brouillard de neige se multiplier sur la montagne. La neige attendue dans les prochaines 24 heures va certainement donner un gros coup de main aux stations de ski, qui jusqu’ici ont fait des miracles afin de nous faire profiter de leurs pistes enneigées.

Achalandage raisonnable

Achalandage modéré à la remontée. Photo Jacques Boissinot / Zone.ski

En arrivant sur place vers midi, la seule remontée ouverte, un six places débrayable, avait une attente de 5 à 10 minutes tout au plus. On pouvait voir les clients manger le lunch dans la voiture, tel que prévu par les règles de la santé publique. Plusieurs préposés s’assuraient de la distanciation dans la file d’attente. Le placier s’affairait à mettre trois clients par télésiège ou laisser monter les bulles familiales ensemble jusqu’à combler les six places. Alors que les familles sont revenues de la pause pour le lunch, la file s’est un peu allongée tout au plus. 

Photo Jacques Boissinot / ZONESKI

Sur les pistes

Les familles étaient nombreuses sur les pistes. Photo Jacques Boissinot / ZONESKI

Une surface ferme recouvrait bien les cinq pistes ouvertes et la glisse était agréable. Plusieurs familles sillonnaient les pistes plus faciles avec les jeunes. Nous avons croisé quelques plaques durcies, mais rien de désagréable pour une paire de ski bien entretenue. Ma descente favorite, la Marie-Michèle-Gagnon, aussi connue sous le surnom de « Pitch à Mich », qui était superbe. 

La Marie-Michèle-Gagnon. Photo Jacques Boissinot / ZONESKI

Nous sommes chanceux au Québec, nous pouvons skier. On voit souvent dans les stations des récalcitrants qui refusent de porter le masque ou garder une bonne distance dans les files d’attente. Soyons prudents et respectons les règles afin qu’on puisse continuer de pratiquer la glisse dans les stations. Plusieurs stations seront fermées le 1er janvier pour le Nouvel An. Vérifiez avant de partir.

Photo Jacques Boissinot / ZONESKI

Profitez de la neige qui tombe, bon ski!