On observe à Bromont une constance impressionnante. Il a mouillé en Estrie à Noël comme partout au Québec, mais le nombre de pistes accessibles est demeuré le même avant et après l’épisode de déluge. Combien de station peuvent se vanter d’avoir surmonté cette épreuve aussi « facilement » ? Comment est-ce possible alors que certains centres de ski sont carrément fermés ? Allez vérifier par vous-même l’œuvre des magiciens blancs, ils ont fait des miracles.

Il y en a épais

33 pistes avec plusieurs options

Tout d’abord, pour avoir visité la station avant et après la pluie, on vous confirme que ceci a quand même changé la surface. Elle est plus durcie et se dégarnie rapidement. Il faut simplement avoir une meilleure vision périphérique de votre descente.

Knowlton

La couche supérieure demeure sensiblement la même qu’auparavant, passant de sucre en poudre à une texture de sel fin jusqu’à des petites billes blanches. Un mélange de neige travaillée donc, où l’expérience des virages se ressemble d’une piste à l’autre, mais pas d’un virage à l’autre.

On jongle entre amoncellements de neige et plaques dures où la prise de carre est nécessaire. Tout ce qui est incliné devient évidemment gratté rapidement. Seul le Versant du Village offre des pistes difficiles, tous les autres se limitent à facile ou intermédiaire.

Si on cherche un peu, il y a de la neige à brasser

5 versants pour bien répartir l’achalandage

Ce qui nous amène aux attentes en bas des chaises. Il est permis de croire qu’entre les fêtes, l’attente aux remontées serait interminable. Or, avec 7 en opération sur 9, la gestion du trafic est optimisée. Il n’y a aucune perte de temps au Versant du Lac par exemple, ce qui est tout de même assez étonnant.

Toronto, vers le Versant du Lac à droite

C’est tout aussi tranquille à l’intérieur de ce chalet pour s’y réchauffer.

Chalet du Versant du Lac

À part une légère accalmie vers midi au Versant du Village, celui-ci demeure très achalandé, surtout autour de 11h et puis vers 14h, où 2 groupes différents de types de skieurs convergent au même moment. Il est à éviter si vous visez seulement des pistes vertes ou bleues. Pour ces options, vous aurez la paix partout sur les autres versants. N’hésitez pas à les visiter.

Après 4h de « monte / descend », le corps en aura suffisamment pour son argent.

Versant des Épinettes
Versant des Cantons

Toujours maître en temps de crise

On ne cesse de le répéter, mais une valeur sûre lorsque Dame Nature joue aux montagnes russes avec la météo demeure Bromont, montagne d’expériences. Leur savoir faire pour préserver des conditions plus que respectables n’a plus de limite.

Avec les 2 prochaines bordées coup sur coup autour du jour de l’An et la fabrication qui se poursuit afin d’augmenter le terrain de jeu, il n’y a pas de question à se poser, sauf d’y sortir skier.

New York ouvrira très bientôt
Amusez-vous !