VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Sainte-Agathe

Le Mont Kingston était ouvert le samedi, mais l’ouverture officielle de la station a été le dimanche 11 janvier 1953, en présence de nombreux dignitaires. Elle était située dans la ville de Sainte-Agathe-des-Monts, le long du Chemin du Lac des Sables. La raison première de l’ouverture de la station était de promouvoir le développement économique de la région. Fait rare, Mme Ethel Joseph a participé au projet en donnant le terrain nécessaire à la construction de la station. On y avait installé le premier monte-pente de marque Pomagalski en Amérique du Nord. Celui-ci avait une longueur de 2 200 pieds. On indiquait un dénivelé de 700 pieds (213 mètres), et 4 pistes lors de l’ouverture.

Sur la première photo ci-dessous, on peut voir le chalet des années 50 et au loin le lac des Sables. Le chalet était très près de la route. La deuxième photo montre les 4 pistes, dont celle de gauche dont on voit uniquement le début. Je vous invite à lire l’article de journal parlant de cette nouvelle station de ski, ainsi que celui parlant de son ouverture officielle. La dernière photo montre l’épinglette de la station.

Selon mes recherches, la station a changé de nom à l’hiver 1960-1961, et est devenue le Mont Sainte-Agathe. Le chalet a été agrandi et une chaise double a été ajoutée au début des années 1960. Même si la troisième photo date de 1966, on peut encore voir une enseigne avec l’ours qui était le logo du Mont Kingston. On constate sur la quatrième photo que certaines pistes sont assez difficiles considérant l’équipement de l’époque. Malgré les efforts d’hommes d’affaires de la région, la station a connu économiquement des hauts et des bas, et il est possible qu’elle a été fermée certaines années, mais les informations sur le sujet sont rares. La dernière photo montre l’épinglette des années 60.

Sur les deux premières photos ainsi que sur la photo à la une, datant des années 70, on peut voir le chalet avec au deuxième étage une grande terrasse pour profiter du soleil les belles journées. À cette époque, les guides mentionnent une chaise double, 2 T-Bar, 9 pistes et un dénivelé de 600 pieds, soit 183 mètres. Cette épinglette date probablement de cette période. J’ai skié la station à l’hiver 1974-1975, ce qui aurait été sa dernière année d’opération dans les années 70.

Des hommes d’affaires et la municipalité de Sainte-Agathe croyaient toujours à l’importante pour la région de cette station, et plusieurs scénarios ont été élaborés pour permettre sa réouverture. On avait de grands plans pour faire d’importantes améliorations, mais le coût de tous ces projets était trop élevé. Finalement, la station a été rouverte pour l’hiver 1985-1986, et j’ai alors skié la station. On a fait une mise à niveau des installations, installé des canons à neige, et ajouté une passerelle en fer pour passer en ski au-dessus de la route et se rendre au chalet et au stationnement. Cette passerelle était pratique, mais on devait skier avec prudence, car l’endroit pour arrêter n’était pas très grand. Je n’ai pas de photo de cette passerelle. Il était aussi possible de faire du ski de nuit sur 2 ou 3 pistes. La station a fermé définitivement après la saison 1986-1987. La chaise double a été vendue à Mont Saint-Sauveur, et la passerelle démolie. Avec le passage du temps, la condition du chalet s’est détériorée, et il a aussi été démoli. Je remercie M. Jacque Champoux pour plusieurs informations et photos.

La première photo montre très bien les pistes et le niveau de difficulté de celles-ci. La deuxième photo date de 1987, et elle montre Jacque Champoux avec les moniteurs de ski de son l’école. En bonus à l’arrière, on voit partiellement un plan des pistes, ainsi que le nom de plusieurs de ces pistes. La dernière photo montre l’épinglette de ski, et on retrouve le même logo dans le bas du plan des pistes.

Ces 2 cartes de Google montrent l’emplacement de la station, et illustrent le fait que sauf pour le stationnement, il reste peu de traces de la station.

Cet article fait partie de la section sur les stations de ski du Québec qui sont aujourd’hui fermées. Comme la grande difficulté d’un tel travail est de trouver des photos et de l’information sur ces stations, si vous détenez des perles concernant une station oubliée ou fermée et que vous souhaitez les partager avec l’auteur, vous êtes invité à communiquer avec lui par courriel afin de lui permettre d’ajouter de l’information à un dossier existant, ou d’inclure une autre station à cette section à l’adresse suivante: stations.fermees.qc@gmail.com

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Poulin
Skieur depuis plus de 50 ans, il a toujours aimé découvrir de nouvelles stations, ayant skié dans plus de 100 stations au Québec, dans l’Ouest canadien et en Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui, il préfère descendre en ligne de pente les pistes damées, mais il ne dira pas non à un peu de poudreuse!