La séquence de ski printanier fut incroyable depuis 2 semaines… un peu avant le temps peut-être. Maintenant le soleil savouré, quoi de mieux qu’une bordée de neige pour changer le mal de place ?!

Un bon 15 cm de neige est tombé rapidement en quelques heures, comme il arrive si souvent à Sutton. Une fois de plus, la marchandise est livrée ! Pendant que plusieurs passent à autre chose, la poudreuse est toujours au rendez-vous. Elle cherche presque les skieurs à qui l’offrir.

Une des 100 personnes à se présenter…
La Youppe-Youppe

Au printemps, Sutton offre 2 types de descente. Il y a celui avec une couverture plus épaisse, gracieuseté de la fabrication de neige en début d’hiver. L’autre type… comment le définir ? Rock’n’roll ? Intéressant ? À vos risques et périls ? Divertissant ? Pas pour les doux ? Je dirais « Purement Sutton » pour reprendre l’expression favorite du coin.

Poudreuse par-ci, poudreuse par-là

Les pistes à couverture parfaite

Des valeurs sûres comme la Sutton-Ik, la Mohawk, la Dynamique, la Miracle, l’Intrépide et le haut de Alleghanys offrent généralement une belle descente, du matin jusqu’en fin de journée. La couverture généreuse y est pour quelque chose. Il doit passer beaucoup de skieurs pour atteindre le fond.

Alleghanys
La Dynamique

Les pistes Purement Sutton

Quiconque se présente à Sutton, peu importe le moment de l’année, doit inévitablement s’attendre à faire un parcours accidenté. C’est un peu dans l’ADN de la station. On responsabilise le client en lui laissant accès à certaines pistes pas toujours propres… et on aime ça ! C’est encore plus vrai au printemps alors que certains endroits inclinés ou plus exposés au vent manquent de matière blanche selon la ligne choisie.

Il faut simplement choisir sa ligne

Attention, les pistes accessibles sont très praticables. La patrouille n’ouvrira pas quelque chose qui est dangereux. Malgré quelques obstacles imparfaits, on aime bien pouvoir décider par soi-même si ce qu’il reste de neige est acceptable ou non pour ses skis.

Pourquoi s’en priver ?

Plus de 425 cm de neige en 2020-2021

Au-delà du simple fait de pouvoir skier, la saison est un succès pour la neige. Avec plus des 4 mètres reçus cette année, on classe le total des précipitations au 4e rang dans les 10 dernières années à Sutton. Le peu de pluie et une température beaucoup plus stable qu’à l’habitude a permis d’offrir des sous-bois invitants à chaque bordée.

Sous-bois Miracle

En route vers un printemps au-delà de Pâques

Oubliez les télésièges I et VII pour 2021, ils sont désormais fermés. On se concentre sur les remontées II et IV pour accéder aux pistes. L’offre pour les billets est désormais plus grande que la demande. C’est le temps ou jamais d’en profiter sans trop planifier.

Par la suite, sachez que Sutton ne ferme jamais hâtivement, on étire la saison le plus possible. La station est régulièrement parmi les dernières à tirer sa révérence. Jusqu’à la toute fin, on peut toujours s’offrir les deux types de piste décrits ci-haut.

On saute encore de joie !