2020 n’aura certainement pas fini de nous surprendre, il faut croire. Une pandémie plus tard et la saison 2019-2020 privée de notre ski de printemps habituel, maintenant c’est dame nature qui se fait attendre. En effet, l’épaisseur de neige sur le Québec en entier est si mince qu’on peut se demander quelles seront les prochaines punitions que nous recevrons cette année…

Accéder à la montagne

À mon arrivée à la montagne, les foules ne s’y sont pas encore rendues, situation très compréhensible compte tenu du manque de neige au sol partout ailleurs, ce qui provoque sans doute une mauvaise impression des conditions dans l’oeil public. Sutton a été plutôt créatif pour l’ouverture de ses pistes, surtout considérant la fermeture préventive du télésiège principal (le fameux 2), à cause d’un possible bris mécanique découvert lors d’un entretien pré-saison. La montagne affiche sur son site 6 pistes d’ouvertes, en comptant les traverses et les bouts de pistes qui se connectent ensemble pour créer le parcours qui nous est accessible. Seuls les télésièges 2W, 3 et 4W sont ouverts présentement. Leur point commun? Ce sont les télésièges doubles de la montagne, reconnus aussi pour être les plus âgés. Semble-t-il qu’ils les faisaient solides à l’époque!

Malgré le fait qu’il s’agisse du premier samedi de la saison 2020-21, l’attente était minime et les skieurs étaient, de manière générale, surtout des habitués de la montagne car seuls les détenteurs de passes étaient autorisés à en profiter. Pour comprendre le tracé et les accès aux pistes de la montagne, référez-vous au petit schéma ci-dessous.

L’équipe travaile sans relâche pour produire assez de neige en prévision de la saison

Il serait presque impossible de parler du ski cette année sans mentionner les mesures COVID qui ont été mises en place par la montagne. Pour en prendre connaissance en détail, visitez la page dédiée du site de Mont Sutton, mais celles-ci peuvent être résumées comme suit: il est obligatoire d’avoir son couvre-visage en tout temps lorsqu’on se trouve au bas des télésièges, et le chalet est fermé sauf pour acheter des billets, faire ses passes et aller aux toilettes. Aucun casier n’est offert cette année.

Un dos de l’orignal bien peu couvert. Remarquez les ruisseaux encore actifs dans la piste de pratique de l’équipe de course

Les conditions

Compte tenu de la situation, Sutton a vraiment fait un travail exemplaire. Je suis arrivé à la montagne sans attente particulière envers les conditions et je dois dire que ce que j’y ai vu m’a vraiment plu dans l’ensemble, même si on skie presque exclusivement sur de la neige fabriquée. Un petit coup de lime ou un passage chez votre technicien de skis est conseillé avant de profiter des pistes. C’est d’ailleurs le bon moment d’en profiter avant les fêtes pour déposer votre équipement pour un entretien chez votre technicien préféré!

L’Alleghanys, bien souvent une piste pour terminer sa journée ou comme piste de Transition, était définitivement la plus belle de la journée

Il ne fallait pas trop regarder sur les côtés de pistes où la neige n’a pas été soufflée car le résultat était plutôt déprimant. Les sous-bois habituellement remplis de neige et qui font la renommée de Sutton sont absolument impraticables en ce moment… mais j’ai entendu que le secteur du 7 (le plus haut de la montagne) commence à avoir une accumulation de neige plus importante dans les sous-bois. Rien pour sauter de joie mais signe que l’hiver s’installe de plus en plus surtout avec l’altitude. Les images de WebCams sont quelque peu… encourageantes.

Un paysage qui ressemble un peu plus à l’hiver mais qui reste 100% fabriqué

Impression générale

Si vous êtes abonnés de Sutton et que vous êtes dans le coin, je vous recommande tout de même fortement d’aller vous dégourdir les jambes et de profiter de l’air frais, d’autant plus que le temps très froid des derniers jours est derrière nous. Ne vous attendez pas à un début de saison fracassant comme nous avons eu la chance d’avoir l’an dernier et à quelques autres occasions dans les dernières années… 2020 est assurément un rendez-vous manqué. Cependant, la montagne fait énormément d’efforts pour offrir assez de pistes pour les fêtes et se préparer pour la saison à venir en faisant cracher ses canons à neige jour et nuit. Ne perdez pas espoir, notre tour s’en vient.

Bon ski!