Sortez vos lunettes fumées et votre crème solaire, le ski de printemps est arrivé, même au nord de Montréal! Les températures froides des derniers jours ont enfin laissé place à une météo plus clémente et les conditions qui viennent avec ce genre de météo: une neige qui ramollit là où le soleil frappe le plus.

Une journée en deux temps

Les nuits froides des derniers jours sont cependant bien passé proche de nous faire garder les conditions en mode hivernal: en effet, ce n’est qu’en après-midi, tard même, vers 14h que la neige s’est ramollie et seulement sur certaines pistes plus exposées au soleil que d’autres. La base a définitivement absorbé le froid des derniers jours et des nuits sous les -20 et ça s’est fait sentir en piste. Les conditions étaient de neige damée compactée par le froid dans la vaste majorité des pistes en matinée et les pistes damées étaient le terrain de prédilection, de surcroit avec des skis de GS pour agrémenter le tout. Ici, la McCulloch qui s’est évidemment fait carver de largeur en largeur:

Les pistes du haut du versant sud étaient en excellentes conditions: pas trop de neige lousse, ni de base durcie ou compactée par le froid, elles offraient une excellente adhérence pour un carving des plus agressifs. Ici, la Érik Guay:

Délaissant la politique aujourd’hui, mon ami Frédéric était présent pour profiter de ces conditions de neige idéales, ici dans la Taschereau:

Seul bémol de cette section de la montagne, la piste Kandahar était en balles de golf, voire même balles de tennis. Nous l’avons évidemment fait qu’une fois, les autres pistes offrant nettement de meilleures conditions:

L’achalandage et le panneau du haut de la montagne pour s’y retrouver.

L’achalandage variait de modéré à élevé aujourd’hui. Beaucoup de skieurs s’étaient déplacés pour profiter de cette météo clémente, en raison aussi de la présence de nombreux ontariens, en semaine de relâche:

Le deuxième temps: les conditions printanières en après-midi

Comme je le disais, ce n’est que vers 13h30-14h00 que les conditions ont véritablement changé vers une surface ramollie digne de cette température qui a atteint plus de 10 degrés à la base de la montagne. Les premières pistes à changer de texture ont été celles situées du côté nord-est de la montagne en plein dans l’angle du soleil. C’était évidemment le temps de changer de skis et d’attaquer les classiques du printemps du secteur Expo avec la piste du même nom et la Cossak:

Expo où l’on pouvait trouver de belles bosses molles sur le côté gauche (sur cette photo) et Frédéric qui teste ses quadriceps:

Du côté des pistes à enneigement naturel et sous-bois, il faudra faire vite. Cette année, Tremblant a reçu beaucoup moins de neige qu’à l’habitude donc la base naturelle n’est pas très épaisse. Déjà certaines pistes commencent à montrer des signes de faiblesse, soit des roches très apparentes ou souches qui ressortent et ça commence déjà à être étroit par endroit. Ici, le sous-bois Buzz, particulièrement exposé au soleil, est souvent l’un des premiers à être fermé par la patrouille. Il était encore bien skiable mais vous voyez évidemment que lentement mais sûrement, nous basculons vers le printemps:

Plus bas, les Vallons montraient aussi plusieurs endroits à découverts mais c’était encore bien agréable:

Du côté de la Taïga, le haut commence à être beaucoup plus technique à skier avec bon nombre de branches, souches et obstacles ressortant de la neige:

Plus bas, par contre, dans le secteur de l’érablière, la couverture était bien bonne:

Il reste de la neige, certes, mais si les températures montent dans les 10-15 degrés, sans regel la nuit, la base naturelle risque de fondre quand même assez rapidement. Sachez par contre que le Tunnel, situé sur le haut de la montagne n’a qu’à peine dégelé aujourd’hui et est moins exposé au soleil donc devrait durer quand même plus longtemps. Cette piste a d’ailleurs été la dernière descente de la journée vers 16h10:

Ne faites pas comme moi aujourd’hui et n’oubliez pas votre crème solaire si vous skiez dans les prochains jours! Disons que les masques ne suffisent pas avec cette météo à nous protéger le visage contre les coups de soleil. Peut-être même cette année que nous verrons une « variante », pour reprendre un mot bien à la mode, du « racoon » pour un « double racoon »? Qui sait?

La température sera un peu plus froide demain et vendredi mais remontra pour la fin de semaine avec une météo ensoleillée, ce qui vous permettra, si vous aimez le ski de printemps, d’en profiter pleinement!

Bon ski!