La montagne est prête à vous recevoir

Si vous n’êtes pas encore sortis à ski cette année, je vous comprends, mais je ne prendrais pas votre place pour rien au monde. Certes, les éléments ne sont pas de notre bord côté manteau neigeux à travers toute la province, mais les stations que j’ai visitées à ce jour se sont totalement surpassées pour permettre de sortir et profiter d’une belle glisse sur une couverture artificielle. Owl’s Head n’y fait pas exception. La journée m’a laissé très satisfait de mon choix sous une météo de neige légère, bien à l’abris des grands vents, j’étais vraiment content d’être sorti de la maison. L’hiver est ici et Owl’s Head déploie d’immenses efforts pour vous permettre de prendre l’air et sortir dehors, allez-y. Ça vaut le coup, vous aurez cassé la glace (sans jeu de mot); vous saurez que se procurer des billets ne relève pas de la sorcellerie et vous serez un pro de l’habillement en stationnement. Bon ski !

S’habiller dans le stationnement fait maintenant partie du plaisir et de l’aventure
J’apprécie franchement la vue qu’offre Owl’s Head sur un paysage aussi dramatique par temps nuageux

Le choix de vous offrir plus de remontées mécaniques fera votre affaire

Il faut savoir qu’Owl’s Head a fait le choix consciencieux de maximiser l’étalement des efforts d’enneigement sur toute la montagne afin de permettre l’usage d’un maximum de remontées mécaniques, limitant ainsi le temps d’attente de sa clientèle. Si la météo n’avait pas réduit l’enneigement de façon drastique, à deux reprises de puis novembre, toutes les remontées seraient probablement ouvertes. Je constate tout de même que 4 des 6 télésièges étaient en opération ce qui m’a permis de faire des ‘up and down’ sans arrêt tout l’après-midi. Les Lilly’s Leap et la Chouette offraient de très belle descentes sur une couverture ferme procurant de belles sensations. Il n’y a pas de glace, certes certaines plaques plus dures, sommes toute, je suis resté en contrôle à chaque descente.

Owl’s Head a maximisé l’ouverture d’un plus grand nombre de remontées, cela limite drastiquement le temps d’attente
S’offrir de belles descentes et profiter du grand air, ça fait du bien

Suivre un cours en début de saison, c’est payant

En station, la présence de la clientèle en formation est omniprésente. L’école de glisse fait effectivement partie des services essentiels et plusieurs en profitent. J’avoue que mes meilleurs cours de ski se sont déroulés sur des conditions moins qu’idéales, on apprend vraiment plus lorsque les conditions sont exigeantes. Le reste de l’hiver ne sera que meilleur le temps venu. Qu’a cela ne tienne, la montagne est prête pour poursuivre l’enneigement dans la prochaine fenêtre météo débutant la nuit de lundi à mardi (demain).

Les cours se donnent à de plus petits groupes, voir seul à seul avec son instructeur. La progression est alors fulgurante!
Chercher un bâton tombé depuis le télésiège dans une piste non skiable offre son lot d’effort et de plaisir combinés

Échapper son baton, source d’aventure!

Fait cocasse de l’après-midi, assurez-vous de ne pas échapper votre équipement depuis le remonte-pente dans des secteurs qui ne sont pas encore enneigés suffisamment pour y skier. Autrement, la mission pour récupérer l’item sera à la fois exigeante: vous devrez y aller à pied. Mais, tout de même assez amusante si vous pouvez la partager avec vos amis skieurs comme ces trois joyeux lurons ! Ces derniers ne semblaient aucunement découragés de la mini expédition. Skier, ça génère aussi de beaux souvenirs.