VOS SPORTS:
Publication partenaire

Ski Mont Hereford, aux frontières du réel – 16 février 2019

Ça faisait longtemps que je voulais aller découvrir les secteurs de ski hors-piste sur le mont Hereford. Depuis son ouverture, il y a quelques années, j’ai entendu que des bons mots sur ce terrain de jeu situé à 20 minutes de Coaticook. Après la tempête de mercredi dernier, le moment était bien choisi pour aller dévaler les pentes des Circuits Frontières ‘’du réel’’.

À ma grande surprise, seulement deux autos étaient déjà garées dans le stationnement. Malgré qu’il soit encore tôt samedi matin, je m’attendais à ce qu’il y ait foule, surtout après toute cette neige tombée durant la semaine. Cela dit, il aura plus de neige pour nous. Une borne de paiement et des enveloppes sont mises à la disposition des skieurs dans le stationnement pour acquitter les droits d’accès de 22$. Des rabais sont applicables pour les membres de la FQME. À noter qu’il est aussi possible de faire le paiement en ligne. Une fois nos petites enveloppes déposées dans la petite boite métallique du kiosque d’accueil, nous commençons notre ascension.

 

Versant des 3 dames
Le sentier d’approche pour se rendre au versant des 3 dames est vraiment magnifique. Grimpant tranquillement au travers d’une belle forêt mâture et bien éclaircie, les premiers 5 kilomètres sont relativement faciles et peu pentus. Les bruits de motoneiges qu’on entend passer non loin des sentiers de randonnée sont vite oubliés avec ce paysage si enchanteur. Durant la montée, on peut constater la quantité de neige tombée. La pluie tombée la veille un peu partout en Estrie n’est certainement pas tombée ici.

Aucune trace de croûte non plus, sinon bien cachée sous cet épais manteau de neige. Le dernier kilomètre pour se rendre au sommet est un peu plus abrupt, mais se monte tout de même très bien. Une fois rendus en haut, il suffit de suivre les indications des 3 dames et le versant se dévoile juste devant nous.

Alors que nous nous préparions pour la descente, un guide inattendu, Camille Audet, ‘’un local’’, se joint à nous pour la partie de plaisir. Il connaît bien le secteur et nous entraînera vers des lignes quasiment vierges là où à peine une ou deux personnes étaient passées. Wow, que c’est beau les 3 dames! Une belle récompense pour les 6 kilomètres d’ascension.

Allez voir la vidéo :

Versant des piments
À partir du bas des 3 dames, il est possible de rejoindre le versant des piments par un sentier de 3 kilomètres, encore une fois, plutôt facile, mais croisant plusieurs paysages sublimes. À l’autre bout de cette traverse, notre nouvel ami nous a guidé au travers de ce versant ‘’épicé’’. D’ailleurs, les lignes de ce versant sont identifiées par des noms de piments de doux à très fort, suivant l’inclination de la pente: Naga, Habanero, Tabasco, Angry Popcorn, Cayenne et Paprika.

La descente est un peu plus courte que la première, mais tout aussi satisfaisante. Il est intéressant de savoir qu’il est possible de faire plusieurs boucles dans la même journée sur ce versant. De plus, l’approche à partir du stationnement est d’environ 2 kilomètres seulement.

Finalement le retour à l’accueil nous a pris à peine 20 minutes en passant à coté des sites d’hébergement au bas de la montagne à louer pour une nuit ou un week-end. Petit fait cocasse : à notre retour au stationnement, nous avons pu constater que le parking était totalement rempli. Mais où sont tous ces gens? Nous n’avons pas croisé personne dans la montagne à part notre guide surprise. Une chose est sûre, nous avons profité pleinement de cette escapade aux frontières du réel.

 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Hughes Langis
Skieur aguerrit de 35 années d’expérience en ski dont une dizaine en hors-piste, Hughes est comme un poisson dans l’eau dans les sous-bois, la poudreuse, les zones alpines, mais aussi à vive allure sur les pentes damées les plus abruptes. Passionné est un faible mot pour le décrire quand on parle de ski, de montagnes et de randonnée!