VOS SPORTS:
Publication partenaire

Stowe Mountain Resort, une journée plus que mémorable, 9 février 2020

Chaque saison, il y a quelques sorties de ski qui se démarquent des autres. Aujourd’hui était une de ces journées. Ce n’est pas un secret, il vient de tomber une quantité énorme de neige dans les montagnes de l’Estrie et du Vermont. C’est près d’une quarantaine de centimètres qui sont tombés à la station Stowe Mountain Resort, assez pour pouvoir ouvrir l’entièreté du domaine skiable. 

La neige est tombée vendredi et fut suivi par un jour froid et venteux samedi. Si vous aimez les paysages hivernaux, dimanche était la journée pour vous. Les montagnes complètement recouvertes de neige sous un ciel bleu et un soleil radieux, c’est quelque chose à voir. En se dirigeant vers la station, le clair de lune nous suivait en chemin. La beauté surréaliste des environs nous a fait rapidement oublier la température du matin, qui était aux alentours de -30 ! Une température que nous avons rarement vu jusqu’a présent cette saison. 

La pleine lune en route vers la station:

À Stowe, la remontée principale Four Runner ouvre à 7 h 30 les fins de semaines. La station se situant à environ 90 minutes de la frontière, c’est difficile de se rendre à la montagne aussi tôt. Par contre, si vous êtes matinal comme moi et vous réveiller un dimanche matin à 4 h 15 ne vous dérange pas, je vous recommande d’arriver à 7 h 30 pour en profiter ! Imaginez l’expérience premières traces qu’on trouve ailleurs, mais accessible à tous. C’est encore plus beau un matin ensoleillé comme aujourd’hui. 

Lord:

Sunrise:

Une fois le soleil levé, la température a graduellement monté. Vers 10 h, le mercure était au-dessus de -10. En après-midi, il était aux alentours de -5. Étant donné le froid du matin, j’ai débuté ma journée dans les pistes travaillées. Les descentes comme la Lift Line et Hayride étaient fabuleuses. La neige travaillée offrait la sensation d’un tapis sous les skis. Ces pistes sont aussi parmi les plus abruptes que vous trouverez ici. De plus, le dénivelé est long et soutenu, sans faux plats. À 8 h 30, c’était l’ouverture des télécabines. Les pistes intermédiaires Perry Merrill et Gondolier qui font face au soleil et étaient sublimes ce matin. 

Lift Line:

Hayride:

Gondolier:

Perry Merrill (Seulement quelques traces avant moi):

J‘ai continué sur les pistes damées jusqu’à 10 h. À ce moment, la neige avait dégelée dans les sous-bois. C’est dans la forêt que j’ai passé la grande majorité du reste de ma journée. Disons que quarante centimètres de neige fait du bien aux sous-bois. Je n’ai pas vu d’endroits glacés ou à découvert dans ces secteurs. Stowe n’est pas reconnu pour le ski de sous-bois, toutefois, il y en a partout à travers la station (plusieurs ne sont pas indiqués sur la carte des pistes). 

Chinclip:

Les sous-bois pleins de neige:

Starr:

Depuis l’acquisition de Stowe par Vail Resorts, on entend parfois des histoires d’horreurs au sujet de l’achalandage de la station. Heureusement, je n’ai jamais eu à attendre plus que 5 minutes pour embarquer dans les remontées. Plusieurs ont probablement décidé de skier hier et vendredi au lieu d’aujourd’hui. L’efficacité des remontées aide aussi énormément à réduire l’attente. 

Plus de neige est attendue cette semaine. On est présentement dans la meilleure partie de la saison. Il y a du beau ski à faire peu importe la station ou région que vous choisissez. À vous d’en profiter !

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Dale Caluori
Chanceux d’avoir grandi au cœur des montagnes des Cantons de l’Est, Dale est encore plus chanceux de pouvoir faire carrière dans cette même région. Chaque fin de semaine, été comme hiver, que ce soit en vélo ou en ski, on peut le retrouver sur une montagne. Dale est toujours à la recherche de neige et partage ses expériences sur Zone.Ski.