VOS SPORTS:
Publication partenaire

Suivez le guide au Mont Blanc

21 février 2017 | Chronique, par Jacques Poulin
Photos Jacques Poulin

Quand je pense au Mont Blanc, je pense à la diversité des pistes et à la proximité de la station de la route 117. La station, qui est à moins de 20 minutes au nord de Sainte-Agathe, célèbre cet hiver son 60ième anniversaire. Au début il n’y avait que huit pistes sur le Mont Blanc. Aujourd’hui il y a 41 pistes sur trois monts, soit le Mont Blanc, le Mont Faustin et le Mont Blanc Nord. Il est facile de skier d’un versant à un autre. C’est la famille Robinson qui est propriétaire de la station depuis 50 ans et qui apporte régulièrement des améliorations à la station.    

Comme cela fait de très nombreuses années que je skie à cette station, j’ai connu des samedis achalandés et des jours tranquilles de semaine, tout comme des conditions allant de pistes avec une base ferme à des pistes pleines de poudreuse. Une année au printemps, j’ai eu la chance d’être le dernier skieur pour la saison sur la montagne (sauf les patrouilleurs), et cela m’a donné pour un instant la sensation de skier une station privée. J’ai de nombreux souvenirs de belles descentes de poudreuse ou sur des pistes parfaitement damées.

1. Le versant Mont Blanc

C’est le versant idéal pour commencer sa journée de ski, car c’est l’endroit avec le plus de soleil tôt le matin. Comme première descente pour se réchauffer, il n’y a rien de tel que la Yodel, une belle piste verte. Puis comme deuxième descente, j’aime skier la Slalom Géant, dont la largeur offre plusieurs lignes de descente. Il y a une particularité au Mont Blanc, c’est que certaines pistes sont parfois travaillées, parfois laisser en bosses. Avant de se lancer dans une piste, il est donc recommandé de vérifier dans quelle condition elle est. C’est le cas pour l’Éléphant, une piste étroite pour laquelle j’ai un faible lorsqu’elle est damée. Pour ceux qui aiment les pistes plus difficiles, il y a le sous-bois Max ou l’Exhibition avec ses bosses.

2. Le versant Mont Blanc Nord

Quand il commence à y avoir un peu plus de skieurs, c’est le temps de changer de versant et de suivre le soleil. Le versant Mont Blanc Nord en milieu d’avant-midi commence à être bien éclairé par le soleil. Une exception serait les jours où il y a de la poudreuse, car alors dès que ce versant est ouvert, c’est l’endroit où aller pour s’amuser. S’il fait froid, il y a un chalet au bas des pistes pour se réchauffer, mais on ne peut pas y manger. Pour les débutants, il est important de savoir que sur ce versant, il n’y a pas de pistes vertes et majoritairement des pistes noires. J’aime beaucoup skier la Guy McCann qui est une piste large parfois damée, parfois en bosses. Je ne vais jamais oublier certaines descentes que j’ai faites au printemps dans cette piste. Ce versant offre deux pistes particulièrement appropriées si l’on veut faire une photo d’un autre skieur, soit la Panoramique et la Chute.

3. Le versant Mont Faustin

Au bas de ce versant, il y a un chalet bien pratique si on ne veut pas retourner au chalet principal. Les fins de semaine, on y retrouve une cafétéria. Deux pistes intéressantes de ce versant sont la Renard à gauche, normalement damée, et la Loup à droite, normalement non damée. Ces pistes ont des ondulations amusantes à skier. Plus la saison de ski avance, plus le soleil y est bien présent en après-midi. Quand la quantité de neige devient assez importante, particulièrement au printemps, la Tigre est un incontournable.

4. L’importance des enfants au Mont Blanc

La station accorde une importance toute particulière aux enfants. Pour les enfants de 2 à 12 ans, il y a la garderie de la Jungle Magique. Et moyennant un arrangement préalable, la garderie peut aussi accueillir les enfants de 0 à 2 ans. Mais une garderie, il y a plusieurs stations de ski qui ont cela. Ce qui est unique au Mont Blanc, c’est la Jungle Magique, un très grand parc d’amusement intérieur sur 4 étages, regroupant des labyrinthes de tubes, glissades géantes, filets, piscines à balles, etc. Les parents peuvent aussi y venir avec leurs enfants. Il est même possible d’y tenir une fête d’anniversaire. Et quoi de mieux qu’une journée qui combine garderie, Jungle Magique et une leçon de ski. La pente école est directement devant le chalet principal et il est donc très facile pour les parents de voir leurs enfants s’amuser en prenant une leçon.

5. Les petits extras au Mont Blanc

Les habitués savent que lorsque le soleil commence à être plus haut dans le ciel, la cabane à sucre au sommet de la montagne ouvre. C’est un petit plaisir à ne pas manquer que de manger de la tire sur la neige. Quand il fait beau et chaud, l’endroit est extrêmement occupé. Une autre activité annuelle à ne pas manquer, c’est la Super Démo de ski qui se tient près du chalet principal. La date varie de la fin de janvier au début de février, mais est toujours un samedi. C’est l’endroit idéal pour essayer plusieurs marques de skis qui peuvent varier d’une année à une autre. Il suffit de remplir un coupon de tirage, et à la fin de la journée, quoi de plus agréable que d’aller au Bar Igloo et de courir la chance de gagner un des prix qui seront tirés.   

Il y a une autre activité que beaucoup de skieurs ignorent, et c’est qu’au chalet principal, il y a une piscine intérieure de 20 x 40 pieds. Elle est accessible autant à ceux qui résident au Mont Blanc, que moyennant un frais, aux skieurs pour la journée. De plus le Spa Mont Blanc offre des massages et des soins corporels.

Certains skieurs vont venir au Mont Blanc pour la journée et d’autres pour plusieurs jours en couchant à l’hôtel ou en louant un condominium. Je suis certain que tous vont prendre plaisir à découvrir les nombreuses pistes dont je n’ai pas parlé. Vous allez aussi constater combien les pistes sont différentes et qu’il est impossible de s’ennuyer. C’est encore plus vrai si l’on vient après une tempête de neige, ce qui se produit assez souvent, car la station est située dans une région des Laurentides où la neige est normalement abondante.

Cette visite guidée fait partie de la série « Suivez le guide », réalisée par les chroniqueurs de ZoneSki. Tous les textes sont disponibles sur la page de la série!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Poulin
Skieur depuis plus de 50 ans, il a toujours aimé découvrir de nouvelles stations, ayant skié dans plus de 100 stations au Québec, dans l’Ouest canadien et en Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui, il préfère descendre en ligne de pente les pistes damées, mais il ne dira pas non à un peu de poudreuse!