Ski alpin

Le Centre de ski Mont-Carmel était situé sur le rang Saint Flavien E, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel. M. Roland Lapointe a été le fondateur de cette station qui a été inaugurée le 10 janvier 1954. Il y avait alors 1 fil-neige, 3 pistes et un chalet avec restaurant. Pour la saison 1961-1962, on a fait l’acquisition d’une dameuse. La station avait alors 2 remontes-pentes et 4 pistes. Comme on va le voir dans la section sur le saut à ski, M. Lapointe sera impliqué dans les débuts de ce sport au Mont-Carmel.

En octobre 1962, la station a été vendue à M. Fernand Gauthier et M. Claude Barbeau, ainsi qu’à quelques associés. M. Gauthier était propriétaire de Gauthier Sport Ltée et il avait de grandes ambitions pour la station. On a rapidement acheté une machine pouvant fabriquer de la neige dès que la température est sous le point de congélation. On a aussi annoncé l’achat d’une arbalète, l’addition d’une cinquième pente à la station, ainsi que d’importantes rénovations au chalet. Finalement, on a offert du ski de soirée le samedi soir. L’hiver suivant, il n’y avait plus 1, mais déjà 5 canons à neige. Une association avec le club Kiwanis a donné la chance à des centaines de jeunes de faire du ski à moindre coût.

Les nouveaux propriétaires n’ont jamais arrêté de faire des améliorations à la station, et chercher des moyens d’attirer les skieurs. Ils ont même réussi à faire venir Nancy Greene à la station pour l’inauguration d’une piste en son nom. J’ai déjà eu la chance de parler avec elle, et c’est vraiment quelqu’un de spécial.

La station va évoluer jusqu’au point d’avoir 11 pistes dont 5 pour le ski de soirée, ainsi que 3 arbalètes. Dans un guide, j’ai vu un dénivelé de 106 mètres annoncé, mais selon l’information que je possède, c’était généreux comme chiffre. Les 2 épinglettes sont celles que je connais de la station.

Les photos qui suivent ont été captées en mars 2007 par Roger Laroche, titulaire du site carnetduski.com. Elles illustrent le chalet rénové à l’époque, quelques pistes ainsi que MM Gauthier, Barbeau et Laroche.

En septembre 2008, après 46 ans à s’occuper de la station, M. Fernand Gauthier et M. Claude Barbeau ont vendu la station à M. Claude Morin et au Groupe Lemay. Les nouveaux propriétaires ont annoncé une cure de rajeunissement pour la station.

Ces photos sont de 2009 et elles montrent qu’il y avait un parc à neige et la possibilité de faire du ski adapté.

En septembre 2011, on annonce un important investissement de 2,7 millions $, principalement pour un télésiège quadruple. Tout semble baigner dans l’huile pour la station. Puis coup de théâtre, la station ferme abruptement le 17 janvier 2012. La rentabilité est rarement facile à atteindre pour une station de ski, mais je ne connais pas les raisons de cette fermeture si soudaine. Heureusement pour les détenteurs d’une passe de saison, la station Vallée du Parc décide d’honorer ces passes, une belle façon de fidéliser de nouveaux clients pour le futur. Les actifs du Mont-Carmel seront vendus par encan en juillet 2012.

Alors que cette station était fermée depuis 2 ans, l’organisme Biathlon Mauricie loue celle-ci et la transforme en un centre de biathlon, de ski de fond et de ski hors-piste. Voici quelques photos de la station après sa fermeture en 2012.

En 2019, l’organisme sans but lucratif a les capacités financières pour faire une offre d’achat de l’ancienne station de ski. Même si cette offre est raisonnable, elle est refusée, car les propriétaires considèrent que le sable sous la station a plus de valeur que le prix offert. Il faut savoir que le sable de qualité n’est pas si commun que cela et qu’il est très en demande par l’industrie de la construction. Après des négociations infructueuses, Biathlon Mauricie a décidé de déménager pour la saison prochaine. Au moment d’écrire cet article, les détails de ce déménagement n’étaient pas connus. L’hiver 2019-2020 marquera donc la fin définitive du Centre de ski Mont-Carmel.

Saut à ski

Le sport du saut à ski était populaire au Québec dans les années 1950 et 1960, et des tremplins ont été construits à plusieurs endroits, dont un au Centre de ski Mont-Carmel. On ne peut pas dire que les sauteurs de la Mauricie manquaient de détermination ou d’ingéniosité. Au début de 1960, quelques sauteurs en collaboration avec M. Roland Lapointe, propriétaire de cette station de ski alpin, ont construit un tremplin temporaire. On peut voir sur la première photo des volontaires construisant le tremplin. Celui-ci était une combinaison de cet échafaudage et de la piste plus bas. Le tremplin permettait des sauts de l’ordre de 125 pieds. La compétition inaugurale a eu lieu le 22 février 1960 devant une foule de 5 000 personnes.

Ce tremplin était vraiment temporaire, car en décembre 1960, il y a eu une souscription populaire, et dès janvier 1961 le tremplin permanant était fonctionnel. Un record de la Mauricie a alors été établi par Jacques Charland avec un saut de 178 pieds. On peut voir ce saut sur la deuxième photo.

Si on examine attentivement la dernière de ces photos, on remarquera que parfois la piste d’envol était très étroite et qu’il fallait une bonne dose de courage et d’habileté pour être un sauteur.

Je remercie M. Denis Martel, que l’on peut voir sur la photo ci-haut, pour m’avoir fait parvenir plusieurs photos. La dernière compétition d’importance de saut à ski au Mont-Carmel a eu lieu en mars 1970, et celui-ci était l’un des participants. Le tremplin a été démoli l’été suivant. On a espéré pouvoir en construire un nouveau, mais cela ne sait jamais produit. Le dernier hiver de saut à ski aura donc été celui de 1969-1970. Plusieurs renseignements contenus dans cet article proviennent de mes recherches dans la banque de données numériques de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Cet article fait partie de la section sur les stations de ski du Québec qui sont aujourd’hui fermées. Comme la grande difficulté d’un tel travail est de trouver des photos et de l’information sur ces stations, si vous détenez des perles concernant une station oubliée ou fermée et que vous souhaitez les partager avec l’auteur, vous êtes invité à communiquer avec lui par courriel afin de lui permettre d’ajouter de l’information à un dossier existant, ou d’inclure une autre station à cette section à l’adresse suivante: stations.fermees.qc@gmail.com