En images: Le Valinouët, 1er janvier 2024

Arriver avant le réveil en douceur du Valinouët au Saguenay, c’est aussi voir ce splendide paysage et avoir le goût de partager avec vous toute cette blancheur hivernale de ma première journée de l’année 2024.

Seule au monde en haut de “La Blackburn” à avoir hâte de me lancer dans cette piste pentue qui me donne toujours l’envie d’y retourner en boucle.

Trouver le damé qui fait vibrer ma planche est une chance, car après toute cette pluie, une couche de fond durci s’est créée pour assurer que plusieurs pistes resteront ouvertes… soyez vigilant, la couche est mince.

Le terrain rocheux du Valinouët n’est pas toujours facile en début de saison. Mais la chance y est quand même, car pendant que plusieurs stations travaillent fort à garder leur neige, ici les dégâts n’ont pas fait fondre l’entièreté de tout ce qui était tombé dans les pentes. N’oublions pas qu’ici, il est question de neige 100% naturelle. La marge de manœuvre est mince pour les centres sans canon à neige, il faut toujours se croiser les doigts en espérant un miracle.

Deux modules de rampe ont été installés en attendant que le parc à neige soit plus garni. Amusez-vous vous avec vos skis de printemps !

La montagne se réveille en ce premier jour de l’année 2024.

Je vous souhaite une bonne et heureuse nouvelle année, avec beaucoup de neige au menu.

Article précédentINDY PASS, Plus de 180 stations/2 jours de ski dans chacune, pour 399$
Article suivantEn images: Mont Tremblant, 1er janvier 2024
Hyperactive avec un côté sportif développé. Julie fait du vélo de montagne, des courses à obstacles ainsi que de la planche à neige depuis son jeune âge. Lorsqu'elle glisse, ce qu'elle adore le plus c'est la poudreuse, les bords de piste et les sous-bois bien aménagés. Elle est toujours à la recherche d'un défi qui puisse la faire grandir !