VOS SPORTS:
Publication partenaire

Expérience Mont Alta (Val-David), 14 février 2019

C’est l’histoire de deux skieurs-grimpeurs qui ont complètement oublié que c’était la Saint-Valentin, et qui ont planifié une sortie de non-couple! Disons que la série de coeurs et de photos de fleurs dans nos fils de nouvelle respectifs nous ont un peu rappelé à l’ordre… mais c’était pas ça qui allait nous empêcher de profiter de la poudreuse d’Alta!

La récompense neigeuse nous attendait patiemment, pendant qu’on perdait de précieuses minutes dans le trafic montréalais. À notre arrivée vers 10h30, on trouve un stationnement à moitié plein: c’est l’heure à laquelle la deuxième vague de skieurs arrive (nous!) alors que les lève-tôt quittent. Le temps d’enfiler mes bottes au chaud dans l’abri à feu et nous voilà en piste pour la première ascension, par la face du singe (surnom donné juste par moi). Ce n’est pas mon habitude de commencer par là… mes poumons et mes quadriceps s’opposent mais je suis à la remorque de notre cher Marc-Antoine, impossible de fléchir!

Pendant la transition au sommet, on tente d’évaluer les secteurs où il y a le moins de traces… mais c’est un peu inutile: à Alta, lors des bonnes bordées, les skieurs se répartissent toujours de manière fort égale, se partageant la tarte des premières traces sans inéquité. C’est donc en toute confiance qu’on s’est dirigés vers le secteur Allan/Lanfer. Lors de mon dernier passage, des branches étaient couchées et certains virages étaient serrés. C’est une histoire du passé maintenant!

Avec toute la neige reçue dans les derniers jours (et ceux à venir!) les obstacles sournois sont bien enfouis. Adieu Snow Snakes, on se reverra au printemps! Notre deuxième ascension se fait par la familiale: Marc-Antoine ajoute un handicap pour se ralentir… il fera cette montée sans les peaux d’ascension sous ses skis de fond à écailles puisque l’inclinaison est moindre dans ce sentier. J’arrive enfin à le suivre!

Pour notre deuxième descente, Surprenante/Twist/Nouvelle Piste au menu. La neige est toujours bonne, bien légère, aucune surprise sous les spatules. Je m’amuse même à sauter quelques petits obstacles! C’est trop beau, on repart pour une troisième grimpe! La face de singe s’imposera pour gagner du temps et réussir à quitter en respectant notre heure butoir…

La lumière est encore belle à cette heure grâce à la saison qui avance. Plus tôt en saison, à cause de l’orientation de la montagne, on se retrouve en flat light à partir de 13h00… mais on a encore de superbes rayons de soleil dans la Papoos/Markat/Dolce Vita un peu avant 14h00.

Aucune pluie n’est annoncée dans les prochains jours! C’est le moment de profiter du meilleur d’Alta… Si vous êtes curieux et voulez essayer le hors-piste ou inviter un débutant à une initiation, des cours sont offerts à la montagne. Celui de demain samedi, le 16 février est complet, mais vous pouvez tout de même réserver pour une date future! (Suivez ce lien pour faire l’achat! https://experiencemontalta.com/boutique/ ) Habitués, n’oubliez pas votre permis de stationnement et votre carte d’abonnement de saison bien en vue sur votre sac ou vos vêtements! Bonne rando-ski à tous!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Geneviève Larivière
Diplômée en communications et en géographie (Université Laval), Geneviève est avant tout photographe. Sa facilité pour la rédaction de textes l'a menée directement au photojournalisme. Sur les pistes de ski, elle conjugue ses passions pour la photo et les sports de glisse, toujours en quête du cliché du jour.