VOS SPORTS:
Publication partenaire

Jasper in Quebec (Mont Jasper)

Si à une certaine époque, cette station de Lanaudière attirait les skieurs d’en dehors du Québec, aujourd’hui ce nom est inconnu de la majorité des skieurs. Jasper in Quebec était située à St-Donat sur le mont Jasper, le long de la route 329, et faisait face au lac Archambault. Pour ce qui est du nom, on en utilisait deux, Jasper in Quebec pour la clientèle en général, et Jasper en Québec pour la publicité dans les journaux francophones. Voici 3 épinglettes montrant que c’était ouvert en été comme en hiver.

L’hôtel Jasper in Quebec était situé au pied des pistes et il a ouvert en 1939. La guerre a certainement retardé la date d’ouverture de la station de ski, qui n’est pas connu avec précision, mais qui selon un article de journal, était en opération à l’hiver 1946-1947. Le premier propriétaire Georges Fusey, d’origine Suisse. Il y avait alors une remontée mécanique, mais on ne précise pas de quel type. Le premier nom de la station a été le Mont Sunset, nom que j’ai vu dans un journal pour la dernière fois en septembre 1952. Par la suite, le nom Jasper in Quebec a été utilisé. Voici 3 photos de l’hôtel dans les années 1950. Sur la troisième photo, on parle de l’endroit comme de la Capitale du ski dans les Laurentides. C’était du marketing à son meilleur.

L’apogée de cette station a commencé à l’hiver 1949-1950, avec l’installation d’un T-Bar hybride, un type de remontée que je ne connaissais pas. À intervalle entre les T-Bar qui étaient à câble, il y aurait eu en tout 6 chaises. On pouvait ainsi toute l’année utiliser la remontée mécanique pour admirer le paysage de la région. La dernière mention dans un journal de l’utilisation de ces chaises est en septembre 1952. Il serait vraiment intéressant de pouvoir en savoir plus sur ce sujet.

Un ami a eu la chance d’acheter un dépliant de la station datant des années 1950. Si on venait à l’hôtel pour au moins une semaine, le ski était gratuit. Sur le plan des pistes, on peut voir qu’il y avait un rope-tow pour la pente école, et aussi une patinoire. Le nom de la piste principale est Sunset Slalom, du premier nom de la station. La route 30 est devenue la 329. Durant la période d’opération de la station, les Guides ont indiqué un dénivelé qui a varié entre 325 et 389 mètres. Selon les connaissances actuelles, le chiffre de 325 mètres est le plus réaliste pour le dénivelé entre le sommet de la station et la route 329.

Voici quatre photos de la station. Sur la deuxième photo, on peut voir deux pancartes sur le mur du bâtiment d’embarquement du T-Bar, une avec Mont Sunset, et l’autre avec le nom Jasper in Quebec.

Les 5 photos suivantes datant des années 1950 ont été trouvées sur le site de la BAnQ. Elles ont été faites pour le Service de tourisme de l’Office provincial de publicité.

En juillet 1959, un incendie a complètement détruit l’hôtel de Jasper in Quebec. Reconstruire l’hôtel n’était probablement pas rentable financièrement, et cette perte de skieurs a eu un impact sur la station de ski. Cet incendie marque la fin des beaux jours de la station. Elle a continué d’être en opération jusqu’à l’hiver 1964-1965. Puis elle a été fermée pour 3 ans, soit jusqu’à l’hiver 1967-1968.

En janvier 1968, le Domaine des 4 Vents, propriété d’un groupe d’investisseurs, a acheté Jasper in Quebec et ses 480 acres de terrain, pour en faire un centre de villégiature orientée sur les familles et les jeunes. Cela a demandé beaucoup de travail, mais la station de ski a ouvert pour la saison 1968-1969. Le nom de la station a été changé à Mont Jasper.

Si je peux vous dire et vous montrer autant de choses concernant Jasper in Quebec, et en particulier la période Mont Jasper, c’est grâce à la collaboration de Mme Boileau, à son excellente mémoire malgré le passage du temps, et à ses parents qui ont fait plusieurs photos durant les quelques années où ils ont été patrouilleurs à cette station.

Je n’ai malheureusement pas la carte des pistes du Mont Jasper avec le nouveau nom des pistes, mais j’ai la correspondance entre ces noms. La pente école a maintenant un téléski à ressort, provenant de Manic-5, et acheté d’Hydro-Québec.
Novice slope = Zéphyr
Castor = Tourbillon
Sunset Slalom = Ouragan
Au pylône 8, il y avait à droite une nouvelle piste, la Nordet
Canuck short cut = Bourrasque
Canuck look out = Tempête
Alouette = Brise

La première photo permet de comprendre pourquoi le téléski principal avait été construit de façon à permettre aux skieurs de descendre de celui-ci au pylône 8. Après ce pylône, l’angle de la pente était assez abrupt, et les skieurs moins expérimentés pouvaient craindre de tomber.

Voici quelques photos montrant des patrouilleurs de la station, et deux activités de fin de saison, soit un méchoui et la remise des médailles des courses. La personne en avant sur cette photo est M. Y. Rajotte, un des copropriétaires de la station. En blague, on lui a donné une médaille en tôle.

On peut voir sur les deux premières photos la pente école et son téléski, la troisième a été faite au sommet de la montagne, et la dernière montre le casse-croûte et la boutique de ski.

La station était en opération en 1971-1972, et elle a fermé dans les années suivantes. La compétition des 2 autres stations de ski situées à St-Donat, et le manque de neige artificielle, ont certainement contribué à cette fermeture. Aujourd’hui, la forêt a repris ses droits, et il ne reste plus de traces facilement visibles de la station de ski. On y retrouve cependant de belles propriétés entourées d’arbres.

Cet article fait partie de la section sur les stations de ski du Québec qui sont aujourd’hui fermées. Comme la grande difficulté d’un tel travail est de trouver des photos et de l’information sur ces stations, si vous détenez des perles concernant une station oubliée ou fermée et que vous souhaitez les partager avec l’auteur, vous êtes invité à communiquer avec lui par courriel afin de lui permettre d’ajouter de l’information à un dossier existant, ou d’inclure une autre station à cette section à l’adresse suivante: stations.fermees.qc@gmail.com

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jacques Poulin
Skieur depuis plus de 50 ans, il a toujours aimé découvrir de nouvelles stations, ayant skié dans plus de 100 stations au Québec, dans l’Ouest canadien et en Nouvelle-Angleterre. Aujourd’hui, il préfère descendre en ligne de pente les pistes damées, mais il ne dira pas non à un peu de poudreuse!