Publication partenaire

Jour de skinusite: 20 excuses faciles pour le patron!

7 février 2018 | Palmarès, par Geneviève Larivière
Illustrations Yohann Morin

L’hiver 2017-2018 semble digne de celui vécu une décennie plus tôt… vous regardez la neige tomber de la fenêtre de votre bureau (si vous en avez une!)? Vous salivez devant les récits de sortie de nos chroniqueurs? Vos skis grattent à la porte pour sortir mais vous ignorez la demande insistante? Voici de quoi vous aider à vous libérer, l’espace d’une journée… bien sûr, c’est à prendre avec un grain de… neige!

  1. Le candide: « Mon réveil n’a pas sonné! » (… à l’heure habituelle. Il a plutôt sonné 1h plus tôt, histoire que je puisse me mettre en route pour être dans la première chaise!)
  2. L’opportuniste: « Je n’arrive pas à sortir de mon entrée, je dois pelleter et la charrue n’est pas passée encore! » (… c’est déjà fait depuis l’aube, et je suis dans la chaise en ce moment…)
  3. Le prévoyant: à préparer quelques jours d’avance, quand vous voyez la tempête arriver: *keuf, keuf, keuf* « Je ne me sens pas très bien aujourd’hui, je pense que je couve quelque chose… » Puis, au jour opportun: « J’ai toussé toute la semaine, c’est pire aujourd’hui… »
  4. Le parent futé: « L’école de mes enfants est fermée et je n’ai pas de gardienne! » (Alors je vais les garder… en ski!!)(Inapproprié si vous n’avez PAS d’enfant!)
  5. Le parent futé (bis): « Mon dernier fait une fièvre terrible, impossible de l’envoyer à l’école… » (C’est la fièvre du ski, tout le monde l’a attrapée!)
  6. Le professionnel: « Je vais faire du télétravail aujourd’hui, si ça vous va… » (Je répondrai à quelques courriels à partir de mon téléphone lorsque j’irai aux toilettes entre deux descentes!)
  7. Le sournois: « J’ai un tuyau qui a gelé cette nuit, je dois attendre le plombier! » (Et je jouerai au sous-marin avec un tuba dans la poudreuse!)
  8. Le gars qui magasine: « J’ai commandé des meubles et on doit me les livrer aujourd’hui, je ne sais pas à quelle heure! » (Note à vous-même: inventer un nouveau sofa dont vous vanterez les mérites si on vous questionne…)
  9. Variante sur un même thème: « Mon internet est en panne et ils sont incapables de me dire quand le technicien passera! » (C’est un service essentiel, tout de même!)
  10. Le faux-étourdi: « J’avais oublié, j’ai un rendez-vous pour des examens médicaux aujourd’hui… » (Dr SkiBum, pour vous servir!)
  11. Le menteur préparé: « Ma voiture ne démarre pas ce matin, je dois attendre la dépanneuse… » (Prévoyez la plainte habituelle à propos des tarifs outrageux relatifs à un changement de batterie quelques jours plus tard…)(NOTE: si vous n’avez PAS de voiture, évitez cette excuse!)(D’ailleurs, si vous n’avez pas de voiture, on vous souhaite d’avoir des amis skieurs dotés d’une automobile!)
  12. Le gendre attentionné: « Ma belle-mère est entrée à l’hôpital, ça ne va pas très bien, je vais rester avec ma conjointe/mon conjoint aujourd’hui… » (Dr SkiBum, pour vous servir!)(À utiliser avec parcimonie: l’excuse de la belle-mère est presque aussi fréquente que celle du réveil!)
  13. L’habitant de la campagne: « Ils ont fermé le rang/la route/le pont, je ne peux pas sortir de chez nous! » (Alors je suis parti de l’autre côté… dans une station de ski!)
  14. Le banlieusard: « Le train de banlieue/le métro est en panne! » (… et j’ai pris ma voiture… pour aller en ski!)(Inutile de vous déconseiller d’utiliser cette excuse s’il n’y a PAS de train de banlieue dans votre code régional!)
  15. Le zélé: « Ah Patron, ne vous en faites pas, je vais me rendre, je vais venir en ski s’il le faut! … Mmh? Pas obligé? Vous êtes certain? Aaah… Merci de votre compréhension! » (YAHOO!)
  16. Le syndiqué: « Il y a une grève des cols bleus, ils n’ont pas déneigé les rues chez moi! » (À utiliser si vous n’habitez pas au même endroit que vos collègues ou votre patron…)
  17. Le plombier: « Il y a une grosse panne de courant dans mon secteur, je vais rester à la maison pour chauffer le poêle, histoire que mes tuyaux ne gèlent pas… » (À utiliser APRÈS avoir utilisé l’excuse #7!)
  18. L’opportuniste acharné: « Je me suis barré le dos hier en pelletant… je dois rester couché aujourd’hui! » (À utiliser le lendemain de l’excuse #2, si vous avez besoin d’un 2e jour!)
  19. Le prof planificateur: « Chers élèves, demain, c’est un suppléant qui va être là, moi, je serai très malade. Mais j’irai mieux dans deux jours, promis. »
  20. Le Patron: « Gang, demain, je ne pourrai pas être là. Vous avez ma confiance pour que ça roule en mon absence! Z’avez d’affaire à être au poste! »

(Bonus: Le travailleur autonome: « J’fais c’que j’veuuuuux!! … et je travaillerai vendredi soir, samedi, dimanche, la nuit… »)

Attention, si vous prévoyez skier avec vos collègues de travail… parlez-vous avant pour ne pas utiliser tous la même excuse!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Geneviève Larivière
Diplômée en communications et en géographie (Université Laval), Geneviève est avant tout photographe. Sa facilité pour la rédaction de textes l'a menée directement au photojournalisme. Sur les pistes de ski, elle conjugue ses passions pour la photo et les sports de glisse, toujours en quête du cliché du jour.

Publier un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz