Ouverture de Timberline Lodge Ski Area (Oregon, USA), 15 mai 2020

La station de ski Timberline, bien connue pour son ski d’été sur le volcan du Mont Hood en Oregon a reçu l’autorisation d’ouvrir sa saison de ski à partir du 15 mai.

La décision a suivi une annonce du gouverneur de l’Oregon le 5 mai dernier, permettant aux stations de ski ainsi qu’à certains opérateurs d’activités de plein air de rouvrir sous certaines conditions. Il est important de noter que l’Oregon enregistre actuellement 3 541 cas de Covid-19 avec 137 morts. L’état est deux fois plus petit que le Québec en terme de population avec ses 4 millions d’habitants.

La saison de ski ressuscite en Oregon, mais la direction a prévenu qu’elle serait différente à bien des égards.

Pour avoir la chance d’accéder à la montagne, il est impératif de s’inscrire en ligne la veille pour le lendemain afin de s’assurer une place. C’est « premier arrivé, premier servi ». Les conditions sont les mêmes, autant pour les détenteurs d’abonnements saisonniers que pour ceux qui souhaitent acheter un billet journalier. La demande d’inscription inclut un formulaire d’évaluation sur l’état de santé du demandeur, afin de valider les risques -ou plutôt l’absence de- d’une transmission du virus.

Une fois la demande acceptée, les skieurs inscrits reçoivent des instructions pour la préparation avant l’arrivée, le stationnement, la récupération du billet, le comportement dans les remontées, etc.

Les opérations en montage sont limitées à deux remontées mécaniques (avec une possibilité d’une troisième, tous des télésièges quadruples débrayables). Chaque skieur devra porter un masque ainsi que des gants et des lunettes (ou goggles) . Si les skieurs sont de la même famille ou qu’ils résident sous le même toit, il leur sera possible de monter ensemble. Sinon, chaque skieur doit monter seul ou partager le télésiège avec un seul autre skieur, occupant chaque extrémité du siège. Les files d’attente ont été revues pour permettre la distanciation social de 2 mètres (6 pieds).

Afin de limiter les risques de blessures et donc de sauvetage, la station déconseille aux skieurs de niveau débutant ou intermédiaire de s’aventurer sur les pentes, les risques étant moins grands pour les skieurs de niveau expert.

En montagne, il est possible d’accéder aux toilettes, un bar est ouvert ainsi qu’un restaurant, permettant seulement les commandes pour emporter. Comme aucun espace avec tables et chaises n’est disponible, la clientèle doit consommer les aliments et boissons dans le stationnement, façon COVID-19 tailgate party.

L’hôtel au coeur de la montagne ouvrira en même temps, les clients devront toutefois porter un masque en tout temps et le nombre de chambre disponibles sera limité.

Le nombre de personne alloué en même temps sur la montagne a été grandement diminué. Bien que le nombre exact reste un secret bien gardé, il est prévu avant tout pour assurer une distanciation sociale et la direction se réserve le droit de le réévaluer quotidiennement, au besoin.

Les skieurs qui n’ont pas la chance d’obtenir une réservation ont par contre la possibilité d’effectuer l’ascension de la montagne par leurs propres moyens, avec de l’équipement de ski hors-piste par exemple. Cette pratique n’est pas comptabilisée dans le nombre de skieurs présents sur les lieux.
Source: Site web de la montagne:

https://www.timberlinelodge.com/coronavirus-updates

La pensée ZoneSki:

Même si les frontières sont fermées et que le ski est encore en ce moment inaccessible au Québec, le cas de l’Oregon est intéressant.

La pandémie de COVID-19 a provoqué une fin abrupte pour la saison de ski 2019-2020 au Québec. Le démarrage des opérations estivales de Timberline donne un exemple de ce que nous pourrions retrouver chez nous dans quelques mois. Ce sera certes un exercice assez complexe pour les stations de ski, mais la créativité nous permettra d’avoir accès à nos montagnes: qu’on se le dise, en 20/21, il y aura du ski! Il reste maintenant à s’entendre sur le quand et le comment, qui seront dictés par la Santé publique et les paliers gouvernementaux…