Lorsqu’on ne s’y connait pas beaucoup, la recherche et l’achat d’un équipement de ski usagé peut causer bien des questionnements. Qu’il s’agisse d’un équipement pour soi ou la petite famille, les facteurs à considérer sont très similaires. Cette chronique a pour but d’aider les parents à trouver l’équipement usagé adapté aux besoins des enfants sans négliger la qualité des produits. Le prix à payer est étroitement lié à l’état de l’équipement choisi. Voici de quoi vous aider à vous y retrouver!

Tout d’abord, les skis. Il faut savoir que les skis junior de niveau débutant ont sensiblement tous la même conception. Pour la longueur, on suggère généralement que le ski arrive entre le menton et le nez du jeune skieur. Si l’enfant est craintif, privilégiez un ski un peu plus court que trop long. C’est plus facile à manipuler et moins encombrant pour tout le monde. Pour les enfants un peu plus expérimentés, préconisez un ski avec noyau de bois, il permettra à votre enfant de progresser plus rapidement. Attention, un ski trop court peut provoquer des blessures aux genoux (entorse), soyez vigilant.

Avant l’achat, il est important de vérifier l’état des skis, les carres et la base. Les carres, qui sont les parties métalliques sous le ski, sont l’élément le plus important car elles procurent la prise sur la neige et la glace. La rouille en est le pire ennemi, ce qui en diminue grandement la qualité de l’affûtage. Quant à la base du ski, elle peut être blanchie par le manque de cire, ce qui provoque la sécheresse du matériel. Dans les deux cas, il faudra prévoir dans votre prix d’achat un bon entretien dans une boutique spécialisée. Les prix varient mais en général, pour une paire de skis junior, attendez-vous à payer environ une trentaine de dollars. L’âge du matériel est à considérer: un ski trop vieux peut devenir dangereux par l’usure des matériaux, par exemple, les fixations ont une durée de vie d’environ 10 ans. Pour des skis en bon état de moins de 120cm, prévoir un un budget entre 60$ et 100$ serait assez juste. Les prix peuvent être un peu plus élevés pour des skis plus récents ou plus longs.

Les bottes: plusieurs modèles s’offrent aux enfants, mais sachez que peu importe les marques, elles ont toutes entre une et quatre boucles d’attache. Généralement, les bottes à une ou deux boucles sont pour les tout petits. Une botte à trois boucles sera un peu plus flexible qu’une botte à quatre boucles. La mobilité de l’enfant est importante, une botte trop rigide ou trop performante n’aidera pas le développement de l’enfant.

Pour la grandeur, en tant que parent, on veut souvent acheter une botte plus grande en espérant qu’elle fera pour deux ans. C’est bon pour l’économie familiale mais beaucoup moins pour le contrôle des skis. La botte est l’élément qui transfère l’énergie aux skis. Trop de jeu autour du pied dans une botte diminue la capacité à contrôler les virages et le freinage. Vérifiez bien l’usure des semelles des bottes: une semelle trop usée/écornée a des risques de moins bien tenir en place dans les fixations. Outre ce détail, l’usure des bottes de ski pour enfant sera toujours moindre que des bottes d’adulte vu la durée d’utilisation plus restreinte. À titre d’exemple, sur les réseaux sociaux, il est assez facile de trouver de bonnes bottes pour environ 50$.

Le dernier élément sera les bâtons. Dans bien des cas, ils servent plus à détourner la concentration qu’à être utile à l’apprentissage. Et de plus, sont souvent perdus dès la première année! Ils seront utiles au jeune skieur lorsqu’il sera rendu au ski en parallèle, pour mieux synchroniser les virages. Avant cette étape, pas de presse pour les bâtons!

Trucs et astuces: votre boutique de ski préférée est le meilleur endroit pour parler à un spécialiste de l’équipement alpin. Plusieurs commerçants offrent la possibilité de louer un équipement pour la saison. L’ensemble sera adapté à vos besoins et peut même, dans certains cas, être changé au courant de la saison. Les enfants grandissent si vite! Ne laissez pas l’inconfort causé par une pièce d’équipement mal adapté gâcher la journée de ski! Si vous souhaitez davantage investir dans un équipement neuf, lisez les conseils de Brigitte pour vous préparer à l’achat!