Le terrain de jeux est ouvert

Lors de mon arrivée, le calme régnait à la station. Tout ce qu’on entendait, c’était… Wow ! Il fait beau ! Oh ! Mais il y a tellement de la neige ! Mon attente pour que 10h arrive et que le déneigement des sièges soit fini est interminable. L’épaisseur de neige sur chaque banc est intense. Mais à quoi dois-je m’attendre ? Les pistes ouvertes en haut de la montagne sont la 14, 16 et 17. Une fois montée au sommet, je me dirige vers la 15, une piste familiale, et je constate que personne ne s’y dirige… QUOI ? Quelque chose m’échappe… « Sois attentive la prochaine fois ! », me dis-je. À la deuxième descente, quelle surprise lorsque je vois que toutes les balises des pistes fermées sont disparues. Le terrain de jeux est ouvert en entier à l’exception des sous-bois (pour le moment!). À quoi bon de toute façon lorsque les pistes sont emplies de neige à en déborder ?

À quelques minutes de l’ouverture, les employés de la station installent des piquets pour prévoir une file d’attente plus longue en ce jour de l’an.
Les pistes ouvertes pour le 1er janvier en haut de la montage sont 14, 16 et 17.
Par où on va ? trop de choix !

Poudreuse… Vous avez dit poudreuse !

Voyez par vous-même ! Ceci est une journée de poudreuse « POWDAY » par excellence, l’une des meilleures à mon actif. Je ne sais plus où donner de la tête. Mon cœur bat la chamade tellement je suis folle de joie. Oh my god ! Par moment, je suis prise jusqu’aux genoux tandis qu’à d’autres je flotte littéralement sur le dessus de cet or blanc si merveilleux. J’ai juste le goût de me dépêcher de remonter pour redescendre. Mon cerveau en ébullition totale m’oblige à penser à plein de choses en même temps… Je n’ai pas le temps de dîner ! Où vais-je à ma prochaine descente ? Est-ce qu’il y a des sous-bois ouverts ? Je constate qu’ils ont décidé de nous laisser libres de nos choix. C’est à nos risques de briser notre matériel, mais je n’ai rien vu qui m’a déplu. Il suffit de bien regarder et de contourner ces petites parties qui contiennent moins de neige. Soyez prudent et amusez-vous !

Dans « La Tremblay » au début de la journée c’était le party de la poudreuse !
Sous le télésiège triple, on s’amuse dans cette neige !

Condition et couverture

Sur le domaine skiable, les pistes non travaillées mécaniquement avaient beaucoup plus de neige que celles qui ont été travailler. Dans les pistes damées, la couverture est mince et minimale par endroits. On y retrouve de la terre et des roches que l’on doit contourner.

Il ne faut pas oublier le beau damé des pistes familiales. Voici « La Simard » ! Attention la couverture est mince par endroits.

Les files d’attente vont bon train

L’attente la plus longue que j’ai eue est de 5 à 10 minutes alors que le deuxième télésiège n’était pas encore en fonction. Par la suite, j’étais dans le télésiège sitôt en bas. Bien qu’il y avait pourtant beaucoup de monde en ce nouvel an, ça roulait à une vitesse incroyable.

Ma plus longue file d’attente de la journée !
Heure du dîner, calme et paisible !

« La Yéti », ce merveilleux sous-bois

Définitivement, mon coup de cœur de la journée est quand je me suis aperçue que l’entrée du sous-bois « La Yéti » était accessible. Moi qui pensais que je ne m’amuserais pas dans les sous-bois en ce jour de l’an. Ma surprise a été de voir la quantité de neige accumulée dans la forêt. Je ne m’attendais pas à ça ! Je pourrais dire qu’il y avait un bon 50 à 60 centimètres de pur plaisir. Ma planche était complètement ensevelie lors de mon slalom autour des arbres. Une petite chose : il faut faire attention au petit ruisseau qui coule en plein milieu. Parole d’une fille qui a fait le saut quand elle l’a découvert sous son snowboard !

Tellement de neige dans le sous-bois « La Yéti »
Encore de la poudreuse…

En terminant, la place où vous auriez dû être en ce jour de l’an est bel et bien à la station de ski Le Valinouët. L’attente de la réouverture du domaine skiable a clairement valu la peine puisque la neige 100% naturelle avait encore fondu et rendu la couverture trop mince. La station a dû fermer pour un temps indéterminé. Merci et #VALIFE !