VOS SPORTS:
Publication partenaire

Mont Édouard, comme je l’aime ! 29 février 2020

La Montagne en Feu

Lors de la semaine de relâche, La Montagne en Feu un organisme entièrement bénévole organise plusieurs activités avec animation tous les jours de la semaine. Il porte bien leur nom pour montrer tout le plaisir qu’il y aura à la station pour les grands et les petits. Ce samedi, la station de radio Rouge FM était dans la place pour faire de l’animation au bas des pentes en attendant notre place dans le remonte-pente principal qui nous transporte vers ce merveilleux monde de neige !

Pourquoi ne pas passer le temps en bougeant sur YMCA ! La musique dans le « prélart » nous donnait le goût de danser tout en se laissant emporter par les grandes chaises à quatre places.

Un peu de neige qui tombe sur les airs de YMCA

Un chiffre: 80 cm

Les 80 cm de neige inscrits sur le site web de la station ont transformé la montagne en un merveilleux monde enneigé. Les conditions étaient excellentes: aucune piste glacée et le damé enfonçait sous nos planches. Un Mont Édouard comme je l’aime ! À dire vrai, à chaque fois que la neige est abondante, cette montagne devient étincelante comme les yeux des skieurs et planchistes qui s’y retrouvent. 

Les sous-bois ont tout pour vous attirer vers ces amoncellements de neige poudreuse qui nous donne le sourire à chaque fois que l’on fonce dedans. Même les pentes à bosses te disent un petits coucou et te crient « Vient-en aujourd’hui, tu vas négocier mes bosses sans aucun problème ». Même si tu sautes mal une bosse, toute cette neige est là pour amortir ton mauvais atterrissage. C’est juste du grand WOW en majuscules !

Quelque part dans L’Anjeannoise (9) vers la Passe des Roches (3) pour s’en aller vers la passerelle

Pente à bosses La Béluga (1)

Le secteur Nord-Est

Quand on parle du Secteur Nord-Est on peut le décrire comme un immense sous-bois. Il est si bien aménagé que les arbres sont tes amis et ne viennent pas te rendre visite à l’improviste. La surface à skier est si énorme que chaque fois que nous y sommes allés, toutes nos traces sont passées par des chemins différents. Entre chaque arbre un petit rebond tout en douceur se faisait ressentir sous ma planche. L’atterrissage en lieu sûr nous donnait le goût de simplement recommencer à l’infini !

Le sous-bois Secteur Nord-Est

Voyez l’épaisse neige encore après 48h !

Achalandage dû à la prévention

Vers la fin de l’avant-midi, la station a dû fermer le remonte-pente principal par prévention, car le personnel avait constaté un petit pépin. Cette fermeture a duré une trentaine de minutes, mais a occasionné un achalandage monstre sur de la remontée en mi-montagne. À notre grand malheur, nous n’avions plus accès à tout le domaine skiable. Par chance, le problème a été réglé rapidement pour nous redonner notre belle montagne !

File mi-montagne avant qu’on décide d’aller dîner !

La file mi-montagne s’est allongée à une vitesse monstrueuse !

« Les patients » qui attendent l’ouverture imminente du remonte-pente principal

Malgré tout, la journée a été merveilleuse avec toute cette neige tombée au Mont Édouard, c’est la place à aller visiter durant votre semaine de relâche. « Bonne Relâche à tous ! »

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julie Tremblay
Hyperactive avec un côté sportif développé. Julie fait du vélo de montagne, des courses à obstacles ainsi que de la planche à neige depuis son jeune âge. Lorsqu'elle glisse, ce qu'elle adore le plus c'est la poudreuse, les bords de piste et les sous-bois bien aménagés. Elle est toujours à la recherche d'un défi qui puisse la faire grandir !