Pendant que les photos dans les stations dans le sud de la province nous démontrent qu’elles sont bel et bien rendues au ski de printemps et qu’on sait les terrains en ville sont déjà presque entièrement sur le gazon, nous au nord, on reçoit encore de belles bordées de neige! Bon à cette période, elles ne font peut-être pas le bonheur de tous les Saguenéens… Mais chez plusieurs skieurs, le sourire est présent et tous profitent des températures chaudes pour terminer leur saison de ski du bon pied. Cet hiver nous a gâtés de beaucoup de cet or blanc au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C’est encore l’hiver au Mont Édouard!

Il est encore temps de visiter l’Anse Saint-Jean pour profiter des pentes de ski aux allures de l’hiver. Lorsqu’on prend place dans les télésièges, on peut entendre par-ci, par-là : “Wow! La quantité de neige qu’il y a encore ici…” et “Oh! Il parait qu’il y a une couverture d’aux moins 7 mètres…” Les habitués sont ravis et les visiteurs en profitent pleinement cette année. Tout le domaine est encore skiable et les sous-bois sont bien garnis. Bien que par moments la neige soit collante, nous ne ressentons pas encore la succion qui nous ralenti lors du glissement de notre planche.

Deux pistes bien conservées

Lors de ma dernière visite, j’avais dit que je croyais connaître tous les coins du Mont Édouard, étant une grande fan de cette station depuis que je suis adolescente. Mais j’ai réalisé qu’il y avait deux pistes que je ne visitais jamais. L’accès étant pris par la familiale (9) « L’Anjeanoise », j’avais tendance à passer le bout où l’on doit tourner pour prendre celle-ci, à pleine vitesse, car, un peu plus loin dans la familiale le plat est assez long pour qu’un planchiste finisse en surplace. Cette piste de niveau difficile est la (8) « L’Otissienne ». Laissée au naturel et aux allures de pentes à bosses, elle garde sa belle neige plus longtemps que les autres pistes, car moins de skieurs y passent. Et en plus, elle se termine par un beau petit sous-bois sur le côté droit, la (8.5) « La Chablis ».

Mon coup de cœur, « La Béluga »

Cette piste de niveau double losange se descend comme du bonbon grâce à tous les amoncellements de neige molle qui y sont accumulés chaque saison. En plus d’être presque tout le temps dans un excellent état, cette pente à bosses nous laisse une vue éblouissante sur les montagnes de l’Anse. Le trajet parfait pour se rendre dans les sous-bois du Secteur Nord-Est. Mon prochain défi est de descendre les deux sous-bois qui longent chaque côté de la (1) « La Béluga » mais l’inclinaison de ceux-ci me fait un peu peur. À une prochaine visite peut-être!

L’hiver est encore présent dans quelques secteurs de la province, alors prenez vos skis et profitez au maximum de cette excellente fin de saison qui laisse place au printemps. Bon ski de printemps à tous!