Que le miracle fût !

Enfin, ma première sortie de la saison. On aurait dit qu’elle n’arriverait jamais… Quel plaisir de sortir de chez moi pour aller respirer l’air frais qui nous dévoile la fin de l’automne. Cette saison qui ne semblait pas vouloir se terminer ! Mais avez-vous vu le déluge de cette semaine ? Il a fait reporter l’ouverture de plus d’une station ! Mais au Mont Edouard, ils se sont retroussés les manches pour nous fabriquer de la neige le plus rapidement possible pour ainsi tenir tête à Dame Nature. De la neige naturelle, c’est géniale, mais quand elle décide de ne pas tomber, on désespère et on souhaite de tout notre cœur qu’une station nous fasses ce miracle que j’ai pu avoir ici en ce 5 décembre. Quelques heures avant, j’étais sur le gazon en partant de chez moi. Et hop ! De la neige à profusion, quand j’arrive à cette montagne de l’Anse Saint-Jean. Vive les canons à neige !

Ce canon a été mis en place en fin d’avant-midi au pied de « La Chicoutimienne »
L’enneigement du haut de la montagne est aussi commencé !

Un début de saison, à 3 pistes

L’ouverture publique du Mont Edouard était prévue pour le 5 décembre et le mardi 1er décembre, il mouillait à boire debout ! Ouf… Que j’ai eu de la chance d’avoir 3 merveilleuses pistes mi-montagne d’ouvertes ce week-end. Quand j’ai regardé le nom des pistes, que je n’avais effectivement jamais remarqué lors de mes autres visites au Mont Édouard. Je suis tombée face à face avec « La Jonquièroise, piste 9a » qui menait vers la familiale principale « La Jeannoise, piste 9 pour les habitués des chiffres ». Le sourire m’est apparue dans le visage en pensant que je suis partie de Jonquière ce matin pour finalement me sentir chez moi dans cette piste, moi la jonquièroise de naissance. Officiellement, on parle de 3 pistes, mais en réalité nous avions le droit à des embranchements ce qui nous donnait accès à un assez grand domaine skiable pour un début de saison. La 4a et la 5a nous permet de rejoindre la « 3, La Passe de Roches ». Pour finir, nous avions « La Baieriveraine, piste 6 » qui était réservé en début de saison l’an passé aux équipes de compétitions.

La Jonquièroise droit devant
La Baieriveraine qui nous procure une vue splendide !
Vers la Passe de Roches

Les nouveautés à la station

Le Mont Edouard a fait le saut vers la technologie RFID pour l’accès au télésiège. Cette carte au look du nouveau site web qu’ils ont mis en ligne dernièrement va certainement aider à la gestion de l’accès à la montagne. Le deuxième ajout à la station est l’aménagement d’un bistro extérieur qui permettra aux skieurs de commander leur dîner à l’extérieur et ainsi répondre aux obligations face à la pandémie.

La venue des cartes RFID
Les bornes RFID
La file est longue mais ça avance relativement bien !
Un bistro extérieur à été installé pour accommoder les skieurs en zone rouge

Un chalet en zone rouge

On ne peut pas finir sans parler un peu de ce qui se passe avec le chalet ! Quand depuis des années, je me promène partout et j’ai l’habitude de voir les chalets bondés de skieurs, il est impossible pour moi de passer à côté de cette différence sans vous la montrez. Voilà, un chalet désert autant dehors qu’à l’intérieur ! Mais vous pouvez remarquer que vous avez le droit de vous réchauffer en toute sécurité avec la distanciation de 2 mètres et les « plexiglass » installés en plein milieu de toutes les tables qui permet d’avoir ce sentiment de protection contre le satané virus qui fait rage.

Distanciation respectée et les « plexiglass » au milieu de toutes les tables
Avouez que c’est spécial un chalet désert dehors !?!? Les Saguennéens sont respectueux des lois en vigueur.

Alors voici ce que l’avenir en zone rouge vous réserve dans la station du Mont Edouard, vous y serez soigneusement accueilli. Je vous souhaite une belle saison 2021 !