Le mois de janvier anormalement chaud que nous avons a au moins certains côtés positifs soit de pouvoir retrouver notamment le genre de conditions auxquelles nous sommes habitués vers la mi-février. Les ingrédients de la journée: aucun nuage, soleil radieux, température autour de -7 au sommet, une nuit sous les -15 et suffisamment de neige naturelle pour refaire un petit manteau après la pluie de Noël. Le résultat: une neige compactée par le froid, une visibilité parfaite et une bonne gamme de pistes damées qui n’attendaient que de se faire dévaler par mes skis de slalom géant.

Bronzage en prime sur le versant nord en matinée.

Dans une saison, je dois utiliser moins de 20% du temps mes verres fumés mais aujourd’hui fut l’une d’elles: la lumière était simplement éblouissante dès que nous nous retrouvions perpendiculairement aux rayons du soleil. Par contre, pour pleinement profiter justement de cette lumière, il faut exploiter un peu la montagne différemment, le soleil étant encore bas sur l’horizon. Le matin, ce sont les pistes du versant nord qui sont les mieux éclairées. Aujourd’hui, la station offrait justement parmi mes pistes préférées soit la JJ Anderson et Supérieur. Ici, mon ami (et lointain cousin, ma famille Francoeur a des descendants même au New Hampshire) Rémi qui dévale la Géant en faisant un retour sur ses skis après une absence de près de 6 ans:

S’il y a une chose que j’ai pu remarquer au fil des ans en croisant des skieurs qui font un retour sur les pentes, c’est qu’ils sont unanimes: il ne faut que quelques virages pour retrouver ses réflexes, tout au plus! Ça ne se perd visiblement pas le ski! Ici dans la Supérieur qui nous était laissée à nous deux:

La vue du sommet qui a radicalement changé depuis le mois de novembre dans la Rope Tow maintenant enneigée et particulièrement invitante:

L’angle du soleil et l’attente les deux facteurs clés aujourd’hui

Je ne sais pas si c’est l’annonce du couvre-feu décrété cette semaine à partir de demain soir qui a fait sortir autant de skieurs aujourd’hui de leur tanière mais l’attente aux diverses remontées mécaniques vers 11h00 était quand même colossale et comparable à une journée de fin de semaine. Quand vous visitez Tremblant, il est très astucieux de consulter le panneau au sommet, ce que je fais à chaque descente pour justement enchaîner les descentes et non me retrouver dans des files d’attente interminables. Les remontées clé aujourd’hui pour éviter l’attente: le Lowell Thomas Express et Expo Express en matinée, Duncan (à partir de midi) et Soleil en début de l’après-midi.

Les pistes du versant nord sont victimes de leur popularité en matinée! Voici la remontée Duncan à notre arrivée avec un bon 5-10 minutes d’attente:

Vers 13h, les pistes du versant nord se sont déjà retrouvées à l’ombre. Ici la Beauchemin Haut, ouverte pleine largeur:

Lorsque les pistes du versant nord se retrouvent à l’ombre, il est temps de profiter du versant soleil (photo de couverture dans la piste Franc Sud) et plus tard en après-midi, sur le versant sud. Vous pourrez alors profiter du soleil pleinement tout au long de la journée.

L’enneigement se poursuit

Profitant de la fenêtre de températures sous les -5, la station enneigeait plusieurs pistes aujourd’hui et des ouvertures sont imminentes dans les pistes Érik Guay, Kandahar et Ligne de Pente. L’enneigement est aussi commencé sur du terrain double losange comme les pistes Expo et Cossak qui prendront cependant encore quelques jours avant d’être ensevelies. Ici, la Kandahar:

Par contre, c’est toujours très limite dans les pistes à enneigement naturel. Certaines ont même fermé au cours des derniers jours comme la Marie-Claude Asselin et la Banzaï. Un tour rapide dans du terrain à enneigement naturel vous fait vite remarquer que la couverture est quasi-inexistante sauf sur le haut du versant nord et encore là… Bravo à la station de garder quand même quelques pistes ouvertes malgré tout. Il s’agit de terrain pour skieur averti par contre. Espérons quelques chutes de neige et rapidement pour ces piste. Voici l’état de la Windigo en après-midi où on peut voir que le fond est pas mal gratté:

En tout aujourd’hui, une bonne vingtaine de descentes pour plus de 7000m de dénivelé. Le terrain damé est définitivement ce qui est le plus intéressant ces jours-ci. Si vos enfants retournent à l’école lundi, profitez-en en fin de semaine, sinon, si vous êtes plus du type comme moi à « éviter les foules », visez lundi prochain pour une météo semblable et probablement une montagne à vous tout seul.

Bon ski!