Publication partenaire

Organiser le ski avec Junior: quelques conseils pratiques!

11 décembre 2015 | Chronique, par Julien Beauchamp
Photos Julien Beauchamp

Malgré toutes les bonnes intentions du monde, plusieurs parents se découragent rapidement lorsque vient le temps de penser à organiser une sortie de ski en famille, surtout lorsque ça implique de jeunes enfants! J’en suis la preuve, j’ai parfois travaillé très fort pour arriver à me convaincre de sortir. En tant que père de deux jeunes garçons, dont le cadet entame sa deuxième saison de ski, je peux vous dire que j’ai développé plusieurs trucs… Non, ce n’est pas toujours facile! Mais le sourire sur leur visage est ma récompense. Voici donc quelques conseils de ma part, en espérant qu’ils vous inspirent un peu et vous motivent à sortir davantage!

1. Bien choisir sa station de ski

Une des choses que j’ai appris à force de skier avec mes enfants est l’importance de choisir une station de ski où la piste école est accessible, à proximité du chalet et de la billetterie. Transporter tout l’équipement -mes enfants ont encore de la difficulté à bien tenir leur matériel- sur des centaines de mètres n’est pas de tout repos et disons-le franchement, s’arrêter tous les cinq pas pour ramasser un bâton, une mitaine ou attendre le plus lent, ça commence plus ou moins bien une journée. Le Mont Gabriel et Vallée-du-Parc sont de bons exemples de proximité de la piste.

Si vos enfants en sont à leurs premières armes dans les télésièges, privilégiez une station de taille moyenne ou petite avec un moins fort dénivelé. Vous aurez moins d’attente aux remontées, ce qui évite la fatigue trop rapide de nos mousses.  Vallée Bleue et Ski Saint-Bruno sont de bons exemples. De plus, la hauteur des sièges à l’embarquement/débarquement facilite la tâche aux plus petits. Finalement, certaines stations sont plus familiales que d’autres et offrent des attraits spécialement réservé aux enfants. Je pense ici à Belle Neige avec son sentier des toutous, Mont Blanc avec la Jungle Magique. Vous pouvez aussi choisir une station qui offre un petit « à-côté » motivant pour les enfants, comme par exemple des glissades sur tubes. Ici, on peut penser à La Réserve, Mont Gleason, Vallée-du-Parc. Visitez notre Guide des stations de ski pour bien choisir!

2. Adapter son horaire

Bien qu’il soit plaisant d’être tôt sur les pistes, il faut s’adapter à l’horaire des enfants pour bien profiter de la journée. Selon mon expérience la meilleure heure d’arrivée est dans les environs de 9H30. Les enfants auront ainsi eu le temps de prendre un bon déjeuner, de s’amuser un peu et seront plus enclins à aller skier. De plus, la température est souvent plus clémente à partir de cette heure, et arrivant après l’ouverture, l’heure du dîner arrive assez vite et les enfants n’ont pas trop le temps de se fatiguer. Étirer la période du diner sert aussi à se réchauffer et se reposer, avant de retourner sur les pistes pour le reste de l’après-midi.

3. Courir les rabais

Comme skier en famille peut parfois faire rapidement monter la facture il faut bien regarder les prix et promotions des différentes stations. Certaines stations offrent gracieusement le ski pour les jeunes de 6 ou 5 ans et moins. Le prix varie beaucoup aussi d’une station à l’autre, et comme une petite montagne satisfait amplement notre petite relève, il est inutile de payer le gros prix pour skier une grosse montagne. Visitez notre Zone Rabais pour trouver les meilleures offres!

4. Avoir les bonnes collations et le bon lunch

Avant de quitter la maison il faut s’assurer d’avoir fait le plein de nourriture pour sustenter nos jeunes athlètes en herbe. Apportez assez de liquide pour bien les hydrater, des fruits, des légumes et des noix. Il peut aussi être pratique de garder quelques barres tendres et trucs à grignoter dans un sac à dos que l’on apportera en piste, pour ma part j’apporte aussi un sac à eau de type Camelbak. Pour économiser davantage, il est judicieux d’apporter son lunch… mais attention si vous pensez apporter un lunch à réchauffer! Ce n’est pas toutes les salles de repas des stations de ski qui sont dotées d’un micro-ondes. Visitez notre Guide pour vérifier avant votre visite!

5. Le bon équipement pour le transport de matériel

DSC_5307 copieSkier avec des enfants veut aussi dire transporter beaucoup de matériel.  Comme je suis seul avec deux enfants, j’ai fait plusieurs tests avant de trouver la recette idéale. Il s’agit d’un grand sac de ski à bandoulière, idéalement avec les poches pour mettre les bottes sur le côté, ainsi qu’un sac à dos permettant le transport des skis. Dans le grand sac, je sépare les bottes et les accessoires de mes gars, ils ont chacun leur côté de sac alors il est plus simple de trouver l’équipement une fois à la station. Ce sac contient: les bottes, les bas, les mitaines, les casques et lunettes de ski pour toute la famille en plus de m’aider à transporter les plus petits skis. Dans le sac à dos je met: le sac d’eau, le lunch, et quelques collations pour la journée, mon sac me permet aussi de transporter mes skis que j’attache à l’arrière. De cette manière, je peux tout transporter en un seul voyage sans me casser la tête, et j’ai les mains libres.

6. La grande question: louer ou acheter l’équipement des enfants?

Sur ce sujet les opinions divergent beaucoup, mais ici je vais me baser sur mon expérience personnelle. Une location de type « achat-rachat » est en général entre 70$ et 100$ pour une saison. L’avantage: si l’équipement deviens trop petit en saison, la plupart des endroits offrent le remplacement sans frais. C’est par contre un peu plus coûteux que l’achat pour une même période: j’ai acheté les premiers skis de mon plus vieux environ 120$, il a fait deux saisons avec le même ensemble… mais les skis ont servi au plus jeune après, pour deux saisons aussi! Donc mon équipement me reviens à 30$ par saison, si je ne vends pas les skis et bottes. La deuxième paire de ski a été acheté au même prix et durera sans doute deux saisons pour ensuite être refilée encore à numéro 2. Bien sûr ici il s’agit d’une dynamique familiale avec deux enfants qui se suivent de près en âge, ce qui permet ce genre d’échange. Notez aussi qu’on sort très souvent l’hiver (plus de 10 sorties), c’est donc rentable pour nous! Si vous faites moins de 5 sorties par saison, au rythme où les enfants grandissent, pensez plutôt à la location.

7. Ne pas stresser

Il faut presque systématiquement faire preuve de patience: les petits skieurs n’ont pas toujours le rythme, peuvent s’émerveiller devant les petits détails que leur offre la montagne, ou s’égarer dans leur tête. Il faut rester zen et ne pas oublier que nous sommes sur les pentes pour eux, pour leur donner le goût du ski, pour leur offrir un plaisir d’hiver. Même s’ils tombent vingt  fois dans une descente et se plaignent, il faut les encourager, leur apprendre à en rire, à se relever, et garder le sourire. Il ne faut surtout pas mettre de pression sur nos enfants, sinon le ski risque de devenir une corvée pour eux et ils n’aimeront plus en faire. Le but premier est de partager une belle activité en famille… et ça vous suivra longtemps!

8. Évitez les journées trop froides

Étant adulte nous tolérons mieux le froid et connaissons nos limites, de plus, sur notre propre corps, nous pouvons reconnaitre les  signes d’engelure. Nous ne pouvons pas en dire autant des enfants, qui même bien habillés finissent gelés… et bien souvent, quand ils le disent il est trop tard! Parfois, on a aussi tendance à ne pas les croire, et à imaginer qu’ils se plaignent pour arrêter plus tôt ou avoir un deuxième chocolat chaud. Il est donc primordial de prendre des pauses fréquentes, de leur demander souvent s’ils ont froid et d’être à leur écoute. Choisir des vêtements adéquats est d’une importance capitale: évitez le coton, privilégiez les fibres synthétiques. Utilisez la technique de pelure d’oignon, vaut mieux qu’ils aient plus chaud que froid. Ils ne bougent pas autant que nous lors des descentes et se réchauffent moins bien.

9.  Le plaisir avant tout

DSC_5136 copieL’important c’est surtout d’avoir du plaisir et le plaisir ne réside pas juste dans le ski. Prenez quelques instant pour faire une bonhomme de neige, faire une bataille de boule de neige (loin des pistes!), glisser sur les fesses. Récompensez leur performance/endurance avec un chocolat chaud. Faites quelques singeries qui les feront rire. Après tout, le ski n’est pas sérieux! C’est une activité familiale que vous voulez amusante et relaxante, dont le but est de divertir les enfants tout en faisant du sport.

10. Ne jamais forcer les tout-petits

Un des meilleurs moyen de gâcher la journée de ski d’un enfant et de le forcer à skier. Oui, c’est frustrant que votre enfant vous dise qu’il veut arrêter après une descente, alors que vous avez en tête le prix du billet que vous avez payé… Prenez plutôt une pause. Arrêtez-vous, réchauffez-vous dans le chalet, changez de sujet… profitez de la garderie si elle est disponible! Peut-être qu’après une heure ou même moins, ils voudront retourner sur les pistes! Ne les forcez pas à continuer, ce ne sera plus une source de plaisir, mais bien un fardeau. La seule chose qu’ils vont garder en tête à leur prochaine sortie est qu’ils ont été forcé. Bien sûr c’est fâchant de repartir après deux descentes, mais peut-être qu’à la sortie suivante ils en feront plus. Souvenez-vous, le but est de voir un sourire sur leur visage!

Ouf! C’est une grosse série de conseils avec des sous-conseils. Oui, la plupart de ces conseils coule de source et semble « facile »… mais dans le feu de l’action, on est tous humains, et il fait parfois du bien de se rappeler que nous aussi, on a été débutants… et les raisons qui font qu’on est encore en ski sont probablement dans ces conseils!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Julien Beauchamp

Bon vivant et passionné de snowboard, il adore la vitesse et les sauts mais par-dessus tout la poudreuse à profusion. Une rencontre avec Julien vous assure des moments de fou rire et bien du plaisir malgré son affection pour le sarcasme... on s'y attache à cette petite bête!

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "Organiser le ski avec Junior: quelques conseils pratiques!"

Me notifier des
avatar

J’aimerais en savoir plus sur ton sac à dos pour mettre les skis

Julien Beauchamp

Pour ma part j’ai choisi le sac Rossignol fait pour le backcountry. On peut y fixer une planche ou des skis à l’avant. Il y a un espace pour y mettre les goggles et une poche pour y mettre le sac d’eau. De plus l’intérieur à plusieurs compartiments qui peuvent servir à y mettre: mouchoirs pour les nez qui coulent, collations, petits jus, linge plus chauds, etc.

wpDiscuz