Publication partenaire

Suivez le guide au Mont Gallix

8 mars 2018 | Chronique, par Kevin Lavoie
Photos K. Lavoie, M-M Rioux, B. Philippi

La station récréotouristique Gallix (Mont Trouble) est une belle petite montagne située sur la Côte-Nord entre Sept-Îles et Port-Cartier. Avec 22 pistes et 185m de dénivelé, elle offre une belle variété de pistes de niveau débutant à avancé.

Cette station offre à ses utilisateurs une qualité de neige incroyable année après année et ce, tôt en saison. La saison 2017-2018 ne fait pas exception: avant la mi-janvier, il y a déjà près de 3 mètres accumulés au sol. Pour ma part, ce que j’apprécie particulièrement de cette montagne, c’est son côté familial. Plusieurs familles viennent passer leurs fins de semaine à Gallix, ce qui dynamise beaucoup les lieux. On constate que la station déploie des efforts afin d’attirer les familles et ainsi assurer la relève pour les années futures. Un autre point positif de ma station locale, c’est les jeudis matin, lors de grosses bordées de neige. En effet, puisque la station est seulement ouverte du jeudi au dimanche, cela permet régulièrement de belles accumulations de neige durant la semaine, idéal pour les skinusites un jeudi matin! Il n’est pas rare de pouvoir skier avec 20 à 40cm de neige au-dessus des bottes. C’est un plaisir indéniable pour les amateurs de poudreuse. De plus, ces jeudis ne sont pas très achalandés. Il s’agit presque d’un petit secret entre les retraités et les mordus de Powder Day de la région.

1) Ma piste damée préférée

Il s’agit de la Jean-Guy Normand. Cette piste bleue a été renommée il y a quelques années à la mémoire d’un homme d’affaire de la région qui a offert de très bons services à la station. Cette piste offre un bon dénivelé et avec sa terminaison dans le bol, elle nous permet de bien se réchauffer les jambes pour la journée. Cependant, pour les skieurs moins expérimentés, je conseillerais davantage la piste Molstar pour débuter à la station.

2) Lors des journées de poudreuse…

Pour ma part, j’aime bien me diriger du côté gauche de la station. Il s’agit du côté plus expert (double losange) de la montagne. Cette section compte entre autres la fameuse Suicide. Cette piste est assez pentue, surtout lorsqu’on la regarde au bas du télésiège. Elle peut nous rendre un peu hésitant, mais avec un 20 à 30cm de poudreuse, elle donne des émotions fortes à bons nombres de skieurs et planchistes. On peut entendre crier plusieurs wouhou lorsque les skieurs effectuent leurs premières traces! Pour les skieurs moins téméraires, la Monaghan et la Michel sont aussi de belles pistes à descendre lors des journées de poudreuse.

3) Le nouveau secteur hors-piste de la station

Ouvert depuis l’an dernier (hiver 2016-17), ce versant situé à l’arrière de la montagne offre aux amateurs de ski et de planche avec peaux une tranquillité et un terrain vierge assuré à chaque descente. Accessible uniquement avec les peaux d’ascension avec une approche de seulement dix minutes, son coût d’accès journalier est très modique: 10$ pour les adultes et 8$ pour les jeunes et les étudiants. Un billet de saison est également disponible au coût de 70$ pour les adultes et 55$ pour les jeunes et les étudiants. Un petit chalet de service est accessible au bas de la montagne pour se réchauffer lors des journées plus froides. Cette partie, qui n’était plus exploitée depuis plusieurs années par la station, connait maintenant un nouvel essor grâce à l’engouement pour le ski haute-route. Le secteur ne comporte pas de pistes définies. Au sommet, il y a peu de végétation. Au fil de la descente, on est naturellement dirigé vers trois choix de sorties. Le nombre de ligne possible est donc presque infini, c’est parfait pour jouer dans la poudreuse.

Le secteur hors-piste

4) Les sous-bois

La station compte officiellement quatre sous-bois parmi les 22 pistes offertes. Les sous-bois de la Cascade, la Monaghan et l’Escapade sont de petits sous-bois courts et accessibles. La Panique est le sous-bois qui longe la piste La Suicide. Il est pour sa part assez étroit et demande un meilleur niveau de ski. C’est de loin mon favori le lendemain d’une tempête. La station est consciente de la demande grandissante pour les sous-bois. C’est pour cette raison qu’elle souhaite élargir ceux déjà existants et en développer d’autres.

5) Raquette et glissades en tubes avec une remontée mécanique

Il n’y a pas que des sports de glisse à Gallix. On y retrouve entre autres la fameuse piste de raquettes Le Palais de glace. Ces piste débouchent sur une impressionnante paroi de glace, de plus en plus utilisée par les amateurs d’escalade. Ce secteur est sur le point d’être reconnu comme site officiel par la fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME).

Les glissades avec remontée mécanique offrent beaucoup de plaisir aux gens et aux familles qui l’utilisent.  Le côté glissade est ouvert de jour la fin de semaine et en soirée lorsque la station est en activité. Elles sont très prisées pour les journées familiales corporatives.

La station récréotouristique Gallix n’a peut-être pas le dénivelé et la hauteur des montagnes les plus populaires du Québec, mais elle a de quoi plaire à tous ceux qui l’utilisent. Elle se démarque par sa qualité de neige exceptionnelle, ses pistes damées bien entretenues, le peu d’attente aux télésièges et par les défis intéressants offerts pour tous les niveaux de skieurs. Je me rappellerai toujours ce qu’un membre de la station m’avait dit sur Gallix à mes débuts en ski : « quelqu’un qui apprend à skier à Gallix peut se permettre de skier un peu partout par la suite.« . C’est bien vrai. De toute évidence, cette station aura toujours une place de choix dans mon cœur de skieur, car c’est là que j’ai vécu et que je vis encore de magnifiques moments en famille et entre amis. Il me reste seulement à imaginer le futur chalet prévu, en espérant que ce projet se concrétise prochainement.

 

Cette visite guidée fait partie de la série « Suivez le guide », réalisée par les chroniqueurs de ZoneSki. Tous les textes sont disponibles sur la page de la série!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Keven Lavoie
Sportif polyvalent et grand passionné de plein air, Keven a découvert le ski alpin il y a une dizaine années. Il aime particulièrement découvrir de nouvelles stations avec peu d'affluence pour pouvoir faire les premières traces, en famille ou entre amis, avec qui il apprécie partager sa nouvelle passion!