VOS SPORTS:
Publication partenaire

Suivez le guide au Mont Gleason

22 février 2017 | Chronique, par David Lachance
Photos David Lachance

À environ 20 minutes de Victoriaville, le Mont Gleason est proéminent dans un paysage avec peu de relief. L’ambiance chaleureuse et des gens franchement sympathiques m’ont séduit dès mes premières visites. La station n’aurait pas pu choisir un meilleur slogan: « Familial et authentique ». C’est un endroit extrêmement agréable à visiter; le genre de station que l’on peut appeler une pépinière à skieurs: autant les grands que les plus petits y trouveront leur compte!

1. Une station pour apprendre

Du haut de ses 200 mètres de dénivelé, Gleason peut paraître impressionnant pour les tout-petits. La pente école a été réaménagée dernièrement pour avantager la progression des nouveaux adeptes. Le “ZAG” ou Zone d’apprentissage Gleason est constituée d’un ensemble de terrains permettant aux jeunes glisseurs de bien maîtriser leur équipement avant de s’aventurer tout en haut de la montagne. En 2014, l’ajout d’un tapis d’embarquement à la remontée mécanique principale rend la tâche plus facile aux skieurs en herbe. Du sommet, la piste « Pierre-Ling » est parfaite pour l’initiation. D’une longueur de 1,5 km et d’une bonne largeur, sa pente douce et constante en fait une piste de choix pour y apprendre à skier.

2. Le premier défi: « La Cascade »

Il n’y a pas que des tout-petits qui fréquentent le Mont Gleason. Les skieurs plus aguerris peuvent aussi y trouver leur compte. L’inclinaison du premier segment de “la Cascade” en fait la piste des premiers défis pour plusieurs. On peut y acquérir une bonne vitesse et la faible inclinaison au bas de la pente laisse amplement de temps aux jeunes fusées de se ressaisir. « La Cascade » est aussi une de mes pistes préférées. J’apprécie beaucoup son tracé, qui fait une ligne droite entre le sommet et le chalet principal.

3. Les sensations fortes

Une fois les bases bien maîtrisées, le Mont Gleason permet aussi d’y lâcher un peu son fou. Différentes sections de la montagne sont aménagées en parc à neige. On retrouve des sauts ainsi que des modules dans la 4, dans la 4A ainsi que dans le bas de la « MRC d’Arthabaska ». Lors d’évènements, la station sort l’artillerie lourde. Depuis 2011, l’acquisition d’un airbag offre aux plus téméraires la chance de tester leurs spectaculaires manœuvres. Cela dit, ce qui retient le plus l’attention est sans contredits la piste de skicross. « La Victoriaville », qui se trouve directement sous la remontée principale, est un attrait qui rend accessible à tous la découverte de quelques sensations fortes.

4. L’initiation aux sous-bois

Quel incroyable endroit pour s’initier aux sous-bois ! « L’Odyssée », « Le 5 à 7 » (qui relie les pistes no. 7 et 5… à ne pas confondre!) ainsi que « Le Ruisseau » sont classées de facile à difficile. Les arbres y sont bien espacés et les faibles inclinaisons rendent la conduite entre ces derniers accessible à tous. Dès que l’on se sent un peu plus à l’aise à zigzaguer entre les branches, « Le sous-bois de la 4 » et le sous-bois « Denis-Lacoursière » deviennent rapidement des secteurs à visiter. Gleason est définitivement une station pour la famille, même dans les bois.

5. Des installations confortables

Il y a quelques années, Laurent Lemaire, mécène de la montagne, fit un don des plus significatif à la station. En effet, Le chalet du sommet a été offert par M. Lemaire. Fabriqué de bois rond, le petit chalet a énormément de cachet. On y retrouve un grand foyer central, ainsi qu’un service de restauration grandement apprécié des clients. Le chalet principal s’est aussi refait une beauté. La zone de restauration a été revue et un agrandissement a permis l’aménagement d’un nouvel espace bar. L’esthétique du bar est tout à fait charmante et l’ambiance y est amicale et décontractée. Exactement à l’image de la station, le Wiski est l’endroit par excellence pour relaxer entre amis à la fin d’une belle journée sur les pentes.

Gleason est sans contredit la station des premières fois dans le centre du Québec. Je recommande fortement aux familles qui désirent s’initier aux sports de glisse de venir la visiter. D’autres raisons sont aussi dignes de mention. Entre autres, les glissades sur chambre à air permettent de varier les plaisirs. Pendant la fin de semaine, une garderie est disponible sur place pour les enfants d’un an et plus. C’est aussi une station qui permet se dégourdir les pattes après le boulot puisqu’elle offre du ski de soirée du mercredi au samedi. Après avoir visité le Mont Gleason, vous ne pourrez qu’être d’accord avec le slogan: « Familial et authentique »!

Cette visite guidée fait partie de la série « Suivez le guide », réalisée par les chroniqueurs de ZoneSki. Tous les textes sont disponibles sur la page de la série!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

David Lachance
David est d'abord un spécialiste de la vidéo, de l'image et des technologies télévisuelles qui s'y rattachent. Jadis instructeur, patrouilleur et technicien d'atelier, ces expériences lui ont permis de bien maîtriser les différentes facettes du monde du ski. Aujourd'hui, c'est plus de 25 ans de passion sur les pentes qu'il exprime à travers les chroniques qu'il rédige.