Aujourd’hui est la première journée de mon voyage baptisé « Alpha roadtrip » où je vais skier 18 jours dans 11 stations de l’ouest américain étalé sur 26 jours de voyage en auto essentiellement grâce à la passe Mountain Collective. Vous trouverez plusieurs articles dans les prochains jours en ligne à propos de ce voyage où ZoneSki visitera pour la première fois plusieurs stations.

Pour arriver à Taos, on est passé par 8 états du midwest essentiellement le long de l’autoroute 70. À voir les températures au Kansas de type canicule avec des pointes à 35 degrés, on commençait à douter de trouver de la neige à cette latitude!

N.B. Ici, les limites de vitesse sont beaucoup plus élevées qu’au Québec donc aucune crainte de se faire coller un ticket, même à 140km/h!

Même si le Kansas est très plat comme état (le dénivelé le plus haut vs le plus bas diffère de 300m), on a droit à des paysages remarquables comme ici, ce coucher de soleil sur la US 40 près de La Junta.

Il nous a fallu 2 jours pour parcourir les 3400km nous séparant de Montréal à Taos. Je dois dire que c’est un record dans mon cas de conduire 2000km dans une journée. Si vous êtes plusieurs conducteurs, c’est faisable mais seul, prévoyez 3 jours au minimum.

Un problème de taille le soir ici: ne cherchez pas de restaurant ouvert après 20h de l’autoroute 70 jusqu’à Arroyo Hondo, NM tout est fermé! Une chance qu’il nous restait quelques croissants. Disons que ce matin, j’ai eu besoin d’un repas un peu plus soutenant, or à la station même, j’ai pu manger un délicieux Burrito, repas des plus traditionnels du Nouveau-Mexique, pour 8$ qui m’a tenu toute la journée:

Taos est la station la plus élevée du Nouveau-Mexique avec son sommet, le Kachima Peak culminant à plus de 3800m d’altitude. Oui, même dans un état où les vallées sont désertiques, il est possible de trouver de la neige! La vallée est à 1700m d’altitude (ville où je séjourne, Arroyo Hondo) alors qu’en 20 minutes d’auto dans ce genre de paysages:

Nous rejoignons la base de la station à 2800m, ce qui laisse grosso modo un dénivelé de 1000m, non le plus grand mais ce qui frappe lorsqu’on arrive ici, c’est l’angle moyen de la montagne: c’est très à pic et un skieur expert y trouve son compte très rapidement.

La température à la base de la montagne tout au long de la journée a été d’environ 15 degrés alors qu’il faisait sous le point de congélation au sommet sous un soleil radieux. Ici, on parle de 300 jours par année d’ensoleillement, rien de moins, ce qui donne des paysages féériques dès qu’on prend le télésiège du sommet avec en panoramique le Kachima Peak:

Les conditions sont cependant aux dires de la station anormalement chaudes pour ce temps ci de l’année. Pourtant, malgré tout, la neige est sèche au sommet et je ne peux rêver de meilleures conditions de ski de printemps à partir de la mi-montagne! Que ce soit des pistes larges damées idéales pour du carving à très haute vitesse avec mes Soul 7:

Des sous-bois comme Castor et Pollux avec un angle de 45-50 degrés qui ne manquent certainement pas de neige avec une base naturelle de 80 pouces:

Des petits couloirs extrêmes accessibles à mi-montagne comme ici, le « West Basin Ridge »:

Journée qui peut évidemment se terminer sur une des nombreuses terrasses des différents restaurants de la montagne avec en prime, un fumoir géant ou un restaurant bavarois! Le soleil est très très chaud ici, étant donné la localisation très au sud de la station.

Bref, comme première impression: c’est super ici. Une montagne faite presque sur mesure pour un skieur expert! C’est environ 75% de la montagne qui est plus qu’intéressant à mes yeux.

Bref, en cette première journée à Taos, j’ai eu l’hiver en haut avec de la neige sèche, le printemps à mi-montagne et l’été à Arroyo Hondo où on s’est évidemment pris une bonne bière locale par une température de 24 degrés en shorts et T-shirt!

Bon ski!