Un investissement de 1,6 M$, dont 1,3 M$ provenant de la Ville de Lévis va permettre la mise en place d’un télésiège quadruple qui sera inauguré le 22 décembre en soirée. Le gouvernement du Québec et le ministère des Affaires municipales ont investit 275,000$ dans cette installation. Le Centre de plein Air de Lévis sera la seule station qui aura une nouvelle remontée aérienne installée au Québec en 2020.

Photo Jacques Boissinot, ZoneSki

Une remontée recyclée
Lévis a fait l’acquisition du télésiège quadruple du Centre de ski Le Relais, qui l’avait retiré pour installer un télésiège à six places, l’Hexago. On a remplacé la motrice pour une moins puissante dont la vitesse sera facilement modulable au fil de l’achalandage. Les employés de Doppelmayr sont présentement à finaliser l’installation qui aura deux nouveaux pylônes adaptés à la morphologie de la piste Dom Gauthier. La piste double losanges restera ouverte et en bosses pour faire honneur à Dominique Gauthier, ex-athlète de la Coupe du Monde de ski de bosses dans les année 90, qui a fait ses débuts à la station de Lévis.

C’est d’ailleurs la mère de Dominique Gauthier, Carole, qui avait fait la suggestions au maire de Lévis Gilles Lehouillier de remplacer la remontée mécanique, lors d’une rencontre en 2018. Madame Gauthier était présente avec le maire, le directeur du conseil d’administration du CPA, Michel Gagné et la conseillère municipale du secteur Amélie Landry. Madame Gauthier était très fière de s’asseoir dans la remontée où elle a fait ses débuts en ski avec son fils Dominique.

Photo Jacques Boissinot, ZoneSki
Photo Jacques Boissinot, ZoneSki
Photo Jacques Boissinot, ZoneSki

L’apprentissage amélioré
La vocation de cette minuscule mais très importante station de 58 mètres de dénivelé a permis à plusieurs milliers de nouveaux adeptes d’apprivoiser la glisse depuis plus de 50 ans. Cette nouvelle installation va faciliter l’apprentissage de l’utilisation du télésiège, un type de remontée utilisé dans la majorité des stations au Québec. On pourra transporter jusqu’à 1 200 passagers à l’heure, ce qui devrait diminuer les files d’attente en période d’achalandage. Le T-Bar (arbalète) sera laissé en place pour le moment, mais ne sera pas mis en marche. Cette installation vieillissante mais sécuritaire était moins pratique, car la pente abrupte occasionnait plusieurs chutes et arrêts de la remontée. Pour les débutants, on a adouci la pente école afin de faciliter l’initiation à la glisse.

Photo Jacques Boissinot, ZoneSki

Gratuités pour la saison 2020-2021
En collaboration avec Lévis, le centre de plein air va offrir plusieurs gratuités. La pente-école et son tapis d’ascension (tapis magique), seront gratuits pour ses utilisateurs toute la saison. Les glissades seront gratuites pour la saison. La soirée d’ouverture du 22 décembre sera gratuite, mais on devra s’y inscrire à l’avance pour y participer, la pandémie oblige. Des détails sur cette ouverture suivront et on vous invite à consulter le site de la Ville de Lévis. Il y aura un ajout de 10 soirées de glisse à l’horaire habituel, à raison d’une par semaine le mercredi soir et le samedi soir en alternance. Encore une fois, on vous suggère de vérifier avec la station avant de vous y rendre. Le maire Lehouillier était très fier d’être sur place pour présenter cette nouvelle remontée.

Photo Jacques Boissinot, ZoneSki
Photo Jacques Boissinot, ZoneSki

Des tarifs très abordables
La station offre des tarifs très abordables aux utilisateurs, tant pour le billet de remontée, que le prix des cours de glisse ou de la location d’équipement de qualité sur place. En plus d’être une des rares stations de ski à être accessible par le réseau de transport en commun de la ville, le CPA de Lévis est une des plus importantes pour la formation et l’initiation de nouveaux adeptes du ski et de la planche. On vous invite à consulter la grille tarifaire et les services offerts ici : Centre de Plein Air de Lévis

Photo Jacques Boissinot, ZoneSki

La pensée ZoneSki
Enfin une initiative parfaite pour inciter les jeunes à sortir prendre l’air. On sait que les villes québécoises investissent de grosses sommes d’argent pour la pratique du hockey dans des arénas intérieurs. Nous saluons la Ville de Lévis qui a décidé d’investir dans le ski, autrefois identifié comme un sport « de riches », alors que les coûts d’équipement sont moindres que ceux du hockey. C’est sans compter la location d’équipement de qualité offerte à prix modique par le CPA de Lévis. Nous félicitons Lévis d’avoir choisi de recycler une remontée qui était en très bon état afin d’en faire profiter sa population et celle des environs. Bravo Lévis!