VOS SPORTS:
Publication partenaire

Visite de la station cachée CPA Haute Gaspésie, 30 décembre 2017

Non loin de Ste-Anne des Monts se trouve un petit centre de ski caché à 3km de la route principale 132. Avec un dénivelé de 160m et une douzaine de pistes, cette petite station de ski régionale n’a rien a envier aux plus grands.

Imaginez le bonheur de vous retrouver dans un endroit où on ne dame en majorité qu’un côté de chaque piste et qu’il est toujours possible de tracer la montagne en début d’après midi pendant un congé de Noël. Ensuite, rajoutez un t-bar double assez rapide et pas d’attente ou à peine pour remonter.

Le temps s’est arrêté, nous sommes dans un autre monde. La montagne, gérée et opérée en majorité par des bénévoles, serait chose du passée depuis longtemps déjà, ne serait-ce de l’apport de ces gens qui donnent leur temps. Confidence de patrouilleur! C’est en s’impliquant dans leur communauté que les skieurs de la région arrivent à garder leurs joyaux du ski vivants.

Ici, entre Rimouski et Murdochville, les skieurs ne s’arrêtent que pour du ravitaillement. L’appel des stations à plus haut dénivelé les fait passer leur chemin… dommage, car ils manquent tout le charme des stations plus modestes!

Le ski y est fantastique, la neige est 100% naturelle, il est difficile de se plaindre de ce côté!
Ma piste préférée de la journée était la Cobra (6), une piste sinueuse et non damée de haut en bas. Un petit pitch pour se lancer et finir dans un bain de poudreuse, le pied…

J’ai bien aimé aussi la première descente, la (2), une bleue qui commence en boulevard damé pour terminer dans un grand champ de poudreuse non damé. Youpi!

Nous avons essayé toutes les pistes disponibles. Il manquait de la neige un peu pour ouvrir le petit secteur à gauche de la station, en passant à côté on pouvait voir encore des branches sortir de la neige.

La station est ouverte depuis quelques jours seulement et même si les conditions y sont très belles, le fond demeure près des spatules à certains endroits. La météo prévue pour les prochains jours devrait lancer la saison pour de bon.

Subitement, le câble du t-bar déraille d’un pylône. Un patrouilleur arrive et monte replacer le câble en moins de 3 minutes. C’est reparti, la vie continue!

À la fin de la journée de ski, le chalet vous accueille dans un espace confortable, comme à la maison, avec des sofas et un feu de foyer. Que demander de mieux…

Dans le fond, loin des grands centres, loin de la neige fabriquée et loin des dameuses trop gourmandes, c’est dans « ce loin-là » que se trouve le vrai ski. Merci au CPA de la Haute Gaspésie, et longue vie à votre projet!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

Vous avez aimé lire cette chronique? Dites-le nous dans les commentaires ci-bas! On aime ça vous lire aussi!

À PROPOS DE L'AUTEUR

Christophe Deschamps