Whistler-Blackcomb est le plus grand domaine skiable en Amérique du Nord et ce n’est pas pour rien : officiellement, la montagne affirme avoir 200 pistes. Vous me direz que Tremblant affirme en avoir 95, je vais vous répondre que les 8 200 âcres représentent douze fois le domaine skiable du royaume des Laurentides; la voici, la vraie donnée à retenir! Pour bien profiter de votre séjour, voici un petit guide en quatre articles qui commence de chez vous au Québec!

La météo, bête noire de Whistler-Blackcomb.

La station est située sur deux versants de la Chaine Côtière se faisant face (Whistler et Blackcomb), séparés au creux par la Fitzsimmon’s Creek. Le sommet de Blackcomb étant à environ 2 300m, la station souffre malheureusement de sa « faible » altitude comparé aux montagnes du côté des Rocheuses comme Lake Louise, où les sommets culminent à plus de 3 000m. La résultante est souvent une météo en yo-yo avec des épisodes de pluie présents surtout au mois de janvier, surnommés « Pineapple Express », mais qui se limitent heureusement plus souvent qu’autrement à une altitude de 1800m, soit le niveau du « Roundhouse », le chalet alpin de Whistler.

Plusieurs personnes vont vous dire qu’il est plus prudent de réserver dernière minute, ce que je confirme, même si j’ai été chanceux dans mes voyages à Whistler au fil des ans. Il peut aussi vous arriver d’agréables surprises comme dans mon cas en janvier 2016 : une semaine avant mon voyage, il pleuvait et une semaine après, il faisait +10 degrés, même en haut de la montagne. Parlant de chance, c’est souvent un « quitte ou double » : la proximité avec l’océan Pacifique amène énormément d’humidité donc ma semaine de ski s’est soldée par une accumulation de 140cm de neige sur sept jours, rien de moins!

Comment éviter de se ruiner, les préparatifs du voyage.

Il existe évidemment plusieurs options pour votre séjour. L’une d’elles est l’option « tout inclus » comme par exemple avec Voyages Gendron ou si vous vous y prenez bien d’avance (mois d’octobre et novembre), vous pourrez économiser un montant d’environ 30% sur le prix en saison. Le prix vous reviendra pour une semaine à environ 2000-2500$. Il existe par contre des solutions de type « à la carte » où vous pourrez passer une semaine entre amis pour beaucoup moins cher. Voici quelques suggestions!

Milles Aéroplan, billets d’avion, etc.

Montréal-Vancouver est probablement l’une des destinations où le rapport points/distance revient le moins cher. Il en coûte 25 000 points et environ 175$ de frais pour le billet d’avion, ce qui représente une bonne prime, compte tenu de la distance à parcourir de 5 000km. Au moment de choisir votre vol, pensez au petit bonus d’une journée que vous pouvez faire en prenant le vol de retour de nuit vers Montréal : il existe un vol qui part de Vancouver vers 23h et qui arrive à Montréal le lendemain matin vers 7h30. C’est une excellente façon de faire un voyage 7 jours de ski et 7 nuits. Assurez-vous cependant de ne pas travailler la journée de votre retour, sinon vous risquez de ne pas être trop productif!

Où résider pendant votre séjour?

Whistler est divisé en deux centres urbains associés à trois bases : Whistler Village (base principale et Blackcomb base 2) et Whistler Creekside. Le principal avantage de résider dans Whistler Village était anciennement d’être plus près de Blackcomb et d’avoir le choix de skier les deux montagnes sans perdre une heure le matin, le temps de partir de Creekside, faire un détour par la base de Blackcomb et de finalement accéder au terrain skiable de cette montagne. Ce désavantage a grandement été réduit suite à la construction de la télécabine « Peak to Peak », qui réduit ce temps de moitié tant le matin que le soir. Un très bon site pour trouver des condominiums au meilleur prix est www.alluradirect.com. J’ai personnellement aussi déjà acheté du « timeshare » sur ebay pour des prix à tout casser du genre 6 jours dans un condo Creekside pour 600$ dans le passé. Ces « super-deals » sont maintenant plus rares, étant donné la popularité de la station, surtout suivant les Olympiques de 2010.

Se louer une voiture ou prendre l’autobus?

Whistler est une ville extrêmement chère. Le IGA « marketplace » est probablement l’épicerie la plus chère que j’ai jamais vue! Si vous êtes quelques personnes à faire le voyage, un petit conseil : louez-vous une voiture et faites votre épicerie à Squamish (40 minutes de route) au supermarché « Save on Food » où vous ne trouverez pas des tomates à 15$ le kilo mais bel et bien des prix normaux auxquels on est habitués au Québec. Sur une semaine, à quatre personnes, c’est facilement 400$ d’épicerie de moins!

Un transport en autobus peut aussi coûter très cher: on parle d’environ 75$ aller simple donc 150$ aller-retour plus taxes par personne (http://www.whistler.com/getting-here/road/shuttle/). À deux personnes, une minivan vous reviendra moins cher pour la semaine que ça! Un petit conseil, magasinez vos tarifs avec un site comme carrental.com où vous trouverez les meilleurs prix des commerçants.

Les billets de ski

Le prix du billet journalier à Whistler est d’environ 150$ taxes incluses. Vous pouvez cependant économiser grâce à la carte « Edge », disponible en ligne pour tous les résidents canadiens où le client pré-paye des blocs de 3, 5 ou 10 jours. De cette façon le prix peut même descendre jusqu’à 72$ soit presque la moitié moins cher. Il y a moyen de lier votre carte de crédit à votre carte Edge pour une option donnant accès directement aux remontées le matin pour les journées extra à 99$. Whistler offre généralement des rabais sur les cartes Edge en vente pré-saison et début janvier, après le temps des fêtes, où l’on retrouve souvent les mêmes prix que lors de la pré-vente.

Fait à noter, avec l’acquisition de Whistler par Vail resorts, le prix de la passe de saison 2017-18 sera probablement revu fortement à la baisse donc pour tous les skieurs désirant passer plus de 10 jours, il sera important de vérifier ces prix avant d’acheter une carte Edge. La station honore également la passe Mountain Collective mais cette situation pourrait changer éventuellement; le meilleur conseil que je peux vous donner est de vous renseigner et de magasiner!