VOS SPORTS:
Publication partenaire

"))

La pointure des bottes de ski, un défi de taille!

7 septembre 2016 | Chronique, par David Lachance
Photos G. Larivière et D. Lachance

Parmi les sujets dont on me parle le plus, le confort des bottes de ski est probablement celui qui revient le plus souvent. Probablement parce que je suis particulièrement confortable dans mes bottes… J’en suis tellement heureux que je le partage allègrement. Il n’est pas toujours évident d’arriver à se chausser convenablement dans une coquille qui, contrairement à vos souliers de tous les jours, ne s’assouplira pas avec le temps. Comment j’arrive à ce niveau de confort ? Il faut simplement réussir à conjuguer quelques variables. Cela peut paraître anodin, mais tout commence par choisir une botte à sa taille!

Sortez vos rubans à mesurer!

D’emblée, sortez-vous de la tête que vos bottes de ski doivent être de la même pointure que vos souliers! La référence la plus fiable demeure le bon vieux ruban à mesurer.

soulier-de-course

 

Il y a un minimum de trois mesures à considérer: la longueur, la largeur et finalement le volume du pied. La hauteur des arches et la morphologie des pieds auront aussi une importance cruciale plus tard dans le processus de sélection. Les boutiques spécialisées et sérieuses dans la vente d’équipement de ski utilisent généralement un dispositif de Brannock ou une règle spécialisée pour s’assurer de l’exactitude des mesures. Dans cette industrie, le système métrique est privilégié. La longueur est la première mesure à considérer. Elle est identifiée en centimètres et est précise à la demie. La largeur, quant à elle, se quantifie en millimètres. La mesure du volume du pied se prend aussi en centimètres. Ce troisième indice devrait être à peu près égale à la longueur du pied. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux confier vos pieds à un spécialiste qui saura quel point choisir.  Sinon, dans la majorité des cas, il est possible de sélectionner une pointure à peu près adéquate. Comme les humains ne sont pas construit de manière symétrique, il est important de mesurer les 2 pieds. Je sais, ce n’est pas simple…

Un peu de perspective

Les informations que nous fournissent les manufacturiers sont relatives à des pointures dites: de référence. Chez les hommes, la pointure Mondo de référence est 26.5: l’équivalent de 26.5 cm de longueur. Chez les femmes, 25.5. Donc, lorsque qu’un manufacturier vous indique la largeur d’une botte, il s’agit de la largeur pour les pointures de référence, selon le genre. Plus la botte est longue par rapport à la pointure de référence, plus elle sera large. L’inverse est aussi vrai. Plus une botte est courte par rapport à la mesure de référence, plus elle sera étroite.

mach1_lv

Tecnica Mach1 LV 130

Par exemple, la botte pour homme Tecnica Mach1 130 LV 2017 est présentée comme mesurant 98mm de largeur. Cette largeur est cohérente avec la pointure mondo 26.0 ou 26.5. Si vous optez pour un point ou deux de plus, la botte sera forcément plus large que ses 98mm affichés. Chez Tecnica, Louis Blanchard nous explique: “La variation est de 1 mm à 1.5 mm pour chaque grandeur de coque, dépendamment des modèles, 24 est donc une 96mm et une 28 est donc une 100mm” . Encore une fois, la morphologie de chacun étant différente, 2 personnes ayant les même mensurations sur papier ne prendront pas nécessairement la même pointure!

Faire une sélection éclairée

Vous vous en doutez certainement mais la coquille de vos bottes de skis ne grandira pas avec le temps et l’espérance de vie des poly-plastiques utilisés pour la confection des chaussures de ski modernes dépasse les 10 ans. Il est donc important de choisir le point qui s’adaptera le mieux à vos besoins. Sachez que, généralement, les fabricants utilisent les mêmes coquilles pour le point et pour sa demie. Des bottes 26.0 et 26.5 auront donc la même enveloppe de plastique. C’est uniquement au niveau de la semelle d’origine du chausson que la différence se fait remarquer. Il est d’ailleurs recommandé de remplacer les semelles d’origine par des semelles offrant un support plantaire supérieur afin de maximiser le confort. Les semelles thermo-moulée sur mesure occuperont parfois plus d’espace, parfois moins que les semelles originales. Il est dont important de les prendre en considération. Finalement, votre calibre et votre style de ski auront aussi une incidence sur votre pointure. Les adeptes de haute performance opteront souvent pour une pointure généralement plus petite que ce que la règle aura indiqué et feront travailler la coquille par des spécialistes tandis que les néophytes seront porté à sélectionner un point plus grand. La règle d’or est donc: ESSAYEZ AVANT D’ACHETER!

Un peu moins de théorie et plus de réalité

Ça y est? Vous croyez être en mesure de sélectionner la bonne pointure? Faisons l’exercice ensemble de prendre quelques mesures. Il vous faudra: une surface verticale lisse (un mur par exemple), une feuille de papier blanche, un crayon, un ruban à mesurer souple ainsi qu’un guide quelconque. Dans mon cas, ce sera une pièce de bois rectangulaire, un bouquin pourrait aussi bien faire le boulot.

Pour le pied droit:

1 – Placez la feuille contre la surface verticale. Votre guide devra être placé à l’intérieur de votre pied droit.
2 – Appuyez le talon de votre pied droit contre la surface verticale en prenant aussi soins que l’intérieur du pied soit en contact avec votre guide.
3 – Un fois votre pied bien positionné sur la feuille, déplacez le guide à l’extérieur du pied et marquez d’un trait  la largeur du pied.
4 – Placer le guide au bout de vos orteils et marquez aussi cette mesure.
5 – Retirez votre pied de la feuille et notez les mesures entre le rebord de la feuille et les marques.
6 – Avec le ruban souple, mesurez l’arche de votre pied en partant d’un côté du talon à l’autre.
7 – Compilez les données! Roulement de tambour… Est-ce que cette 3ème mesure est à peu près égale à la longueur de votre pied?

Si c’est le cas, il ne vous reste qu’à essayer le modèle de vos rêves.

En images:

 

L’exercice précédent n’est pas un gage de précision mais, il permet d’avoir une bonne idée de la taille que vous devriez utiliser. Rien ne vaut l’expertise d’un professionnel! Vous être en mesure de constater que la longueur de mes bottes est bel et bien de 27.0, ce qui est cohérent à la mesure que nous avons relevé. Cependant, j’utilise une botte qui est considérée comme étant étroite. Le fabricant indique 98mm pour une longueur de 26.5. Si je me fiais uniquement à ces chiffres, ma botte serait trop étroite. Nous l’avons mentionné plus tôt, il faut mesurer les deux pieds! Mon pied gauche fait 100mm. De plus, vous le voyez sur l’image, j’utilise des chaussons Intuition Liners à faible volume. Ils sont plus minces que les chaussons d’origine et me permettent un peu plus d’espace à l’intérieur de la botte. Ajoutez à cela une légère modification à la coquille du coté droit et le tout est joué! Bon magasinage!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

David Lachance
David est d'abord un spécialiste de la vidéo, de l'image et des technologies télévisuelles qui s'y rattachent. Jadis instructeur, patrouilleur et technicien d'atelier, ces expériences lui ont permis de bien maîtriser les différentes facettes du monde du ski. Aujourd'hui, c'est plus de 25 ans de passion sur les pentes qu'il exprime à travers les chroniques qu'il rédige.