Publication partenaire

La Tecton 12: une fixation tech qui impressionne

9 novembre 2017 | Chronique, par Jean-Philippe Desrochers
Photos Jean-Philippe Desrochers

À l’aube de la nouvelle saison hivernale, plusieurs sont excités de voir les degrés chuter. À l’heure qu’il est, certaines stations ont effectué leurs premiers tests de neige artificielle et déjà, quelques mordus ont slalomé sur du gazon saupoudré de cette magnifique poudre blanche que nous aimons tant. En attendant le jour J, on fait quoi ? Eh bien, si vous êtes comme moi, vous vous entraînez pour perdre les quelques livres en trop accumulées pendant la saison de camping ! Puis, vous magasinez votre prochain équipement de ski, vous regardez peut-être les nouveautés et vous vous posez sûrement la question: quel serait le meilleur équipement pour mes besoins ? 

On se doit de se poser cette question, surtout dans le monde du ski de randonnée qui est en pleine croissance et dont les équipements changent, évoluent, se raffinent pour satisfaire tous les types de skieurs. De mon côté, étant un skieur avec un passé de course qui se réjouissais à dévaler les pistes à 120km/h, aujourd’hui, je prends davantage le temps de contempler la nature à la montée, mais j’ai encore le désir de filer à vitesse grand V à la descente. Je suis donc prêt à sacrifier un peu de poids en montée pour m’éclater sans retenue et en toute sécurité en descente. Est-ce possible de trouver une fixation qui saura satisfaire ces exigences? Possiblement!

Lors de mon passage à la journée  »Banc d’essai Zone-ski » du printemps dernier au Mont Alta, j’ai fait l’expérimentation de plusieurs fixations et l’une d’entre elles s’est révélée fort attrayante pour le randonneur alpin cherchant performance, sécurité et légèreté: la fixation Tecton 12 de Fritschi. La compagnie suisse a peut-être frappé dans le mille avec cette nouvelle fixation hybride qui fera compétition à la Marker King Pin. La Tecton est dotée d’une talonnière de ski alpin avec une butée avant tech (à deux pins).

Une épine dans le talon ?

Comme le poids est un enjeu majeur dans tout équipement de randonnée alpine et que la tendance est à retrancher le maximum de grammes sur les équipements, tout en maintenant un niveau de performance et de sécurité élevée, le défi des manufacturiers est d’autant plus important et le talon de la Tecton n’est pas une épine dans le pied, loin de là. Fritschi nous présente un produit à 550g l’unité, plus les freins à 80g, pour un total de 1260g (2.77lbs) la paire. À titre comparatif, elle est légèrement en dessous du poids de la Marker King Pin, qui se tient à 1500g soit 3.3lbs. Elle est seulement quelques grammes au-dessus des renommées Vipec Evo 12 de Fritschi et des Dynafit Rotation 10. Donc, pour quelques grammes en plus, vous obtenez une talonnière alpine bien connectée au ski à la descente, que vous soyez en piste ou en hors-piste.

Une butée avant-gardiste

Une amélioration marquée de la part de Fritschi cette année: le design de la butée a été modifié pour faciliter l’entrée des pins dans les bottes tech. Pour avoir skié sur le model Vipec 12 de l’an dernier, le changement est très apprécié. Imaginez remettre les skis après avoir monté un couloir et que vous avez peu d’espace pour vous installer. Vous ne voulez pas perdre du temps et de l’énergie à vous attacher, ces petits gestes en haut de montagne devraient être instinctifs et avec la nouvelle butée, l’enlignement se fait presque de façon instantanée. De plus, tout comme l’an dernier, Fritschi a développé la seule fixation pin à dégagement latéral avec un réglage DIN de 5 à 12. Elle détient une élasticité latérale de 13mm, ce qui pourrait prévenir un relâchement anticipé à la descente et réduire le risque de blessure comme le ferait une fixation alpine régulière. Ce n’est pas le cas de la King pin pour la butée avant. À deux reprises la saison dernière, ce système a déclenché au bon moment pour moi dans des conditions où je me serais attendu au même résultat de la part d’une fixation alpine.

Une talonnière futée !

L’innovation de la Tecton réside surtout dans la nouvelle talonnière de type alpine. La première sensation est d’être vraiment connecté fermement au ski, ce qui donne immédiatement confiance pour le reste. Elle détient une élasticité verticale de 9mm avant le déclenchement, elle est conçue pour permettre une flexion naturelle du ski et éliminer les dégagements inopportuns. Elle est non-rotative, ce qui favorise le transfert de puissance, et conçue de façon à s’intégrer directement dans l’insertion tech de votre botte. Elle détient trois positions de montée actionnées facilement par votre bâton de ski.

À la montée, on sent à peine le poids supplémentaire. Par contre, aussitôt attaché, aussitôt connecté, tout comme une fixation alpine. À la descente, j’avais l’impression de pouvoir donner toute la gomme sans hésiter, une sensation que je n’ai pas ressentit avec d’autres fixations à pins. Et ce point est important, car je suis un skieur qui aime la vitesse, qui aime charger la montagne, qui aime les couloirs inclinés. J’aime avoir la liberté de m’exprimer sur la montagne, d’aller où je veux et d’embrasser les courbes sans retenue (quand les conditions le permettent évidemment). Alors, ça me prend une combinaison ski et fixation qui me permet d’atteindre cet apogée, et jusqu’à présent, les fixations tech m’ont toujours laisser perplexe et insécure en descente, de sorte que dans les moments critiques, je  »slacké la pédale à gaz » comme on dit (excusez mon vulgaire langage). D’ailleurs, j’avais déjà rédigé un article sur les fixations, exprimant mes craintes face aux deux pins (To pin or not to pin?). Malgré que je n’aie fait seulement que deux descentes avec cette fixation, j’ai pu skier dans toutes sortes de conditions et situations dont les bosses, la glace, les sauts, les sous-bois, et même la poudreuse légère. Eh oui! Tout ça en une journée au Mont Alta.

Pour visualiser le fonctionnement de la Tecton 12, Black Diamond a préparé une petite vidéo juste pour vous: Tecton 12

Tecton, l’ami du bâton

Facile d’utilisation, tout se passe avec le bâton : clipper, déclipper, ajuster les talonnières, effectuer vos transitions, sans enlever les skis. Votre bâton sera le meilleur ami de votre Tecton !
Ceci étant dit, est-ce que la Tecton est le parfait compromis entre la performance d’une fixation alpine et la légèreté des fixations tech communes ? Est-ce que la sécurité accrue de la talonnière saura confondre les plus sceptiques ? Il est encore trop tôt pour le dire, à sa première année, elle a encore ses preuves à faire, mais je suis prêt à prendre le pari que oui.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jean-Philippe Desrochers

Avec plus de 40 ans de ski derrière la cravate dont 20 ans de compétition, 12 ans de coaching et 20 ans d'expérience dans le backcountry, on peut dire qu'il a plus d'un truc dans son sac à dos. Kinésiologue de formation, il partage sa passion pour le ski et vous fera sortir de votre divan pour profiter des magnifiques terrains hors-piste du Québec et de la Nouvelle-Angleterre.

Publier un commentaire

2 Commentaires sur "La Tecton 12: une fixation tech qui impressionne"

Me notifier des
avatar
Yanick Lefebvre

Merci pour le review J-P. J’ai fais un excellent choix alors pour mon nouvel équipement.

wpDiscuz