Par une belle journée ensoleillée, pourquoi ne pas partir à la découverte d’une nouvelle station dans ma région? Par moments, on peut s’apercevoir qu’on est bien dans nos pantoufles lorsqu’on voit qu’on n’a toujours pas fait le tour de toutes les stations de ski dans sa propre région. On réalise qu’on va toujours aux mêmes endroits simplement parce qu’on a eu un coup de cœur à travers le temps qui passe.

Le Mont Bélu a pourtant des prix très abordables. Il est à proximité de la ville de La Baie et a une vue imprenable sur le Fjord du Saguenay. Il y a de quoi s’amuser avec son dénivelé de 175 mètres, ses 14 pistes, ses 5 sous-bois et le très grand parc à neige. La journée a commencé sur une note extrêmement relaxante, car les pistes étaient vides et laissaient un silence qui me procurait une satisfaction énorme tout en me faisant découvrir des paysages splendides.

Aucune attente au télésiège en début de journée !

Le Canyon a été mon coup de cœur pendant ma recherche des meilleures places à visiter dans la station. Au début, je ne savais pas trop où me diriger donc j’ai profité d’un regroupement de patrouilleurs pour poser des questions à propos des meilleures places à voir. Ces gens très sympathiques m’ont alors proposés de me montrer quelques beautés de la nature. Le sous-bois Canyon en fait partie avec sa superbe paroi glacée. C’est une place splendide à voir ! Et j’ai même eu droit à des photos prises par un patrouilleur. 

Mes hôtes de la journée
Une chroniqueuse joyeuse de passer dans le canyon glacé !

Un peu avant le dîner, nous avons eu droit à une panne du télésiège double, le seul en opération à la station. Tout de suite, l’équipe de travailleurs et de patrouilleurs se sont mis en mode rescousse ! Les gens cherchaient à savoir qu’elle était le problème et si le télésiège allait redécoller sous peu. Mais en vain, le problème était là pour rester pendant plusieurs minutes ! Ils ont donc pris la décision de partir le moteur d’urgence au diesel et de commencer à monter le long du télésiège pour avertir les gens que ça allait recommencer à monter doucement jusqu’en haut de la montagne pour les faire débarquer en toute sécurité. Ils ont vidé celui-ci et ensuite, ils ont procédé à la réparation. Pourquoi ne pas aller dîner un peu à l’avance et attendre le redémarrage de la machine !

Les patrouilleurs qui avertissent les gens du redémarrage avec le moteur d’urgence !
Beaucoup plus de gens étaient présents en après-midi

Sur plusieurs pentes, on est en mesure d’apercevoir le Fjord du Saguenay avec son village de cabanes à pêche. Au loin, le port de croisière de La Baie qui accueille plusieurs gros navires chaque année en période automnale. Je n’ai malheureusement pas pu voir le brise-glace circuler sur la baie des Ha! Ha!

Vue sur le Fjord du Saguenay
En plus du parc à neige, il y a un petit parcours en bordure de piste qui sépare 2 pentes.

Voici un petit pot-pourri des pistes que j’ai visité aujourd’hui. La station n’est pas une station à gros défi, mais est remplie de places à essayer. Comme la Mont Mars et la Marcotte, des pentes un peu plus pentues qui débouchent droit devant le village de cabanes et contient pleins de petits vallons, qui a une bonne vitesse, te permet d’avoir un Hop dans le cœur ! La piste Planche à neige, je ne pouvais pas passer à côté, elle m’appelait moi en tant que planchiste. Une pente creusée allant vers le milieu comme une minuscule demi-lune, c’était génial à descendre même si elle est un peu courte.

La Mont Mars
La Planche à neige
Le sous-bois nommé « Sous-bois »

Pour finir, je crois bien que je vais revenir avec ma fille qui est en apprentissage, car je suis certaine qu’elle pourra faire plus de la majorité des pentes étant donné que le niveau de difficulté n’est pas extrême. C’est parfait pour apprendre !