Les pistes damées

Chaque année, le Mont Edouard travaille d’arrache-pied pour nous offrir des pistes damées de qualité supérieure. En ce début de saison, on peut constater que c’est réussi. Même si je préfère cette montagne avec une belle bordée de poudreuse, c’est évident que les skieurs et planchistes ayant des planches bien aiguisées pour faire de la vitesse en ont pour leur compte! La piste 7 a été élargie de 40 mètres pour offrir un plus grand gabarit. Lorsque l’on part du sommet, il est facile d’aller à une vitesse fulgurante sans se rendre compte de ce qui se passe réellement. Une poussée d’adrénaline et c’est parti!

Ma piste préférée à partir du sommet

Vous devinerez que celle-ci est numérotée comme nous avons l’habitude au Saguenay de parler des pistes par leur numéro. La 3, du nom « La Passe de Roches », est forcément la piste la plus empruntée à partir du sommet. C’est ma piste préférée pour plusieurs raisons. D’abord, son point de vue! Il suffit d’arriver au premier tournant et de constater toute la beauté du haut de la falaise. Une vue incroyable de l’Anse-Saint-Jean situé dans la MRC du Fjord-du-Saguenay. Après nous longeons la paroi d’une falaise, pour déboucher dans la piste 3C « Le Tunnel » avant d’arriver au niveau de la mi-montagne. Cette piste forme en forme de « Z » offre une belle variété d’inclinaisons avec quelques passages assez à pic.

Offrir le plus de services possible

Le Mont Edouard est toujours à la recherche de solutions pour offrir un maximum de services à sa clientèle. Parmi les bonnes idées constatées lors de mon passage, la gestion du passeport vaccinal: comme le Mont Édouard utilise maintenant des cartes RFID pour contrôler l’accès aux remontées, la station imprime des billets de ski “classiques” sur lesquels apparaissent la date du jour et la confirmation que le statut vaccinal a été vérifié. C’est donc une deuxième vocation pour les billets et l’imprimante! On peut se préparer pour le ski à l’intérieur du chalet et même y laisser notre sac, à condition de le mettre dans une case prévue à cet effet. Un temps maximal de 20 minutes est demandé à l’intérieur, le tout est bien respecté de la clientèle. Le casse-croûte est ouvert, mais seulement pour des commandes “pour emporter”, et il y a un emplacement pour manger à l’extérieur.

Mention spéciale pour la dame toujours souriante qui était à la porte du chalet pour valider les billets prouvant que nous sommes vaccinés. Bon ski à tous ceux qui visitent le Mont Edouard !