Ma découverte de l’année!

Le mont St-Mathieu n’est pas proche de Montréal. Situé à 45 minutes à l’ouest de Rimouski, la station est une révélation. Ses pistes de type boulevard à haute vitesse ainsi que ses pistes simple-et-double losanges généreusement parsemées de sauts, rochers et sous-bois de calibre très élevé font de St-Mathieu une destination aventure exceptionnelle. Même avec un dénivelé relativement modeste de 200 mètres, St-Mathieu est un lieu sacré de défis et d’audace.  Par ailleurs, toute la famille y trouvera son compte en choisissant bien ses descentes. Si vous ne connaissez pas encore la station, le temps est venu de faire vos bagages et de prendre la route! Manquer ça c’est comme “passer en dessous de la table” un soir de pizza.

On y “tube” aussi!
Des sauts, il y en a une multitude.
Le chalet est très récent, spacieux et superbe!

Petit Gorille

Petit Gorille s’en promet une tabarouette! C’est sa première visite à St-Mathieu. Il va tout skier, tout tracer et revenir en force une autre fois. Il est à mes côtés dans la remontée, il me fait part de ses projets pour ce terrain d’aventure d’exception. Sauf qu’il n’a pas encore skié; voici sa première remontée. À vie. Sa mère vient de la région et elle y amène Petit Gorille en ce qui est en fait son retour après une absence de 20 ans. Petit Gorille va se défoncer. Il va laisser sa trace. On va parler de lui encore dans 20 ans. Ça va décoller. Petit Gorille a 8 ans. Vas-y mon homme, gâte-toi! St-Mathieu va te gorger de sensations fortes et durables.

La Rebelle, attache ta tuque!
L’entrée de la magnifique Naturelle.
Tenez-vous-le dit: il n’y a pas de facilité ici.

Des pistes de haute volée

Dès l’ouverture, nous nous mesurons aux deux grands boulevards de haute vitesse que sont les St-Mathieu et Carl Charron Architecte (Adoptez une piste et nourissez-la pendant un an!). La neige est solide, les carres la pénètrent comme des lames bien affûtées dans du beurre froid. Les descentes sont très soutenues du début à la fin et totalement dans la ligne de pente. Oh que ça descend! On remet ça. Même ivresse. Au tour de la section gauche (en descendant de l’unique remontée). Un coup d’oeil sur la carte des pistes révèle que 75% de celles-ci sont de type simple ou double losange! Pas de doute, ici on va “dézipper” sous les aisselles car l’évacuation du trop-plein de sueur sera de mise. Et en effet! Nous passons l’essentiel de notre journée dans ces pistes. Neige profonde et légère, sauts en série (pas pour nous!), solitude et aventure à chaque détour nous comblent de… cuisses en feu (télémark oblige!) et de respirations haletantes (âge oblige!).

Vers 14:00 mes cuisses demandent pardon. Ça brûle!
Encore des sauts. Toujours bien placés.
Juste pour vous dire, du côté gauche ça “rocke“!
MJ bien à l’aise dans l’Invitante.