La neige est en Estrie cet hiver !

En 2021, c’est en Estrie que ça se passe (jusqu’à maintenant)! Malgré l’hiver qui a débuté lentement, nous connaissons maintenant une période de superbes conditions de neige grâce aux nombreuses accumulations de neige qui ne cessent de tomber depuis le début janvier. Le tout, sans aucun redoux ou épisode de pluie. La tempête que la région a reçue mardi dernier était la cerise sur le sundae. De plus, il n’arrête pas de neiger depuis. De petites quantités s’ajoutent quotidiennement, ce qui rend les surfaces de plus en plus agréables à skier. Cette neige a finalement permis à la station du Mont Orford d’ouvrir 100 % de son domaine skiable. Et à Orford, quand on a l’occasion de skier la totalité des pistes, dont les sous-bois, il faut saisir le moment ! 

Contour

Les sous-bois d’Orford – finalement !

Quand la neige est au rendez-vous à Orford, tout skieur agguerri se doit de skier dans les sous-bois de la station. Oui, c’est vrai, ils sont rarement (voire jamais) dépourvus d’obstacles. Même après près de 5 semaines de neige constante dans la région, c’est toujours possible, même probable, de frapper des obstacles en descendant. Toutefois, voilà la beauté de ces descentes palpitantes. Descendez l’Orignal, l’Écureuil ou le Chevreuil (parmi plusieurs autres) quand il y a des conditions comme aujourd’hui et demandez-vous par après si vous pouvez trouverez une expérience semblable ailleurs? Les sous-bois sont une partie méconnue d’Orford. Certes, il faut beaucoup de neige pour les ouvrir. Cependant, les meilleures choses de la vie valent la peine qu’on les attende. Les sous-bois du versant Giroux Est sont assez semblables à ce qu’on retrouve ailleurs, sauf la Dubreuil et la Boogie qui vous réservent quelques surprises pendant la descente abrupte ! 

Porc-Épic
Passe de l’ours
Écureuil
Super

La Rapido – on n’aurait jamais pensé avoir besoin autant

Nous savons tous maintenant que les stations peuvent seulement opérer les télésièges à 50 % de leur capacité. Certaines stations s’adaptent mieux à cette nouvelle norme que d’autre. À Orford, le télésiège Rapido (nommé autrefois en raison de sa vitesse comparable à une chaise double) offre également l’accès au sommet. La station opère le télésiège presque tous les jours cet hiver, ce qui aide grandement à réduire le temps d’attente. On comptait sur une main le nombre de fois que ce télésiège opérait les derniers hivers. En cet hiver unique, nous sommes chanceux de l’avoir – qui aurait cru?! 

Aucune attente à la remontée Rapido, tandis que l’Hybride avait une attente de 10 à 15 minutes. Le nom Rapido tient toujours !

L’hiver continue à rouler

Plus de neige est annoncée ce soir, et encore plus mardi et vendredi. De plus, les températures seront hivernales pour le futur indéfini. L’hiver commence vraiment à prendre forme. C’est le temps de soutenir nos stations de ski et d’aller skier ! Avouons que les autres alternatives ne se comparent pas de toute façon !  

La neige ne cesse pas en Estrie cet hiver. Photo prise vers 14 h. Il y aura sans doute de belles journées de ski cette semaine !