VOS SPORTS:
Publication partenaire

Red Mountain Resort (C-B): déguster du champagne en descendant!

12 septembre 2016 | Récit de voyage, par Robert Rousseau
Photos Robert Rousseau

Si le goût de déguster du champagne vous prend et que vous avez envie de le faire avec vos spatules ou votre planche, eh bien… il faut vous rendre à la station de Red Mountain, où la qualité de la neige est digne des plus belles poudreuses champagnes des montagnes de l’ouest du continent! L’ivresse que cette dernière procure nous propulse dans un état de bien-être et de plaisir assuré tout en gardant pleinement nos facultés qui nous serviront à dévaler les pistes s’offrant à nous dans toutes les directions !

Red Mountain Resort est la plus méridionales des stations de la Colombie-Britannique. Située à l’extrémité sud-ouest des montagnes Kootenays, la station n’est qu’à un jet de pierre de l’état de Washington. Blotti entre les montagnes et la majestueuse rivière Columbia, le domaine skiable compte pour plus de 4200 âcres sillonné par 110 pistes officielles et un dénivelé skiable de 890 mètres. La station compte maintenant trois sommets avec l’ajout d’une remontée sur Grey Mountain. Les quantités de neiges reçues dans ce coin de pays sont impressionnantes. Lors de mon séjour les 12 et 13 janvier 2016, la station bénéficiait déjà d’une base de 170 centimètres de neige bien fraîche. Et le rêve de tout skieur se concrétisera durant l’après-midi du 12 jusqu’au matin du 14 janvier avec une tempête de neige bien légère qui laissera plus de 40 centimètres au sol. J’ai pu tracer durant les deux jours tellement le terrain est vaste ! Particulièrement Granite Mountain qui est skiable sur 360 degré à partir de son sommet ! Durant mon passage à la station, j’ai eu le plaisir et le privilège de skier avec Yan Labrecque, un planchiste de la belle province qui réside dans ce coin de pays depuis maintenant 8 ans et qui m’a fait visiter la station tout en me transmettant sa passion pour le domaine skiable qu’il visite quotidiennement en hiver.

Le sommet de Red : pour bien commencer la journée !

Le plus petit sommet des trois culmine à 1591 mètres. L’endroit est tout destiné pour débuter la journée et offre à la fois du terrain intermédiaire avec des pistes telles que Back Trail et Sally’s Alley parfaites pour le réchauffement de la première descente. Le terrain relevé est bien présent avec les pistes Hole in The Wall, Poochie’s Trees ainsi que War Eagles Trees. Le sommet est desservi par une remontée double, la Red Chair, une belle chaise vintage ainsi qu’un téléski qui amène les amateurs de modules au parc à neige Rockstar.

Le sommet de Granite : une montagne exceptionnelle !

Le sommet de Granite est unique en son genre. De forme conique, il est possible de skier dans toutes les directions. Ici l’offre de glisse se fait à 360 degré ! Culminant à 2075 mètres, ce sommet offre du terrain passablement pentu, boisé et surtout magnifique ! Il y avait tellement de neige en certains endroits qu’il était difficile de tomber par terre ! Le secteur est accessible de la base par une première remontée soit la Silverloaf Chair qui nous permettra de joindre l’une des deux remontées à la mi station soit le Motherlode Chair.  La Paradise Chair dessert le secteur arrière de Granite. Le secteur desservi par la remontée Motherlode est composé uniquement de terrains experts. L’adrénaline monte en nous alors qu’on emprunte les pistes First, Second ainsi que Third Slides. Le terrain passablement raide nous amène vers une succession de sous-bois et de petites clairières regorgeant d’or blanc. Les spatules larges et planches à neiges sont les bienvenues dans toute cette épaisseur de neige. Pour une descente à la fois mémorable et excitante, il suffit d’emprunter The Powder Fields Traverse, combiné à la Han’s Run avec une finale dans The Orchards ! Tout simplement sublime !

Que dire du superbe secteur de la remontée Paradise, permettant de skier dans les sous-bois à volonté dans un coussin de neige qui ne demande qu’à recevoir notre signature ! Le secteur nous invite à ouvrir la machine ! Je me suis délecté des pistes Maggies Farm, Jumbo Gully, Ruby Monday ainsi que Mini Bowls. Des endroits à tracer à volonté dans une forêt d’où nous n’avons plus envie de sortir !

Lors d’une première visite sur Granite Mountain, il est préférable de bien étudier le terrain avant de s’aventurer. Le secteur du Granite Bowl est passablement abrupt et accidenté et nécessite une préparation complète. Un guide expérimenté pour cette partie de la montagne sera le bienvenu. Il ne faut surtout pas sous-estimer l’endroit !

Enfin, au bas des pentes une piste circulaire nous permettra de rallier les deux remontées ou de changer de secteur. Pour les locaux, Granite Mountain constitue en quelque sorte l’âme de la station.

Le sommet de Grey : maintenant desservi par une remontée

Jadis prisés des amateurs de ski hors-piste, le sommet de Grey, le plus haut des trois, est maintenant accessible par la remontée Grey Mountain depuis 2013. Cette accessibilité permet d’ouvrir un tout nouveau terrain aux skieurs(es) et planchistes. Culminant à 2048 mètres, le sommet de Grey nous offre une variété de combinaisons dans un panorama invitant à la contemplation. Au sommet, un terrain vaste appelé les Corduroy nous permet de tracer dans une clairière jusqu’au choix de la piste désirée. Et du choix, il y en a ici! De belles pistes laissées à l’état naturel, des sous-bois, de belles pentes, il y en a pour tous les goûts ! Les pistes EZ Ryder, Toba Trees et Cory’s Run tout comme les pistes Taz et White Riot ceinturent l’ensemble du secteur de la remontée. Vous avez envie d’une ballade entre deux sous-bois ? la piste Get Up Stand Up fait faire le tour du propriétaire en contournant la montagne à la limite du domaine skiable. Le sommet de Grey est une belle valeur ajoutée à un domaine skiable déjà exceptionnel par son offre unique de glisse. Bien que l’ensemble des trois sommets offrent des pistes pour skieurs(es) et planchistes avancés ou experts, un secteur comprenant des pistes intermédiaires et débutantes est aménagé le long de la remontée Silverlode Chair.

Hébergement et services 

Modernité et aspect vintage décrivent bien Red Mountain Resort. La station dispose d’une offre d’hébergement variée au bas des pistes, ainsi que d’une bonne sélection de restauration, boutiques, locations d’équipement, de même que de cours de glisse. Mais une visite à Red Mountain serait incomplète sans une visite du célèbre bar de la station, le Rafters Lounge, où les après-skis endiablés sont incontournables ! C’est le lieu de rencontre parfait afin de partager ses bonnes histoires de la journée autour d’une bonne pinte de bière locale, des nachos maisons tout en écoutant la musique entrainante du DJ. Les locaux sont accueillants. On se sent rapidement chez-nous ici !

Hébergement et services 

Modernité et aspect vintage décrivent bien Red Mountain Resort. La station dispose d’une offre d’hébergement variée au bas des pistes, ainsi que d’une bonne sélection de restauration, boutiques, locations d’équipement, de même que de cours de glisse. Mais une visite à Red Mountain serait incomplète sans une visite du célèbre bar de la station, le Rafters Lounge, où les après-skis endiablés sont incontournables ! C’est le lieu de rencontre parfait afin de partager ses bonnes histoires de la journée autour d’une bonne pinte de bière locale, des nachos maisons tout en écoutant la musique entrainante du DJ. Les locaux sont accueillants. On se sent rapidement chez-nous ici !

Quelques bonnes adresses :

Hébergement : la principale offre d’hébergement de la région est surtout située au pied du domaine skiable, mais il est possible de séjourner à Rossland qui n’est qu’à environ 4 kilomètres de la station. Pour ma part, j’ai opté pour le Motel Casa Alpina situé à mi-chemin entre la montagne et la ville. L’endroit fût parfait pour mes besoins et à prix abordable. L’endroit est avant tout fréquenté par les skieurs(es) et planchistes.

Nourriture : Au cours de ces deux jours, j’ai opté pour les produits frais de l’épicerie Ferraro situé au cœur de Rossland. Les fruits et légumes, le grand choix de noix, les fromages, plats maisons, les salades et surtout les Paninis chaud sont excellents.

Une bonne bière : les microbrasseries ne sont jamais bien loin des domaines skiables ! Les bières organiques de la Nelson Breweries Company sont dignes de mention. La Faceplant Organic Winter Ale fût ma préférée avec ses arômes de chocolats et d’orge torréfié.

Red Mountain s’inscrit comme une destination à ne pas manquer lorsque l’envie de poudreuse champagne dans un terrain offrant des défis sur mesure pour les plus exigeants et le cachet d’antan d’une station de ski y est préservés sont les critères recherchés pour le choix de sa destination !

Poursuivre le périple en direction de Whitewater.
Revenir à l’article de présentation du « road trip ».
Relire l’article rédigé par Jacques Boissinot publié en 2013.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Robert Rousseau
Diplômé en gestion de l'école des Hautes Études Commerciales, Robert ne manque pas une occasion de pratiquer son sport favori. Amateur de voyages, il aime découvrir des nouvelles stations, s'aventurer dans un nouveau sous-bois ou de prendre la mesure d'une solide pente. Si vous le croisez dans une piste, il se fera un plaisir de vous saluer .