Attention, skier dans la poudreuse profonde peut créer une dépendance. Évitez d’inhaler lorsque vous recevrez de la poudreuse dans votre… visage! Bienvenue à Whitewater, station qui fait la fierté des skieurs et planchistes de la ville de Nelson! Véritable petit paradis blanc au cœur des montagnes de Selkirk où les accumulations de neige annuelles tournent autour de 1200 centimètres, dont une base atteignant déjà 222 centimètres à la mi-janvier, la station constitue un secret bien gardé pour les visiteurs lointains, mais constitue définitivement un lieu de prédilection pour les locaux.

Ne vous fiez pas au dénivelé skiable de 623 mètres qui est plus modestes que ses consœurs du coin ! La station est située à une altitude de plus de 1640 mètres à la base, ce qui en fait une candidate parfaite pour les grosses tempêtes de neige ! D’ailleurs, en cette journée du 14 janvier 2016, je serai accueilli par une nouvelle couverture de neige de 40 centimètres laissée la veille ! La neige de qualité champagne offre une condition de glisse exceptionnelle. Ici, les fat skis sont légion. Il n’est pas rare de rencontrer des skieurs de plus de de 60 ans chaussés sur ce type de ski. Dans ces conditions, il est facile de se retrouver avec de la neige même en dessous du manteau et dans les pantalons… Mais quel heureux problème!

Whitewater c’est 81 pistes officielles réparties sur un domaine skiable de 1184 âcres se divisant en trois versants. Son dénivelé se compare à celui du Mont Sainte-Anne dans la Belle province. Le terrain est passablement varié et tous les types de skieurs et planchistes y trouveront largement leur compte. Le chalet ainsi que les remontées doubles et triples nous plongent dans une autre époque grâce à leur cachet vintage. La route nous amenant à la station est spectaculaire: une montée de 600 mètres sur près de 10 kilomètres en montagne!

Silver King Side : faire connaissance avec le domaine skiable.

Desservie par un authentique télésiège double, le secteur contient la grande majorité du terrain débutant et intermédiaire. Les sous-bois sont amusants, les pistes sillonnent en alternance entre forêts et clairières. Vous vous laisserez prendre par la vue magnifique de la vallée en bas et du versant Summit juste en face. La combinaison des pistes Silver King Skiway et de Quartz Skiway permettent de découvrir l’ensemble des lieux, c’est une belle ballade pour amorcer ou terminer la journée en beauté! La piste Huckkleberry Trail donne un aperçu de ce qui sera au menu aujourd’hui : de la neige à volonté ! Les pistes Tramline ainsi que Concentrator Trees constituent un joli parcours au cœur des conifères. Le parc à neige se retrouve dans la piste Jackpot.

Le Summit Side : un véritable gisement à ciel ouvert de neige !

Il y a tellement de neige sur ce versant qu’il ne faut surtout pas y perdre un ski, car il faudra attendre à l’été pour le retrouver! De plus, il est facile de se faire engloutir… par une marée de fine poudreuse champagne! J’ai eu l’impression de rêver éveillé lorsque je me suis retrouvé sur le versant de Summit. Ses crêtes pentues, l’abondance de neige ainsi que ses tracées étroits en font un endroit superbe pour pratiquer notre sport préféré ! Le terrain offre une glisse davantage axée pour skieurs et planchistes experts.  Les pistes Motherload et Joker mènent au cœur d’un champ de neige ! Le risque d’avalanche est à surveiller dans ce secteur, surtout au lendemain de cette tempête de neige. Le son des canons a raisonné ponctuellement en nous rappelant qu’il faut être prudent en montagne. Le Quick Silver Glades est un sous-bois serré et bien pentu. Et que dire de la combinaison Glory Basin et Dynamite ! Descendre par la crête au cœur d’un sous-bois bien pentu pour arriver dans une clairière digne d’une réserve stratégique de neige, le tout se termine dans une piste bien serrée… J’en ai encore des frissons ! Une véritable dose d’adrénaline ! Les 26 pistes du versant sauront rassasier les plus exigeants par leur défi dans un décor où la délicieuse odeur des conifères est enveloppante.

Le Glory Ridge Side : quand Yogi et Boubou sont dans les parages !

Déjà habitué de bien respecter les diverses consignes de prudence, us et coutumes et autres codes de conduite, les risques du terrain ou encore d’avalanches, je ne m’étais pas vraiment arrêté au risque de faire face à un ours ! Avec mon savoureux morceau de Jerky de bœuf dans le manteau, disons que j’aurais pu constituer un hors d’œuvre de choix ! Et oui, un ours noir bien éveillé arpentait le secteur à la recherche d’une grignotine ! Bien que je n’aie pas croisé Yogi en personne, les affiches indiquant sa présence étaient bien visibles dans certains coins de la montagne… on prend des notes!

Le versant de Glory Ridge offre une belle combinaison de pistes intermédiaires, difficiles et expertes. Le secteur semble être l’endroit le moins fréquenté de la montagne, et pourtant, les sous-bois de ce côté-ci sont exceptionnels. Il faut dire que Glory Ridge Summit est le versant le plus éloigné du chalet principal. Il est cependant desservi par un petit chalet au bas de la remontée triple. Le Backside Bowl offre un terrain expert intense. Immédiatement à la sortie de la remontée à la droite se retrouve une série de pistes qui permettent de découvrir de beaux sous-bois dont la descente est soutenue. Les pistes Single Malt, Bound For Glory, Jack Leg, Back Burner et Det Cord sont incontournables. La piste Fuse sous la remontée au sommet n’est pas un long fleuve tranquille: accidentée et inégale, la descente représente un jeu d’adresse amusant. Une visite dans Jack Leg Slides pour terminer la descente en beauté s’avère une option intéressante. Enfin, une bonne partie du secteur extrême du versant se retrouve sous la piste Back Side Ski Way où le terrain est passablement pentu dans des sous-bois bien serrés.

Après ski !

Le chalet principal et son cachet champêtre offrent l’ensemble des commodités attendues en station. Un service de cafétéria ainsi que le Freshtrack Cafe et Freshies Coffee Bar offrent une restauration originale et de qualité. L’endroit vedette pour savourer une burger gourmet et une bonne bière locale est le Coal Oil Johny’s Pub. À même le chalet principal, son charme rustique et son ambiance festive est le lieu de rencontre de prédilection après une grosse journée de poudreuse !

La station Whitewater vaut le détour. L’abondance et la qualité de la neige dans un terrain aussi invitant m’amènera à considérer un arrêt à Whitewater dans tous mes prochains voyages de ski dans l’ouest canadien. Ici, tous les ingrédients sont réunis afin de passer une expérience des plus mémorables!