VOS SPORTS:
Publication partenaire

Porte-parole du Défi ski Leucan: Médérik, ski bum au grand cœur

11 mars 2019 | Portrait, par Geneviève Larivière
Photo Geneviève Larivière

Alors qu’il attache son casque pour la photo sous le regard protecteur maternel, le jeune porte-parole du Défi ski Leucan de Bromont est à des années-lumière du lit d’hôpital qui constituait son quotidien il y a à peine une décennie. À quelques jours de son quinzième anniversaire, il se prépare à vivre un Défi ski hors de l’ordinaire, le regard porté sur les enfants et leurs familles qui, comme la sienne autrefois, reçoivent le soutien de l’organisme. Le jeune ski bum au grand cœur s’est prêté au jeu de l’entrevue -ça fait partie du rôle!

Actif et enjoué, Médérik semble parfaitement en santé lorsque sa mère remarque une petite bosse sous un de ses bras; il a tout juste quatre ans. Sans tarder, les visites médicales s’enchaînent et le diagnostic est posé: leucémie aigüe lymphoblastique. C’est alors le début de la ronde de traitements et l’entrée en scène de Leucan, déjà bien présent dans l’univers des enfants qui reçoivent des diagnostics et traitements en oncologie. Soutien moral, financier, prise en charge des loisirs des enfants, encadrement global… malgré son jeune âge, Médérik ne garde que très peu de souvenirs douloureux de ses séjours en milieu hospitalier: le personnel de Leucan a joué son rôle d’ange gardien, permettant repos et distractions à toute la famille Blais et surtout au jeune patient.

Les traitements terminés, la période de rémission commence: cinq années d’attente ponctuées de visites et d’examens qui se déroulent toujours dans l’espoir de ne pas recevoir de résultats négatifs. Heureusement pour Médérik, il est déclaré complètement guéri et peut continuer sa vie de pré-ado alors qu’il se prépare à entrer au secondaire. C’est à ce moment qu’il tombera en amour avec le ski! Se laissant convaincre par une amie, il s’inscrit à une sortie scolaire à Bromont: c’est le déclic! Une nouvelle passion naît chez l’adolescent, qui passe maintenant la majeure partie de son temps l’hiver à sillonner les pistes -et surtout les parcs à neige!- de la station de ski.

Pour Médérik, le ski représente son évasion quotidienne: alors qu’il fait face à des défis académiques (les traitements ont mis en veilleuse une partie de sa scolarité, il est donc aux prises avec une sévère dyslexie entre autres), l’énergie lui revient et la motivation se pointe après chaque sortie sur les pistes et chaque figure exécutée au détour d’un saut. Celui qui veut être ambulancier sait qu’il devra travailler fort mais il détient déjà une qualité fondamentale, le désir d’aider les autres.

L’avenir n’est pas encore tout tracé pour Médérik: les traitements reçus il y a dix ans ont grandement ralenti son développement et sa puberté. Fier de sa tignasse blonde, il est toutefois plus petit que les autres garçons et malgré sa voix légèrement plus grave, sa puberté ne s’est pas enclenchée à la vitesse Grand V. Sans être anxieux de l’issue des tests et examens, il avoue cependant vouloir gagner quelques pouces, histoire d’être de la même grandeur que ses amis, et d’augmenter sa masse musculaire -plutôt utile pour affronter les modules dans le parc à neige!

Calme et souriant, Médérik dégage cette force tranquille qui caractérise les jeunes et moins jeunes qui ont traversé des épreuves. Difficile de ne pas tomber dans les clichés lorsqu’on a la tâche de rédiger un portrait comme celui-ci mais chose certaine, le porte-parole a bien fait d’accepter l’offre de Leucan: son regard positif sur sa vie ainsi que ses ambitions contribueront sans aucun doute à insuffler l’énergie aux participants et donateurs de l’événement lors de la journée du 16 mars!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

À PROPOS DE L'AUTEUR

Geneviève Larivière
Diplômée en communications et en géographie (Université Laval), Geneviève est avant tout photographe. Sa facilité pour la rédaction de textes l'a menée directement au photojournalisme. Sur les pistes de ski, elle conjugue ses passions pour la photo et les sports de glisse, toujours en quête du cliché du jour.